Diriger l'énergie spirituelle - Namasté, Je pense que le pouvoir de la prière n'est pas à démontrer ici, aussi je souhaiterai intervenir (à nouveau) à propos d'un point qui me semble important

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Diriger l'énergie spirituelle

Rédigé par Thazz1
Posté le jeudi 03.04.08 à 18h13
Message n° 35045

Namasté,

Je pense que le pouvoir de la prière n'est pas à démontrer ici, aussi je souhaiterai intervenir (à nouveau) à propos d'un point qui me semble important mais qui n'est pas éclairé dans vos messages.
Si on prétend que la prière peut soulager des maux et réconforter dans les pires situations, c'est parce que cette énergie impacte au niveau de l'âme et que c'est elle qui redirige ensuite cette énergie vers le corps et l'esprit.
Lorsque vous avez une situation où un élément impacte un autre au delà de sa propre volonté, la meilleure solution pour rééquilibrer l'ensemble est d'harmoniser la dynamique qui opère, autrement dit, annuler le processus en cours. Or, la meilleure manière d'annuler un processus n'est pas d'augmenter l'énergie développée mais au contraire de la réduire jusqu'à rééquilibrage naturel, le point central.

Ainsi, dans les situations que vous citez, prier pour soutenir les opprimés ne changera pas l'action en cours, au contraire, en faisant ainsi vous encouragez l'oppression à s'intensifier pour contrecarrer l'apport énergétique reçu par l'opprimé. Par contre, si vous priez pour ceux qui font acte d'oppression, alors votre énergie va aller carresser les âmes et les consciences de ceux qui ont le pouvoir d'arrêter ce mouvement, c'est à dire de ceux qui en sont à l'origine.
Bref, au risque de choquer je vous suggère de prier pour ouvrir les consciences des autorités chinoises, ce sont eux qui détiennent la clef de la paix. Cela peut vous sembler curieux, voir désagréable à entendre, j'en conviens, cependant c'est en acceptant ce qui est qu'on se donne la capacité de pouvoir le changer.
Aimer son ennemi (celui qu'on nomme ainsi en tout cas) est un geste d'amour qui possède une force inimaginable mais demande un vrai courage et une ferme conviction.
Aimons nos peurs car elles nous montrent cette part d'ombre en nous qui nous sépare encore de notre absolu. La peur indique notre chemin vers la réalisation de notre être.

"Si quelqu'un à peur et que tu lui cries dessus, penses tu ainsi calmer sa peur?"

La violence est un camouflage de la peur, aimons ce peuple chinois pour ce qu'il est vraiment et non pour ce qu'il croit être. Personnellement je prie pour dévoiler leur paix intérieure car je sais qu'ils en ont le plus grand besoin.
Jésus disait "ce que vous faites aux plus petits d'entre vous, c'est à moi que vous le faites", qu'on croive ou non en son message, il signifiait toutefois que nous devons nous garder de juger et de considérer l'autre comme étranger à soi.
D'un point de vue spirituel, le plus petit est probablement celui dont la conscience est la moins éveillée, donc celui dont les actes reflètent une grande peur de l'autre.
Si je ne m'abuse pas, dans ces situations terribles que notre humanité connait, qui sont les plus petits d'un point de vue spirituel? Ceux qui tiennent le pouvoir ou ceux qui laissent exprimer ces ambitions?

La prière est une énergie spirituelle (immatérielle), regardez les choses avec ce même regard et vous saurez quoi faire pour apporter votre soutien.
N'oubliez pas ceci: ce n'est pas le coeur du moine bouddhiste qui doit s'ouvrir à l'amour de l'autre, c'est le coeur de celui qui l'opresse.


L'éternité est notre
Aomëtae


Les réponses à ce message

 Bien sur par Chevaldargent le 03.04.08 à 22h09

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite