Bonjour Boromir ! - Bonjour à toutes et à tous, De ta phrase « Cette vision de l'oeuvre créatrice ne me plait pas trop...elle me parait un peu triste. » Passer

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Bonjour Boromir !

Rédigé par Cherchant
Posté le jeudi 09.12.04 à 20h09
Message n° 21509

Bonjour à toutes et à tous,

De ta phrase « Cette vision de l'oeuvre créatrice ne me plait pas trop...elle me parait un peu triste. »

Passer de l'ombre à la lumière, par le biais de l'Amour, te paraît-il triste ?

La vie (l'oeuvre créatrice) est tellement belle lorsque chaque pensée, chaque parole et chaque acte sont magnifiés par l'Amour, par sa propre lumière qui vient se joindre à celles de ses soeurs et frères.

Parfois la souffrance nous permet d'aller puiser cette force au plus profond de notre être.

La « difficulté » est une barrière que le mental nous impose.
Accepter la souffrance est « supprimer la difficulté ». (ressenti personnel)

Je me permets de retranscrire un texte spirite, que Mireille nous a offert.

« La transmutation mentale est un art difficile qui demande une approche progressive. C'est en acceptant ses souffrances d'abord que l'homme peut transcender. Il doit avant tout accepter la souffrance comme un bienfait de l'amour, car toute souffrance, si elle provient d'une cause, doit annuler l'effet et pour transcender sa souffrance l'homme doit l'accepter comme un bienfait de Dieu qui lui permet d'abord d'alléger ainsi son karma et de progresser en l'esprit en voyant l'évènement de plus haut et pas seulement dans le terre à terre. Une fois que l'homme a accepté cette souffrance, alors seulement il lui est permis de trouver l'harmonie qui lui rendra le coeur léger et hospitalier. Enfin, il ne doit pas se laisser entraîner dans des polarités extrêmes car tout est rythme et après les souffrances viennent toujours la félicité. Tout l'art de la transmutation mentale se contient dans l'harmonie en toute chose. L'homme, après avoir accepter, doit se polariser sur le pôle opposé, ainsi s'il ne veut plus souffrir il doit penser à la joie, à l'amour et à l'harmonie en ayant soin de vouloir cet équilibre, mais cette volonté aussi doit être équilibrée, elle ne doit être ni farouche ni lancinante, tout est dans la voie du milieu qu'il faut trouver. Transformer la souffrance en harmonie ou la haine en amour demande le même effort mental : se polariser sur l'autre extrémité, puis revenir enfin au milieu pour trouver l'équilibre qui donnera la force éternelle. »

J'espère, que ce texte t'aura apporté une piste supplémentaire à explorer.

Fraternellement,
Eric.


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite