Delavigne..... - Quelle sagesse trouver dans ces propos ? Pour ma part, je n'y vois qu'inconscience, suffisance et vanité. Je sais tout, j'ai tout défini ; quelle inconscience de penser

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Delavigne.....

Rédigé par Dannye
Posté le mardi 06.07.04 à 13h44
Message n° 18747

Quelle sagesse trouver dans ces propos ? Pour ma part, je n'y vois qu'inconscience, suffisance et vanité.
"Je sais tout, j'ai tout défini"; quelle inconscience de penser de cette façon, quand on sait l'immensité de la création, des mystères cachés que l'on retrouve à tous les niveaux, soit la nature elle-même, l'homme, sa conception, le cerveau humain où des chercheurs commencent à peine à en découvrir le mécanisme, à en comprendre que quelques points par rapport à la totalité de ce qu'il représente.
"J'ai pour loi la raison, pour borne l'infini".....comme si tout s'expliquait par la raison, par la science, les expériences en labo.
Même à ce niveau, les "savants chercheurs" n'en sont qu'à leurs premiers balbutiements. Au niveau médical par exemple, de grands pas ont été franchi depuis le siècle dernier, mais beaucoup de points restent inconnus. Quand ils croient avoir fait "une grande découverte", ils s'aperçoivent souvent par le suite que d'autres données viennent remettre en question leurs conclusions ou hypothèses.
Il y a plus d'inconnu que de connu, même si l'homme aimerait bien dire le contraire.
"L'étude me ravit à des hauteurs sublimes"....Ce "grand homme" croit encore que tout s'étudit dans des livres, qu'il y trouvera toutes les réponses; il n'en est encore qu'au connu, visible, "prouvable", et il n'a pas encore compris que les plus grandes découvertes ne se trouvent pas dans les livres, mais dans notre coeur, dans l'invisible.
"J'ai sondé les abîmes"; alors là, il n'a pas les abimes très profondes...les abîmes de ce qu'il voit, pense avec son mental, lit dans les livres, ou expérimente, sans trouver à tout une réponse, ne sont que superficielles en tenant compte de tous les mystères incompris, irrésolus.
Je ne suis pas en accord Jean avec ta conclusion qu'il aurait mieux fait de dire "j'ai su tout expliqué, ne pouvant tout connaître". Tu sais comme moi qu'on ne peut expliquer grand-chose encore; et plus, les explications qu'on peut trouver, niveau matériel ou spirituel, monde visible et invisible ne sont que subjectivité, étant donné que ce sont les nôtres ou celles provenant d'un cerveau parfait mais d'une pensée imparfaite, et personne encore ne peut prétendre à "la Vérité".
"J'ai sû tout expliquer"...expliquer quoi ? Que représente notre savoir face à tout ce qu'on ne connait pas encore...Nous ne pouvons tout connaître, et encore moins tout expliquer.
Je dirais plutôt "que ne connaissant qu'une infime partie de ce qui existe à tous les niveaux, je ne possède encore que très peu d'explications, de connaissances; je dois être en recherche constante; arrivé à la fin de mes jours, j'aurai acquis quelques connaissances, mais ce sera plus par l'expérimentationdans ma réalité que par la raison et l'étude".
Au niveau même de la science, il y a des choses qu'ils peuvent expliquer, mais parmi "ces réponses", certaines seront reconnues comme vraies dans le futur, mais d'autres ne deviendront que des hypothèses, se révélant fausses, ou imcomplètes. Il reste toujours dans les découvertes, des facteurs inconnus.
Fraternellement, dannye


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite