-

 

Infos pratiques


tl4

Une histoire d'amour...

Texte publié le 22 novembre 2002 proposé par Regis
Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris. Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l'Amour resta. L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment. Quand l'île fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide. La ...

Commentaires autour du texte

Re: Une histoire d'amour...

Par Dannye le 12.01.2003
J'ai beaucoup aimé ton histoire régis. Tout passe dans la vie, tout est éphémère.
On croit tenir le bonheur bien en main, puis un jour, il s'échappe ; il en est de même pour toutes les expériences que nous sommes appelés à vivre.
Seul, l'Amour résiste au temps ; nous pouvons tout perdre mais si l'Amour est toujours présent, nous sommes toujours gagnants car l'Amour est éternel.

La sagesse de Socrate :

Par Flamand le 15.06.2003
" Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse.
Quelqu'un vînt un jour trouver le grand philosophe et lui dit :
-- Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ?
-- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test,
celui des 3 passoires :
-- Les 3 passoires ?
-- Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres,
il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire.
C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires.
La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?
-- Non. J'en ai simplement entendu parler...
-- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.
Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.
Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?
-- Ah non ! Au contraire.
-- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même
pas certain si elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire,
celle de l'utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?
-- Non. Pas vraiment.
-- Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi
vouloir me le dire ? "

Re: Une histoire d'amour...

Par Recherche le 08.10.2003
superbe
cette histoire d Amour
et bravo
pour le site de l Alliance qui en est si riche

Re: La sagesse de Socrate :

Par Kheta le 29.01.2004
kikou!
Elle est chouette l'histoire des petites passoires...
Je crois que si les gens parlent parfois des autres en négatif sans être sur de rien et sans but, c'est juste qu'ils n'ont trouvé que ce moyen pour parler encore...Pour rester en relation...
Merci, cette histoire va changer pas mal de choses pour moi ! ;)
C'est trop trop bon de trouver un moyen de se remettre en questions!
biz.

Re: Une histoire d'amour...

Par Amam le 29.01.2004
quelle magnifique histoire, elle donne une leçon à la réflexion que ni l'orgueil, ni la richesse, ni la tristesse ne changeront les choses, il faut partir à point a qui sait attendre et le temps est riche et precieux

belle histoire

Par Espoir007 le 30.06.2008
Cette histoire est une preuve bien évidente de mon expérience qui a duré pour des ans ! Elle était vraiment si douloureuse et malheureuse. Bon, j'aime bien vous partager cette histoire.
Tout est commencé en plein adolescence, en plein énergie : prête à tout pénétrer. J'avais un grand succès avec les garçons qui m'ont entouré. Tout le monde me voulais comme petite amie. Au début j’étais indifférente et orgueilleuse, je n'ai pas su qu'un jour je payerai l'amende de cet orgueil.
Tout ce qui m’intéressait, c'était d'accumuler un grand nombre de mes fans, je n'ai pas pris en considération à ce moment là que ce sont des sentiments, des cœurs qui souffrent à cause de moi, il me faillait vraiment passer par cette histoire pour me saisir cette leçon. J’ai fais pas mal de relations avec des gens respectueux, aimables et inoubliables. Pourtant, je les ai gâché toute à cause de mon égoisme. Un jour il est venu me déclarer son amour comme il a fait pas mal de gens avant lui, il était timide comme à son habitude, ses yeux brillaient, ses mains tremblaient, je l’écoutais en ayant un air indifférent, à la fin je lui ai dis que je ne peux pas établir une relation avec lui sous prétexte d’avoir une autre relation. Pourtant je gardais le contact avec lui, il était compréhensif, il m’a pris pour une sincère qui ne pourrait guère tromper son amant. De jour en jour notre connaissance s’approfondit, et c’est de cette manière mon histoire commençait. J’avoue que pendant cette période, mon but était uniquement de le fasciner par une personnalité illusoire, pour qu’il reste attaché à mon amour, tout en ayant d’autres relations ! Nous avons passé un beau temps. Un jour j’ai mis en garde ma vie, après deux ans de sa rencontre, j’ai conclus que vraiment je l’aimais, et que je dois arrêter de le leurrer de cette manière insensée. Ce même jour, il a connu la vérité de mes faits ma réalité. Dommage c’était vraiment trop tard et je n’avais pas la moindre chance qu’il me pardonnait. Il partait loin, tellement blessé. J’ai fait l’impossible pour qu’il revienne, pour qu’il me pardonne, mais c’était en vain. J’essayais de l’oublier, mais j’arrivais pas à le faire, j’ai fait des essais avec autres personnes pour l’oublier et recommencer à nouveau, mais tout a échoué, j’ai décidé de tourner la page, de vivre ma vie qui s’écoule de moi, mais je n’ai pas pu, je l’aimais malgré que j’ai su qu’il avait une vie ailleurs. Parfois j’ai cru que je n’aurai jamais l’occasion d’être heureuse à nouveau... maintenant, il est passé huit ans, je me sens bien et je crois que j’ai réussi de l’oublier, mais quand même ça reste un souvenir douloureux dans ma vie et c’est bien grâce au temps que j’ai pu dépasser cette expérience. C’est vrai que je suis plus comme j’étais, j’ai peur de l’amour et sa souffrance. Il me faut encore du temps pour me remédier

L'amour est une flamme

Par Madoudou le 31.10.2008
L'histoire des passoires est magnifique et tellement réelle. Suite au décès inexpliqué de mon mari, certains bruits circulent. Hélas on ne peut empêcher la médisance, moi je sais que notre amour était là, qu'il est toujours là, que la flamme qui l'alimentait ne s'est pas éteinte avec lui. Je l'ai en moi et elle brûle dans mon coeur. Comme tout le monde je me pose des questions parfois j'ai des doutes, puis je repense à tous nos bons moments, à nos filles, et l'amour est là dans leurs yeux, dans les miens, dans nos souvenirs. L'amour est la chose la plus belle qui soit. Sans amour, la vie ne vaut rien. Que la flamme du notre s'étende et vous apporte beaucoup de bonheur comme il nous en a donné.


Thèmes associés


Nuage de mots clés


Citation au hasard

"Tant qu'un homme n'a pas découvert quelque chose pour lequel il serait prêt à mourir, il n'est pas à même de vivre."
Martin Luther King
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite