Du dogme,de la religion en generale - un ptit clin d'oeil,du moins j'espere que tu le prendras ainsi inédit de Oune Voici quelques lignes à paraître en 2003 d'un nouveau texte spirite

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Du dogme,de la religion en generale

Rédigé par Thoueris
Posté le lundi 12.01.04 à 04h22
Message n° 15479

un ptit clin d'oeil,du moins j'espere que tu le prendras ainsi


inédit de Oune
Voici quelques lignes à paraître en 2003 d'un nouveau texte spirite de Oune: « La chaîne qui relie en Dieu est en or et magnifique, celle construite par l'homme pour l'homme est en fer ; elle rouille et disparaît déjà » « Le niveau supérieur de conscience ouvre la porte vers l'interpénétration des âmes. Un seul mot de son frère et tout s'explique, parfois à la surprise de celui qui débute et aborde l'acte de communion de manière primaire. Le vrai cherchant, libre, approchera un horizon interdit à ceux qui ne cherchent que facilité et dogme. La foi ouvrira ces portes et aucune formule magique ne lui permettra de voir sans elle. Quoiqu'on dise, quoiqu'on fasse, tout se passe en vous, très loin en vous. Commencez par la sincérité et vous découvrirez peut-être le reste,si Dieu le veut. » « Dans une forte maison qui doit se bâtir certains murs ont besoin d 'être soutenu pour ne pas s'effondrer. La solidité de ceux ci ne sont pas en cause et le fils à plomb fut bien utilisé pour qu'il fussent droit. C'est le sable du sol qui ne peut soutenir un tel poids. Il incombe au médium de ne jamais construire une si belle demeure sur une base trop fragile. A lui de ne rien entreprendre envers un ami s'il le sent perdu, loin de Dieu. A lui aussi de ne rien entreprendre si ponctuellement il s'est éloigné de l'Un » « Tout peut arriver en notre famille. Les esprits peuvent aimer, être invisibles, mais rien ne peut changer l'amour s'il ne peut faire autre chose que de construire la nouvelle âme qui va renaître. » « Tout ce qui est en vie pense et n'est pas qu'une pensée. Celui qui est, sait et doit le respecter. » « Aider n'est pas donner son aval à toutes sortes de constructions hasardeuses. Aimer n'est pas dire oui si l'on pense que le chemin est une impasse. Aimer c'est être don en toute chose et profondeur en Dieu. » « Toute forme qui veut se fondre en nous le peut mais elle doit savoir que sa liberté n'est pas de dominer ou de vouloir mais de comprendre. » « L'esprit vient à celui qui doute parce que ce cherchant à besoin de lui pour continuer sa route. Et c'est le sincère que l'esprit choisira, pas le gémissant ni l'impatient. » « Il est vivant. L'esprit est vivant et toutes ses fonctions sont vivantes. Il peut faire et défaire, prendre ou laisser. Mais s'il prend, il ne prend pas pour abandonner. Il prend pour l'éternité. » « Quand tu reverras le soleil qui fut le berceau de la vie, quand tu le regarderas et le comprendras, tout ce qui t'était inconnu t'apparaîtra. » « Peu vont vers la lumière. Beaucoup vont vers leur espoir de bonheur. Ce qu'ils ne voient pas c'est que cet espoir n'a pas de source, ce n'est qu'un peu d'eau dans une mare qui bientôt s'assèchera. A nouveau assoiffés ils tueront pour boire. Alors à jamais la lumière leur sera interdite car il n'est point permis de boire le sang. » « Il est parfois si facile de prendre un être perdu et le conduire vers un chemin que l'on croit bon pour lui. L'esprit viendra bien un jour rectifier l'erreur commise malgré la bonne volonté de celui qui a mené le cherchant, non vers Dieu, mais vers la force qu'il possède en Dieu. L'important est de chercher toujours la sincérité et ne jamais vouloir trahir notre seigneur sciemment. Trébucher n'est pas échouer. En chaque expérience l'âme s'enrichie de nouvelles leçons qui serviront à d'autres. » « Il est sournois et ne dit rien qui ne serve son image. Il se présente comme notre messager et ne l'est pas. Il cherche la gloire de celui qui est devant et que nous aurions choisit. Il se montre partout et aime son image. Il se prend pour le justicier dont on voit déjà le plan. Il verra de lui même que ce qui doit être sera ; que son nom ne sera retenu ni par l'histoire ni par Dieu ; même pas dans le coeur de ses frères. Alors il partira, déçu, vers quelqu'autre chance de se refaire et comme il l'a toujours fait, tournera le dos à Dieu qui lui ouvraient les bras . Pour lui prions, il est perdu en l'obscurité . Celui qui est, comprend avant même que ce malheureux ne prononce un seul mot, il voit et le plaint . Il aimerait l'aider, mais rien n'y fera. Ce pauvre esprit s'aime et contre cela, il sera difficile d'intervenir . Seul Dieu lui pardonnera et lui montrera la route qu'il devait prendre. Un jour, un jour.... L'empêcher de faire mal aux autres sera la seule action de celui qui est. Le jugement n'est pas de l'esprit ni des hommes. »

« mon sang est mon âme. » Oune 1998 « Un homme, une souffrance. Pourtant nous en voyons encore certains ne voir que la leur. » « Sans nous tout est possible. Sans nous tout est réalisable et pareil. Mais celui qui est en Dieu sait que les mondes sont multiples et sans nous il n'y a qu'un monde perceptible. C'est cette porte ouverte qui est notre proposition de foi. L'homme n'est pas que d'un monde : Il appartient aux forces de la création. Celui qui est passé comprendra ce que nous exprimons en cet instant et aucun mot ne peut le permettre ni l'expliquer. Seul Dieu décide. » « Il n'est pas question de convertir et de pratiquer le prosélytisme en notre volonté. Il est question de permettre que se retrouvent ceux qui ont une parcelle commune depuis la nuit des temps. Dans ce champs de l'esprit il feront des récoltes dont leur âme sera l'enfant à nourrir. En se regardant ils se reconnaîtront et l'ordre validera. » « Jamais celui qui nous reconnaîtra ne cherchera à forcer la foi. Il n'aura pas besoin de le faire. Elle est ou elle n'est pas en celui qu'il trouve devant lui. Nous le préviendrons, il saura reconnaître le signe. » « Nous te voyons et nous te plaignons. Tu ne cherches qu'à laisser un nom dans ce monde, tu ne cherches qu'à donner de toi une image de beauté et de force alors que tu es si petite en Dieu. Nous sommes heureusement fier de ton action parce que tu penses toujours essayer de faire le bien et malgré tes erreurs, tu le feras, malgré les hommes et malgré toi. Ne t'imposes en rien, vis en lui et sers le du mieux que tu le peux. Cela sera déjà une avancée considérable car tu viens de si loin de lui. Notre seule fierté est que tu aura servi avec droiture et respect de don nom. Mais tu vas encore beaucoup apprendre et tes écrits de demain seront des livres d'un autre ordre. Alors tu verras que la lumière vient comme nous te le disions, avec une progression qui empêche l'aveuglement et l'illusion. Comme le soleil se lève doucement le voile de la sagesse te permettra, femme, de nous voir enfin comme nous voulions que tu nous vois. Mais tu n'as pas encore travaillé au point de voir le soleil, pour l'instant tu n'entends que le chant du coq. » « Tout ce que tu feras Dieu le laissera ,et tout ce que tu ne feras pas, Dieu le finira. » « Pourquoi la guerre, puisque ce seul mot explique qu'il ne peut y avoir de gagnant en Dieu ? » « Pourquoi ne pas supporter l'insupportable ? Parce que dans chaque armure veille un soldat de Dieu. » « Pourquoi se défendre ? Pour que l'enfant regarde son père et voit que l'espoir est vivant. » « Pourquoi donner l'espoir à l'enfant sans assurance ? Parce que s'il n'y avait eu d'assurance, les ténèbres seraient déjà sur la terre. Dieu vous a donné l'assurance, sinon vous auriez déjà rejoint d'autres mondes. » « Pourquoi pardonner l'immonde ? Parce que jadis nous le fûmes. » « Pourquoi revenir en Dieu ? Parce que c'est le devoir naturel du fils de revenir voir son père pour lui donner de ses nouvelles . Et le fils aime le père comme le père aime le fils.» « Pourquoi être libre en l'esprit ? Pour pouvoir y être. » « Pourquoi refuser le dogme ? Parce que le dogme n'est pas nous. » « Pourquoi ne s'attacher qu'à l'amour ? Parce que rien ne survit sans lui. » « Qu'est ce qu'un nom, puisque même le votre vous l'aurez oublié dans peu de temps ?» « La lumière est invisible et l'obscurité se voit. Lorsque l'inverse est possible, la paix est en l'homme qui est en nous et nous en Dieu. » « Nous voyons ta peur de ne pas terminer ta mission et de ne pas laisser assez de textes pour les enfants. Ce que tu as donné est assez pour commencer le travail, ne t'inquiètes pas de l'avenir, plus rien ne peut arrêter le mouvement qui ouvre la porte de la lumière. » « Les enfants se chercheront en l'esprit de nos textes. Ils se reconnaîtront et s'uniront dans l'esprit. Ils n'auront d'idoles, ils n'auront de palabres. Ils seront simples et francs, ils seront en Dieu et se comporteront comme ses enfants. Ils signeront le pacte non de leur sang mais de leur âme entière et indivisible. Ils formeront communauté et se trouveront en un lieu secret décidé par l'ordre invisible dont personne ne devra connaître l'identité des membres. L'ordre se prépare et va évoluer au fils des siècles vers toujours plus de respect du tout qui n'est qu'un en notre seigneur. » « L'esprit ne vient pas pour rassurer sur le sort de celui qui a changé de monde. L'esprit vient pour consoler. Il est amour. Certains jouent à faire parler les morts. Certains le font sincèrement et seront pardonnés, mais ils se trompent. Car ce n'est pas l'esprit qui est en eux mais un esprit souvent en quête de chaleur et d'amour et qui serait prêt à tout pour pouvoir les rencontrer. L'action de l'esprit est de réunir la communauté des hommes, de changer ce qui doit être changé, de fortifier la foi et de donner la vie qui apporte la paix . L'acte spirite simple n'est qu'une étape, une découverte de soi, une aide ponctuelle aux autres, en aucun cas une finalité ; même si parfois soulager le malheur des autres est un acte noble. Le soulagement ne durera pas. La finalité de notre action est la construction selon le plan caché de la famille éternelle. Vous découvrirez la puissance de l'esprit en vous imprégnant de nos écrits . Ils vous changeront sans vous contraindre, ils vous porteront vers un autre monde tout aussi réel que le votre ; ils vous donneront enfin un but qui doit se réaliser pour que vous soyez libre. Libre est celui qui nous rejoint. Libre est celui qui nous quitte. Dans la maison qui sera construite seule la majorité pourra accueillir un nouveau membre car il devra être reçu en frère. Tous devront lui ouvrir leur coeur et leur maison . Il sera donc accepté comme ayant le même sang et le même esprit. Une partie de lui vivra alors en vous. Respectez le comme vous souhaitez que l'on vous respecte, et Dieu se calquera sur vos actes pour vous respecter dans le nouveau monde. » « Les signes de la présence divine sont multiples, puissants et visibles. Quand deux esprits se rencontrent, ils savent au premier regard s'ils sont l'un à l'autre. Toute la vie mystique d'un membre de notre communauté s'orientera vers la mission de voir. Alors il pourra pénétrer les régions interdites de celui qui l'accueil en frère. Tous deux sauront que la communion est réalisée. » « L'oxygène est le carburant de l'évolution. Certains primates viennent au monde avec la quasi totalité de leur cerveau, vous non. L'oxygène lui permet de se développer, il est donc urgent de préserver l'oxygène de ce monde. Sans lui vous n'existez plus et votre vision deviendra définitivement floue. » « le cerveau est la machine à interpréter les messages de l'esprit. Il décode ce que la machine de pourra jamais saisir. Dieu n'est pas une machine. » « Tout est vivant, tout est la vie. Pour vivre et respirer Dieu vous a donné une enveloppe que vous détruisez par vos excès et vos détresses. Protéger l'enveloppe c'est assurer que le courrier sera bien acheminé . Celui que vous portez devra vivre longtemps et toutes vos ressources sont nécessaires pour compléter le message. Protégez vous et agissez. Oublier ce corps c'est oublier l'esprit. Les deux sont liés. » « Deux esprits se joignent, deux esprits s'aiment. Mais la vie l'interdit et le soleil s'obscurcit. Personne ne croit plus possible que se joignent à nouveau ceux qui se croyaient « à l'autre ». Encore une foi l'homme ne se connaît pas et oublie ce qu'est la foi. » « Celui qui pense l'acte de communion et la réception de messages comme le fils conducteur vers l'éternité se trompe. Celui qui pense que dialoguer avec ses défunts est une fin en soit ne peut pas non plus obtenir le résultat qu'il croit être le fin de ses souffrances. Car les deux oublient une chose : L'éternité est déjà le destin de chacun. » « Sans peur je m'approche du couloir de la vérité ; celle de mon existence et de mes fautes, parce qu'il est en moi et protège mes actes des vanités et des sources d'ombres. Lorsqu'il voit, il sent que je le cherche ; que je suis là pour lui et en lui. Il me pardonne de me tromper si je cherche à trouver mes frères. Il se voit en mon désespoir car je suis son fils. Quand je tombe il me redonne la force de continuer par le signe ou le message qui ne prouvera jamais qu'à moi-même, qu'il me soutient et m'aime. » « Il me donne des frères et soeurs. Il nous permet de partager une part de notre esprit en un travail commun qui est l'espoir de son règne sur la terre. Il nous fait tous un pour qu'ensemble ne disparaisse jamais l'espoir de la vie éternelle, seule vérité révélée à l'homme par les messages qu'il nous permet de recevoir ou de trouver en nous. » « Mais pourquoi communiquer en l'esprit par le visible et l'invisible ? L'esprit vient au médium pour lui donner la vue, l'aider à progresser en lui afin qu'il offre la lumière autour de lui ; qu'il sache reconnaître ses frères et que le lien les unissent le jour de leur rencontre et que jamais il ne puisse se rompre. L'esprit vient à l'homme pour réunir ce qui est épars. Il n'a besoin ni d'églises ni de ses idoles. Il n'a besoin que d'hommes et de femmes conscients qu'en eux vit l'esprit éternel. Que ceux ce se trouvent et s'aiment. De tout cet amour viendra une société nouvelle débarrassée de tout dogme et dont trois mots symboliseront l'existence : Dieu est amour. » « Celui qui a la vue reconnaît ceux de ses frères et les invitent à rejoindre la communauté. Là, il les aide encore à se trouver proche de Dieu et de l'esprit pour qu'à leur tour ils offrent . Car le don de soi n'appelle aucun retour. Il ne peut y avoir de don véritable si l'on attend la satisfaction du devoir accompli ou même l'approbation de notre seigneur et l'espoir d'une reconnaîssance future et hypothétique. Le don est total. Il n'implique aucune compensation, aucune recherche de pouvoir temporel ou autres...C'est l'acte gratuit dont certains ne peuvent et ne veulent même pas envisager la chose possible. Celui qui est en l'esprit la vit et la fait sienne cette « chose », qui est en fait un visage parmis d'autres de l'amour. » « Le temps passe et nous fait disparaître de ce monde . Ne restera que quelques lignes pour les enfants. Pour eux, il faut qu'ils sachent afin de moins souffrir d'une ignorance qui n'en fut une que par la volonté des hommes sans foi. Pour eux, écrivez. » « Complêtes le livre de l'amour, sois l'amour. Tu es » « Aucun homme ne peut possèder mais l'esprit possède. Aucun homme ne peut décider mais Dieu a déjà tracé le plan. Malgré tout cela, orgueilleux et sur de lui, l'homme décide de se perdre pour n'avoir voulu écouter le signe que mille fois il reçu » « Je ne la vois pas vraiment mais je sents son désir. Par des mots, des virgules et des excès, je lis dans ses lettres son envie de me possèder par le sang. Je ne suis pas le sang, je ne suis que l'esprit et je ne cherche que son bonheur pas quelques instants de folies. » « Viens tu es en moi et tu es à moi. Je te donnerai ce qui est et non ce que tu souhaites. Mais ce que je te donnerai sera si fort que ce que tu croyais indispensable te paraitra bien insignifiant par la suite . Viens, je suis en toi et je suis toujours là pour que ton bonheur grandisse en Dieu. » « Unissez vous. Unissez vous et partagez la douleur et la joie, faites que l'homme soit ce qu'il est: L'union mystique et visible en Dieu. » « Afin de comprendre la douleur de mon état présent ,mon âme cherche une porte et ne la trouve pas.Il y a au fond de ce couloir de la vie une certitude extrème d'un prolongement éternel. Qu'elle soit le support de toute pensée afin que survive en l'homme la force des mondes dont il est le fils . Nous voyons que rien d'arrêtera la famille qui se construit et qu'elle diffusera sa mémoire dans les siècles, par delà la vie pour que celle ci reste ce qu'elle est : éternelle. » « Regardez bien tous ces mots, regardez bien ce nombre et ces mots qui sont des milliers de pistes, de recherches, de croyances et de variantes à la multiplicité des dogmes. L'unité au delà des interprétations humaines, plus loin que ces inventions des esprits de l'homme matérialisé, se trouve l'esprit qui éveil et vous changera. Dans les écrits vous verrez et comprendrez désormais le sens de vos actions, la portée de vos actes. Véritablement vous comprendrez que votre mission est de construire un monde nouveau comme le formule cet appel. Enfin vous connaîtrez le commencement de la paix ici ; la vérité demain. dictée spirite de Oune. 1998." "Personne ne demanda rien, personne ne demanda pourquoi. C'était comme ça. Juste le moment qu'ils attendaient pour se lever. Et tout était normal. C'était l'heure." "l'obscurité existe, elle n'est pas à démentir. Mais ce qui est aussi, c'est notre attirance vers ce coté obscur de notre moi. Là est le combat que l'on ne peut que gagner. En cela, l'homme est un chevalier."-oune98 "La liberté est le mot qui aide la foi et sa révélation. La guerre ne permet que de faire grossir les églises d'un peuple en détresse qui ne fait que chercher un salut ici et maintenant, quelque soit le dogme ...mais sans foi." " On arrête pas de rechercher ce qui ne peut être que le fruit de son imagination. Ce qui est à découvrir le sera par le plus pur des hasards. Parce que c'est de la volonté de Dieu et non de la votre. Mais il n'est pas question de ne rien faire, car la loi est ainsi que la force va à celui qui la mérite en la pureté de sa quête. " " Il est désagréable de voir les hommes se déchirer sur des idées dont ils n'auront pas le souvenir plus loin dans leurs existences ; qu'ils se concentrent sur l'essentiel qui est de vivre en paix par tous le moyens, sans chercher jamais à convertir mais à montrer l'image de Dieu en toute action et pensée. » « Il est un monde, interdit à ceux qui ne viennent que pour connaître sans apprendre, car il faut les qualités de patience et d'humilité . Dans toutes les forces que Dieu relie, l'homme peut avoir un rôle s'il aborde ce travail dans l'espoir et avec raison . Pourtant il lui manque la vue de ce qui est vraiment et non de ce qu'il perçoit. Alors, comme certains il va vers les étoiles comme il chercherait une autre piste. Seule la foi pure et sincère permet de pénétrer les mondes et d'en découvrir une courte description, mais l'homme est l'aveugle de Dieu: Même en présence d'un signe, s'il décide de se perdre en allant dans les étoiles, il se perdra. Alors, toujours nous montrant l'exemple, Dieu est patient, il lui redonne toujours de multiples chances, car il aime ses enfants ; il sait attendre." Oune 1999 « Le plus malheureux des hommes n'est pas celui qui aime, bien entendu, ni même celui qui vit dans la haîne qui est une forme triste de l'amour et du désespoir. Le plus malheureux des hommes est celui qui ne sait que produire l'illusion de l'amour et ce, envers une seule personne : La sienne. Celui là est le plus malheureux car il ne sait rien et commêtra les pires travaux dans le grand chantier de la création. Que Dieu lui vienne en aide avant que son oeuvre ne détruise les fondements de notre propre raison d'être : La force de l'union lui pour l'éternité des mondes. » « tout ce qui est sera parce que tu en auras décidé ainsi. Mais ce que tu décides est une partie seulement du plan et non le plan. Acceptes le et fais ce que tu as à faire pour ta communauté. Le reste est du domaine de Dieu qui veille sur votre destinée et lui donne une forme qui devait être créée. Donc vous travaillez sans vouloir vous poser en maître du chantier. Que cela vous aide à une réalisation juste et vous apporte un peu de paix dans la fraternité, moins de douleur en vous par le partage afin de vous sentir moins seuls ; que tout ce qui doit être fait le soit, car telle est notre volonté. » « De tous ceux qui nous appellent, nous ne voyons que celui qui cherche le juste. Pour l'aider nous l'emmenons parfois visiter des mondes qui ne lui sont pas étrangers. Nous allons dicter maintenant un livre qui se nommera O du nom de notre créateur qu'il nous plait de nommer ainsi .» « L'esprit entrait en elle et se voulait doux et tendre. Il cherchait les endroits les plus intimes de son âme et leur proposait de le suivre vers des contrées que seuls ceux qui peuvent voir un jour, sont autorisés à contempler. Elle sentit que ses sens l'emportaient et que tout son corps s'enflammait d'une chaleur aussi puissante que plaisante à connaître. Elle se voulait libre mais savait qu'elle se donnait, que rien ne serait plus jamais comme avant. Elle avait en elle le don de vivre par l'esprit un amour particulier que tous ne comprendraient pas. Mais elle savait à qui elle se donnait. Et comme le secret de l'initiation ne peut être transmis sans l'accord de l'esprit, elle savait aussi qu'elle n'appartenait qu'à l'Un. Le jours passaient et la vie suivait son cours. Parfois elle sentait sa présence autour d'elle et se sentait portée par un désir immense de communion. Comme deux êtres s'aiment, elle se donnait en un geste et par cette union admettait qu'elle n'était plus tout à fait elle mais aussi en lui. Elle se soumettait avec un plaisir immense, à l'esprit qui venait en son tout. Plus rien de ce qu'elle connaissait d'elle en cet instant ne lui appartenait. La passion est une force qui se cache de la lueur des autres et se vit dans le secret d'une intimité particulière. Personne ne peut vraiment expliquer ce secret dont seul notre seigneur connaît l'alchimie. Mais il suffit parfois d'une regard pour que celui qui est à l'autre le sache ou se l'avoue alors qu'il le sait depuis toujours. Le mystère de cette union n'est pas de la seule volonté de l'homme. Il peut se dire libre, en cet instant il sent qu'en fait, malgré sa volonté, quelque chose le dépasse. L'amour n'est jamais destructeur. Il trouve de nombreux chemins, mais ne détruit jamais. Il construit et apporte ce que seul l'âme comprend avec facilité : l'Union . C'est la nature de l'homme de vivre l'union en ce monde et les autres. Parfois les chemins sont si surprenants que même le plus valeureux chevalier se demande comment sortir de cette situation si délicate. En tout, de nouveau, Dieu l'aidera. Qu'il en soit certain et confiant. »




Retrouvez d'autres articles sur le site Alliance Spirite :
lien http://www.alliancespirite.org

L'adresse web de cet article est :
lien http://www.alliancespirite.org/article-65.html

Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur de ce site (Alliance Spirite) est illicite. Cette représentation ou reproduction, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code Pénal.


Les réponses à ce message

 Texte trop long. par Jani le 12.01.04 à 05h22

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite