Bonjour bhaaltazar - En echo a ton poeme, je me permets d'en déposer que j'ai écris ce matin... Il n'est pas du tout travaillé, on peut dire qu'il est instantanné... d'ou la

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Bonjour bhaaltazar

Rédigé par Endymion
Posté le mercredi 06.10.04 à 21h29
Message n° 20599

En echo a ton poeme, je me permets d'en déposer que j'ai écris ce matin... Il n'est pas du tout travaillé, on peut dire qu'il est instantanné... d'ou la construction chaotique qui finalement ne dépareille pas avec ce poeme...

Sombre mélancolie


Sur la toile d'un pale paysage d'automne, grimpait,
Une forme de lumière blafarde et désolée.
Elles étiraient ses minces pattes, déshabillant les nuées,
Comme le ferait lentement un insecte fatigué.

Là, une vapeur silencieuse ondulait froidement,
Embrassant la terre glacial de ses larmes célestes,
Dans laquelle des champs d'humus perdaient de vue
Les immensses vides de leur immobilités.

Comme des doigts tourmentés par l'envie d'attraper
Un reve, des arbres creux aux longues branches crochus
Menaçant les nuages de secs tremblements,
Tiraient vers le ciel de douloureuses maigreures.

Au lointain, tel le dernier battement d'une vie,
De grands oiseaux noirs aux illusions brumeuses,
S'envolèrent en souffrants des sons étranges,
Comme s'ils s'horrifiés de leur propres présences.

Amicalement a tous.


Les réponses à ce message

 Hé.... par Mireille le 07.10.04 à 07h07

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite