Commençons par chercher à savoir qui sont nos anges gardiens - Patricia, merci de tes envois. Comme je l'explique ici, je pense qu'il vaut mieux savoir qui nous parle, c'est pourquoi je lirai avec plaisir et attention les textes que

 
tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Commençons par chercher à savoir qui sont nos anges gardiens

Rédigé par Luc_medium
Posté le samedi 11.09.04 à 06h48
Message n° 19828

Patricia, merci de tes envois. Comme je l'explique ici, je pense qu'il vaut mieux savoir qui nous parle, c'est pourquoi je lirai avec plaisir et attention les textes que tu m'enverras lorsqu'ils seront signés. Car sinon, ce ne serait pas seulement un dialogue de sourds, ce serait aussi un dialogue de muets.
Pour Angéla. Tu ne me connais pas, et tu te trompes dans ton jugement à mon propos. Je comprends, donc, et j'attendrai que nous nous soyons apprivoisés pour te répondre.

Pour Régis : j'ai tourné la page, déjà, sur le fait que nous puissions croire à ce que nous voulons. Ce fait ne peut être que réciproque. Il est donc inutile de la rouvrir, surtout avec une couronne d'épine, car nous pourrions nous blesser, ça pique !

Pour Angélique66 , j'ai moi aussi beaucoup d'affection pour toi, et je te remercie pour toute ton aide. Je pense qu'il faut que tu sois sereine, et il n'y a pas de raison que tu ne le sois pas, car je suis heureux de faire ce que j'ai à faire, de dire ce que je pense, c'est mon chemin, il ne faut surtout pas que tu penses devoir en payer le poids, ni le partager avec moi, parce que tu es très sensible et en reconstruction, ce n'est pas une demande de ma part, que tu t'investisses dans tout cela, que tu prennes fait et cause pour moi, que tu souffres quand je souffre. C'est mon chemin, nul ne peut m'en faire dévier, même si c'est avec amour. Cela ne m'empêche pas de voir cette affection là et de l'estimer profondément.
Bon déménagement, et la paix, je la souhaite encore plus fort que toi.

Pour Eric, merci de tes mots apaisants, justement, il serait bon que tous ici, comme toi, nous n'ayons que des mots de paix, ce qui ne nous empêche pas de nous poser des questions, car poser des questions, et chercher des réponses, c'est toujours s'enrichir.

Merci, Lambda-Ange Lorca, pour ta clarté, ton enthousiasme, ton humour, la relation de tes expériences, et surtout pour ton amour.

Je voudrais rebondir sur mon sujet, en disant que nous avons tous des anges gardiens. Comme ce sont eux qui sont les plus proches de nous, il serait judicieux de commencer par eux, si nous voulons entamer des conversations valables. Vous avez tous, à de nombreuses reprises, reçu des communications de vos anges gardiens, même si vous avez pris ce que vous receviez pour votre propre pensée, c'est cela l'intuition. Et c'est cela qui se travaille, et qui nous permet de recevoir. Savez-vous qui est votre ange Gardien ? Il serait bon de lui poser la question, sereinement, avec le sourire, pour faire connaissance avec une personne de l'autre monde qui vous aime. On risque moins avec son ange gardien qu'avec n'importe quel esprit qui passerait par là. Evidemment, la réponse ne viendra pas forcément tout de suite, mais ne vous impatientez pas, ne cherchez pas a percer le secret, à devenir indiscret, ne demandez pas la réponse à corps et à cris, car vous auriez une réponse qui ne viendra pas de votre ange gardien. Laissez vous vous apprivoiser mutuellement, avec le sourire et dans l'amour. Et s'il ne se manifeste toujours pas, appelez le Léon, Marcel ou Madeleine, ou que sais-je, pour le taquiner, il y a des chances qu'il finisse par rétablir la vérité, car les esprits qui vous aiment ne peuvent pas se passer de la vérité. En sachant qui est votre ange gardien (ne laissez personne d'autre vous, sur la terre, vous dire qui il est, surtout !) vous pourrez commencer des dialogues, loin des objets, des rites, simplement en parlant à l'intérieur de vous mêmes, et si vous êtes serein et plein d'amour, vous arriverez à aller plus haut encore, et à entendre des anges comme Marie. Pas de prosternation, pas de jugement, car Dieu n'est qu'amour, et donc Dieu ne juge pas, ayez
juste une conversation avec une amie. Alors, vous aurez la lumière.
Aussi, je voulais vous faire ma déclaration d'amour. J'ai trop d'amour en moi pour le garder à l'intérieur, et peu importe que je sois ridicule. Ce site, c'est un des rares endroits où je peux dire ce que j'ai à vous dire, à vous qui me lisez. Je vous aime. Je vous aime TOUS, de toutes mes forces, de tout mon coeur, que vous soyez gentil, méchant, drôle, triste, heureux, que vous m'aimiez ou me haïssiez, je vous aime, comme un feu d'artifice qui part de moi dans le ciel pour aller vers vous, le voyez-vous ? Les étincelles dans la nuit deviennent des roses, de bouquets de roses, qui flottent devant vous, depuis le jardin de mon âme, je vous aime éperdument, tous, dans ce que vous avez de bon en vous, car nous avons tous quelque chose de bon, même s'il faut ce battre contre ce qui est mauvais, car nous avons tous aussi quelque chose de mauvais, je vous aime, comme une explosion de soleil, je vous aime car je n'en peux plus de voir toute cette lumière a l'intérieur de tous vos esprits, étouffée par le carcan de la terre, je voudrais que vous voyez ce qu'il y a de beau en vous, pour qu'enfin vous puissiez vous aimer vous-mêmes comme je vous aime, et l'amour de soi amène a ceux des autres. Je vous aime comme une fontaine d'où coulera toujours l'eau bleue de la vie après la vie, je voudrais être la mer qui vous soigne, je voudrais vous dire que malgré ceux qui s'engueulent en se rentrant dedans en voiture, malgré ceux qui trouvent des prétextes pour aller casser la gueule aux autres, malgré la panne d'ascenseur, malgré le prix du lait, malgré le prix du laid, je vous aime, même si vous ne me le rendez pas, et je suis à vos pieds, à tous, en espérant que vous les avez lavés, mais en espérant surtout que vous entendez mon amour comme celui qui est universel parce qu'il est en chacun de vous.
Parlons d'amour, aimons nous les uns les autres, et n'écoutons que la bonne part de nous mêmes, tant pis si nous avons l'air goguenards et décalés dans un monde où on en arrive à tuer pour une cigarette, tant pis si on nous prend pour des grands dadais, parce qu'au ciel, Dieu nous voit, et à défaut de nous juger, il reconnaît les siens. Soyons à lui, soyons à ce grand Tout d'amour, et il faut commencer dès aujourd'hui. Visiter le ciel de Dieu à l'heure de notre mort, et se dire, « ah ouais, c'était donc ça, c'était aussi simple ? Dire que j'aurais pu le vivre sur terre aussi, au moins un petit peu, et que je ne l'ai pas fait... » c'est trop tard, il faut le faire maintenant, pendant que c'est difficile, pendant que ça a l'air idiot, parce que c'est maintenant, maintenant, que nous pouvons nous élever le plus.
Donc, je vous aime, mon amour vient de moi comme la lave du piton de la fournaise, il est rouge, violet, bleu, toutes les couleurs qu'il vous faut, et surtout, il est chaud, brûlant à n'en plus pouvoir pour que vous puissiez bâtir du solide dessus après, quand ce sera refroidi. Je vous aime comme les lignes d'un poème dont vous seriez les rimes et moi les pattes de mouche, je vous aime comme un poisson volant qui a vu le ciel et respiré ses mystères, je vous aime parce que je ne suis fait pour rien d'autre d'aussi important, je vous aime !

Luc

11/09/2004
Une idée de réflexion

Une bonne idée m'est venue ( on ne se demande pas d'où, donc !) qui est la suivante. Nous pourrions travailler à réfléchir comme nous l'a proposé Marie, en observant les sites donnés par chorusfr, ( et ceux que nous pourrions encore trouver ) et où sont retransmises d'autres paroles de Marie, pour savoir s'il s'agit réellement de Marie. Car la reconnaître, c'est ouvrir nous-mêmes une porte pour lui parler, individuellement et ensemble. Etudions donc ce que nous trouvons sur ces sites, écartons ce qui indubitablement ne peut pas être d'elle, donnons en les raisons, et trouvons ce qui émane de son amour si simple et fort. Je vous propose divers nouveaux sites trouvés par Chorusfr. Quant à moi, je vous laisserai réfléchir, et si je vois des points utiles pour vous aider à trouver des réponses, je le ferai. Si nous pouvons la reconnaître, nous aurons moins de mal à cheminer vers Marie par la suite.

Marie nous aime.

Luc


Les réponses à ce message

 Bonjour Luc, par Kaya le 11.09.04 à 08h18
 A ce sujet... par Ananta le 11.09.04 à 08h59
 Histoire de prénoms... par Regis le 11.09.04 à 09h53
 Oui mais... par Lambda le 12.09.04 à 18h50
 Bonsoir Lambda, par Kaya le 12.09.04 à 19h19
 La dernière par Angela le 11.09.04 à 09h57

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite