Doit-on blâmer le comportement des hommes? - C'est une question qui est apparu à mon esprit il y a quelque temps lorsqu'il vagabondais sur les lois qui oeuvrent à l'état naturel. Je me suis toujours

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Doit-on blâmer le comportement des hommes?

Rédigé par Alphathony
Posté le mercredi 10.10.07 à 07h17
Message n° 33740

C'est une question qui est apparu à mon esprit il y a quelque temps lorsqu'il vagabondais sur les lois qui oeuvrent à l'état naturel.

Je me suis toujours battu, insurgé face aux exactions de l'homme. Je suis depuis toujours convaincu (et je le suis encore) que nos capacité et l'intelligence relative à notre espèce devrait nous pousser à agir pour le bien commun, pour le bien de tous, pour le bien de cette planète qui nous offre généreusement ce qu'elle a à nous apporter...
Combien de fois me suis je révolté face aux injustices, face à la méchanceté, la cruauté, la loi du talion, l'impuissance des faibles face aux forts...

Oui mais voilà! l'homme est un animal civilisé qui continu son ascension sur le chemin de l'évolution spirituelle. Il appartient à la nature et c'est d'elle qu'il est né; soumis d'abord a ses lois (notamment celle de la survie) il l'a peu à peu dominée pour créer son propre environnement, ses propres règles du jeux mais tout en ayant conscience que la nature peut toujours reprendre les droits qu'elle a sur lui.

La nature a fixée les règles qui sont les siennes, principes fondamentaux qui régissent la vie ici bas, cette planète, ce lieu d'apprentissage et de connaissance qu'est cette bonne vielle Terre.
Qu'elles sont-elles ces lois, ces principes?
La survie, s'imposer comme le plus fort pour vivre et avancer, ruser pour survivre et bénéficier des opportunités quand elles se présentes à nous...
Comble de l'horreur on tue chaque jours pour se nourrir, tel est le principe de cette terre tuer pour vivre. Chaque jours la plupart des aliments que nous avalons proviennent peut être d'un être vivant, et c'est même sûr! mis a part pour un moine Jaïne.
Les voitures, les transports en commun, qui ont permis à l'homme de se développer, de partager sa connaissance, de faire circuler les informations et surtout le savoir, sont des choses formidables et fondamentales pour notre évolution; Oui mais voilà, ces moyens tuent! (il suffit de voir le nombre d'animaux morts sur le bord des routes, les accidents de voitures, le cancer et la pollution)

Il faut oeuvrer pour que nous améliorons cette technologie fondamentale afin qu'elle porte le moins possible atteinte à la vie. Mais peut-on blâmer l'homme face à ce constat. Peut-on reprocher aux loups qui rodent dans cette faune civilisée que sont les grandes villes, de dévorer de jeunes brebis naïves et innocentes pour leur voler leurs biens, les escroquer, leurs proposer des produits financiers qui leurs permettront de faire des profits sur le dos de leurs clients...?
L'instinct animal de l'homme ressurgit sur tous les plans de cette vie, il doit s'imposer pour survivre, pour être le plus fort sur le marché, ne pas dépendre de l'offre et de la demande, protéger son territoire...
Même les arbres, symbole par excellence de paix et d'harmonie se livrent à un rude combat inconscient et non contrôlé pour leur survie. Les jeunes pousses qui ont réussie à germer sous le regard bienveillant de leurs ancêtres se livrent à une course contre la montre pour croître, se développer et survivre. La survie de l'un entraînera fatalement la mort d'autres pousses qui privées d'espace et de lumières dépériront petit à petit. Et cette pousse survivante aura un rude chemin à parcourir avant d'être suffisamment forte pour résister à la vie.

Doit-on blâmer les hommes face à leurs exactions? Doit-on et peut-on juger nos frères?

Mon combat reste le même, mais mon regard à changer, il est rempli de plus de compassion et de compréhension, convaincu que moi même je pèche là ou mon esprit est aveugle et ou ma conscience est limitée. En finalité nous sommes tous frère, nos esprits péchant là ou ils ne voient pas, là ou notre conscience d'être humain n'a pas été stimulée.
Je suis toujours convaincu que l'homme a le pouvoir de créer une société en paix et en harmonie, mais ce jours n'est pas encore venue. Il faudra attendre que chacun d'entre nous puisse vivre en pleine conscience des choses qui nous entourent. Voilà le vrai combat faire germer en chacun de nous, dans toutes les consciences humaines ces valeurs qui sont propres à notre espèce, et qui transcendent le monde physique.




Les réponses à ce message

 Blamer par Aanael le 10.10.07 à 21h03
 Bien sûr par Zaakhstan le 17.10.07 à 19h22
 Utopie par Lecate le 19.10.07 à 06h12
 L'ignorance est le plus grand des maux par Alphathony le 19.10.07 à 08h02
 L'eveil des consciences par Lecate le 19.10.07 à 16h57
 Le cahot par Guymel le 20.10.07 à 09h15
 Ecologie à qui la faute ? par Morticia le 30.10.07 à 13h07
 Le blâme est, selon moi , un acte vain par Ashura le 07.01.08 à 17h48

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite