A chaque instant... - Bonjour ptite fleur ;-) Tu as sans doute raison sur l'interprétation à donner à ce texte... mais vois-tu, il vient en réponse à un texte qui parle d'agir,

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

A chaque instant...

Rédigé par Jeandelalune
Posté le lundi 16.02.04 à 09h27
Message n° 16488

Bonjour ptite fleur ;-)

Tu as sans doute raison sur l'interprétation à donner à ce texte... mais vois-tu, il vient en réponse à un texte qui parle d'agir, de construire, de donner, d'aimer (texte que j'ai beaucoup aimé soit dit entre parenthèses)... précisant la notion "quand tu es prêt"... Quand est-on prêt ? Est-ce forcément quand on a suffisamment souffert soi-même et que l'on n'a plus qu'une seule voie vers laquelle se tourner, celle de l'espérance que l'on peut porter en Dieu ? Non, je ne le pense pas. L'aptitude d'aimer, on la reçoit dès la naissance. L'aptitude d'agir et de construire, de manière consciente, dès l'adolescence... si pas avant. Si la souffrance peut être utile, elle n'est pas à mon sens indispensable. Dieu ne veut pas qu'on souffre. La souffrance ne vient que de nous-même, de nos incompréhensions face à certains évènements, face à certains actes. La souffrance peut être un moteur, un catalyseur... mais je ne la conçois vraiment pas comme une nécessité. D'autant plus que bien souvent elle peut être aussi un "étouffoir" d'amour... menant à la rancoeur, au désespoir, à "l'àquoibonisme", à la haine même.
De même je ne conçois pas comme une nécessité de croire en Dieu pour aimer et agir, mettre sa pierre chaque jour pour la construction d'un monde meilleur...

Je connais un homme qui ne croit pas en Dieu, qui ne croit pas en une continuité après la mort, qui n'a connu aucune "grande" souffrance... et pourtant cet homme est pétri d'amour et de respect. Il aime tout le monde, est toujours disponible, a une foi infinie en l'humanité, et travaille sans relâche, à sa mesure, à agrandir le monde des possibles. C'est pourtant un homme ordinaire, empli de petits défauts qui font de lui un homme justement... et qui n'a strictement aucune conscience de l'infini et de l'éternité, mais qui ne considère aucune limite comme étant insurmontable. Bon sang, cet homme là a de quoi en remontrer à bien des "grands hommes" !

Alors quand est-on prêt ? Mais maintenant, tout de suite, hier, demain, à chaque heure, à chaque instant, chaque micro-seconde qui passe ! Il suffit de faire tomber les barrières de la peur de souffrir, d'arrêter de se gratter le nombril pour chercher où ça fait mal, et de partir à la découverte de ce monde de tous les possibles. Il suffit tout simplement de laisser libre cours à l'amour que nous avons tous en nous.



Les réponses à ce message

 Pardon par Patricia le 16.02.04 à 17h24
 Taratata ! par Jeandelalune le 16.02.04 à 23h46
 Ecoutez....... par Jeanpol le 13.03.04 à 18h26
 Entièrement en accord par Janicelebois le 16.02.04 à 18h15

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite