Bonjour Agatha - Oui, la souffrance nous sépare de ceux que nous aimons bien plus que la mort. Parce que la souffrance est entière, dévorante, envahissante, et ne laisse pas ou peu

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Bonjour Agatha

Rédigé par Zaiko
Posté le dimanche 10.11.02 à 06h23
Message n° 3837

Oui, la souffrance nous sépare de ceux que nous aimons bien plus que la mort. Parce que la souffrance est entière, dévorante, envahissante, et ne laisse pas ou peu de place au reste, et à l'amour en particulier.
Je comprends la souffrance de ceux qui sont dans le deuil. Elle m'a déchirée, bouffée, empoisonnée. Mais je comprends encore mieux aujourd'hui ce que tu exprimes dans ce message, parce que comme toi, j'ai compris combien cette souffrance nous coupe de ceux que nous aimons, qu'ils soient encore de cette vie-là ou pas. Elle nous sépare du reste monde et nous éloigne de la vie. Nous souffrons et nous en oublions l'essentiel. Concentrés sur notre souffrance, sur la douleur qui est la nôtre, nous oublions de chérir celui qui s'en va et pleurons sur nous-mêmes.
J'ai compris aujourd'hui à quel point notre souffrance dessert celui ou celle qui nous a quitté. Nos proches qui s'en sont allés ont besoin de notre amour et de notre joie de vivre pour poursuivre leur route sereinement. Nos larmes les enchaînent, tandis que nos pensées aimantes leur donnent des aîles.
Aime-le, mais vis, sois heureuse, parce que ton bonheur le réjouit :)
Amicalement.


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite