Difficulté pour l'état - Je crois qu'il faut comprendre la grande difficulté pour un état laic de se prononcer sur ce qu'est vraiment une secte, domaine du spirituel. Naturellement il cherche tout acte

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Difficulté pour l'état

Rédigé par Jean
Posté le jeudi 30.03.06 à 06h16
Message n° 29871

Je crois qu'il faut comprendre la grande difficulté pour un état laic de se prononcer sur ce qu'est vraiment une secte, domaine du spirituel. Naturellement il cherche tout acte répréhensible pouvant conduire à une perte de liberté pour l'individu et à tout acte que cet individu pourrait commettre contre sa volonté ( d'ou l'importance de la manipulation mentale dont on sait combien les sectes sont passées expertes dans ce domaine).
Je crois que nous vivons dans un formidable pays ou chacun peut croire en ce qu'il veut à condition qu'aucune de ses actions ne nuise aux autres. Je crois que c'est ça le fond d'une secte, c'est utiliser un processus manipulateur pour se servir des croyants afin d'obtenir argent, influence, et autres avantages temporaires servant une cause qui est avant tout, l'argent et le pouvoir, le tout à destination de quelques personnes sans scrupules et sans amour pour les autres.
Le vrai croyant a le devoir de refuser ces choses car il vit en Dieu et en tant que fils de Dieu ,que nous sommes tous, tout acte malsain est pour nous une injure à ce que nous avons de plus cher.
Maintenant certains pays, sous couvert de liberté d'expression ( ou d'intérets financiers - USA-), laissent la scientologie ( généreuse avec les politiques qui la soutienne et menaçante avec les autres...voir les rapports des journaux comme Marianne, nouvel obs et Express sur le sujet) être considérée comme une religion ordinaire ( "Religion","secte" là aussi puisque chez les cathos nous trouvons de triste réputation les fanatiques de l'Opus dei et chez les musulmans des brigades entières d'imbéciles...Mais d'après nos parlementaires il y a moins de risques chez les cathos qu'ailleurs... Ce qui est bien vrai quand on voit cette semaine aux actualités qu'un musulman qui voudrait se convertir à une autre religion est passible de mort !!! Pourtant il y a peu, l'inquisition n'a pas laissé une belle image de l'église de Rome mais bon, passons...).
Je vous rejoins sur le fait que le mot secte est mal défini et finalement n'a pas vraiment de sens. Alors il nous reste l'intelligence de nos coeurs. Si je vois un être faible à coté de moi, si je le sens comme une pate à modeler tant sa détresse et son sentiment d'abandon est grand, je ne fais pas comme ces gens, je n'essaie pas de l'utiliser soit pour satisfaire mon ego, soit pour lui faire croire n'importe quoi parce que cela m'arrange. Je me comporte en fils de Dieu et, je lui apporte les gestes et conseils les meilleurs pour lui, avec un amour que j'aurai entretenu dans chacun de mes actes pendant toute ma vie. Toi qui va bien, toi qui sais que Dieu est ton guide, tu ne peux t'enfermer et enfermer un plus faible que toi dans le confort ravageur de toutes ces sectes qui chaque année, détruisent des vies.
Une communauté de croyants sincères comme la notre, loin des dogmes et religions, sans gourou, peut réussir là ou les autres ont voulu échouer pour se donner du pouvoir dans un monde dont ils oublient que bientôt celui ci les aura oublié alors que les actes qu'ils ont commis les suivront pendant des milliers d'années. Je ne fais pas partie de ceux qui croient qu'on peut tout faire sans conséquences. Dieu pardonne certes, mais l'homme ne se pardonne pas facilement à lui-même quand il voit les tristes erreurs dont il aurait pu se passer et qui demain, seront comme des chaînes à ses pieds retardant le voyage de l'esprit.
Je parlais du miroir dans un autre message mais j'y reviens: Regardons nous, débarassons nous de toutes ces choses qui ne nous survivront pas et tendons la main aux autres. C'est possible. Il faut espérer et agir. Dans des domaines variés, Gandhi, Coluche, et tant d'autres ont essayé d'oeuvrer pour les autres sans rien attendre pour eux.
L'histoire est un formidable arbitre des oeuvres de chacun.
Seul le beau restera , le reste , que ceux qui en sont responsables se débrouillent avec leurs consiciences... Je n'aimerai pas être à leur place.
Maintenant le pardon... Quand nous étions enfant, nous demandions à Maman, après avoir fait une bétise, "pardon". Quand un être humain manipule un autre être humain, qu'il désire retrouver sa véritable image de fils de Dieu, je crois que la première action est de réapprendre à dire pardon... Evidemment , la fierté en prend un coup... c'est alors qu'on grandit.
Bonne journée à toutes et tous,
Jean




Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite