-

 

Infos pratiques


tl4

Sagesse amérindienne 6

Texte publié le 06 juillet 2009 proposé par Tricia
Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C'est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C'est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu'à nous d'habiter cette terre. Cependant ...

Commentaires autour du texte

Notre mère la terre...

Par Coeur-pure-perdu le 28.08.2009
Qui sommes nous pour prendre le pouvoir de la terre ? Quel savoir avons nous pour ne pas tenir compte des messages ancestraux de la nature ? Qui peut prétendre légitimer un pouvoir au nom de certains acquis intellectuel ? Ces questions et bien d'autres sont posées dans un magnifique ouvrage d'Anthony Hopkins qui se nomme "instinct". Les humains ont une place dans ce monde mais ne possède pas le monde. Les cultures indigènes et autres que les occidentaux ont exterminé ou colonisé étaient moins "évoluées". Ils étaient moins évoluées pour quelqu'un qui regarde l'avancée matériel et technologique. Mais combien plus au niveau de l'âme, de l'épanouissement, de la vérité. Nous avions beaucoup de leçons a tirer de ces tribus ! Qu'est ce que l'avancée technologique si elle ne sous-tend pas bien être de chaque vie humaine, le bonheur, l'accomplissement, le chemin vers dieu,... La science et ses avancés n'ont comme véritable but que d'aider a avancer dans ce chemin. Sinon pourquoi ? Il faut se pauser la questions "Pourquoi sommes-nous la?" et vous verrez, j'aime a le penser, que le but n'est pas de créer des nouvelles émissions de TV, de sortir de nouveau gsm a 300e, d'atteindre a un statut social important et de jouer de sa fausse supériorité, ... Le but est de vivre et d'aimer, ça me parait si simple ...

Ne plus subir mais vivre

Par Astrea le 15.09.2009
Concernant "Sagesse Amérindienne" je suis tout à fait d'accord avec le texte rédigé. Mais n'oublions pas que l'effet de subir maintient et nourrit l'abus de pouvoir de ceux qui s'enrichissent sur les plus démunis, nous avons le pouvoir de stopper ce processus qui n'a que trop longtemps duré. La pensé collective est très puissante mais il suffit si ce n'est que d'une seule personne en pleine conscience de sa capacité mentale et divine pour faire changer les choses ! La leçon que nous amérindien avons appris c'est de ne jamais baisser les bras, d'ailleurs mes ancêtres se sont battus pendant 500 ans afin que les colonisateurs quittent nos terres, malgré tout le sang qui à coulé à cela, ils se rendirent!
Il n'existe pas de victime comme coupable mais seulement l'expérience de l'existence!

Et bien moi je veux bien grand Sioux !

Par Xianaelle le 23.06.2010
Je veux bien vivre mieux et plus confortablement.
Demandez au plus grand Sioux que toi, que mes enfants et mes petits enfants connaissent encore mieux le confort ! Mais j'aimerai aussi qu'ils apprécient tout ça à leur juste valeur. Qu'ils n'oublient jamais que ceux qui bénéficient d'un confort aujourd'hui, c'est grâce à d'autres avant eux qui ont trimé avec leurs larmes et leur sang. Que mes successeurs continuent à souhaiter à leurs descendants le meilleur et qu'ils n'hésitent pas à agir dans ce sens même sans larme et surtout sans sang.

Sagesse Amérindienne

Par Niffoc_nori le 09.02.2011
Ce n'est pas tout à fait une réaction à ce texte que je veux faire mais j'aimerais vous proposer un lien (sur youtube) vers une légende amérindienne que je trouve très pertinente.
C'est court et tellement vrai.
lien http://www.youtube.com/watch?v=t4ln9RyckaE

La terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre

Par Jp8306 le 25.04.2011
"Nous le savons : la terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre. Nous le savons : toutes choses sont liées. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre.
L'homme n'a pas tissé la toile de la vie, il n'est qu'un fil de tissu. Tout ce qu'il fait à la toile, il le fait à lui-même."
Seattle, chef indien Suquamish
Extraits du livre de T.C.Mac Luhan, "Pieds nus sur la terre sacrée", une anthologie de la philosophie, du mode de vie et de la destinée des Indiens d'Amérique du Nord.

Réalité ?

Par Thazz1 le 28.04.2011
Quand nous cesserons de raisonner en terme d'appartenance, nous nous affranchirons des illusions qui nous maintiennent dans la confusion.
L'appartenance n'a pas de réalité, rien n'appartient à rien car rien n'a de réalité autre que celle que nous imaginons au moment où nous l'imaginons.
La Terre n'appartient donc pas plus à l'homme que l'homme n'appartient à la Terre. En revanche, leur réalité commune dénote le lien sacré qui les unit au delà des apparences.

Tu es poussière et tu redeviendras poussière

Par Xianaelle le 10.05.2011
C'est un peu comme qui de la poule ou l'œuf est venu en premier ? La poussière où la terre ? Qui appartient à la terre ? La poussière ? Ou la terre, notre petit monde, n'est faite que de poussières ?
J'aime bien le raisonnement de thazz, car nous faisons un tout si nous voulons bien dépoussiérer nos esprits ? Rien n'appartient à personne.

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite