Coucou Capella, - Oui, pour moi, au vu des différens enseignements de mythologies, religions et messages spirites, et petites expériences, je crois que la souffrance (et nos émotions négatives sont aussi une

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Coucou Capella,

Rédigé par Mireille
Posté le mercredi 27.04.05 à 12h48
Message n° 24319

Oui, pour moi, au vu des différens enseignements de mythologies, religions et messages spirites, et petites expériences, je crois que la souffrance (et nos émotions négatives sont aussi une forme de souffrance) vient de l'extérieur. Le diable n'existe pas mais les forces obscures oui (lire mémoire spirite). Lorsque nous souffrons, d'une manière ou d'une autre, il s'agit d'une force (bon, en qqs mots hein..!) qui traverse notre petit moi terrestre. Notre grand Soi (voir encore mémoire spirite qui nous parle de nos âmes) est là, il existe, il est notre esprit libre qui existe déjà, mais notre petit moi terrestre , notre égocentrisme, malheureusement est embourbé dans une situation mentale inextricable. Savoir que nos émotions négatives, nos souffrances sont des forces extérieures qui nous traversent pour nous apprendre qq chose sur notre petit moi afin de s'en libérer est déjà un grand pas de franchi. Ne pas s'y identifier, ne pas se dire "je souffre", "je suis en colère", (dire "je" c'est déjà s'identifier) mais plutôt : "pourquoi cette émotion ou cette souffrance" me traverse ? "oui, je prends conscience que ceci ou cela me fait souffrir, me met en colère etc...je l'accepte et maintenant je vais comprendre pourquoi". De quoi mon petit moi à peur ? il a peur de perdre qq chose mais quoi et pourquoi ?

Hum...mourir à soi même un peu plus chaque jour est certes difficile...

C'est seulement en se défaisant une par une de nos souffrances, que l'on "débroussaillera" le terrain...quel terrain ? le terrain de la liberté de l'esprit, celui qui permettra à notre grand moi, notre soi, notre esprit libre qui existe déjà mais qui est étouffé, de se révéler. Et c'est seulement lorsque l'esprit est libre, qu'il est libre....d'aimer tout ce qui existe, en commençant par nos frères..bien sur (et soi même, cela va de soi).

Bon ben y'a du boulot hein ? Mais en levant les manches tous ensemble, en s'épaulant, en s'entraidant, on va y arriver, on est là pour ça...

Amitiés à tous, et à toi Capella.
Mireille.


Les réponses à ce message

 Merci par Kareen le 02.06.05 à 14h51

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite