échanges - désolé, je ne peux pas répondre à tout le monde comme je voudrais, ni rerprendre toutes les correspondances suscitées par les lumières de Marie et la nouvelle chanson de

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

échanges

Rédigé par Luc_medium
Posté le vendredi 27.08.04 à 18h49
Message n° 19603

désolé, je ne peux pas répondre à tout le monde comme je voudrais, ni rerprendre toutes les correspondances suscitées par les lumières de Marie et la nouvelle chanson de Serge. Voici plus bas, cependant le plus important de ses échanges. Il y en a long, c'est donc qu'il y a des choses à dire. Si vous avez des réactions, n'hesitez pas, je tranmettrai les réponses si j'en reçois et donnerai aussi les miennes.
merci encore à alliance

Luc

26/08/2004
Questions d'Angéliques à Serge Gainsbourg, suite à mon explication sur le site "alliance spirite".

(...) cet email sera donc consacré à Serge Gainsbourg ( à ton plus grand plaisir j'imagine). je tiens tout d'abord à être honnête avec toi et à te dire que je ne suis pas une fan de Gainsbourg. à vrai dire ce n'est pas vraiment ma génération (j'ai 22 ans) ni mon style musical. que Serge se rassure, je déteste tout ce qui est staracademy etc... bref, pour en revenir à nos moutons, je me souviens de Gainsbourg dans certaines apparitions télés notamment celle avec Jean-Pierre foucault (sacré soirée je crois) où il y avait pleins de petits garçons qui s'étaient déguisés en Serge Gainsbourg et qui avaient arrachés les larmes aux yeux de Serge. j'avais trouvé cette image très belle et elle est encore dans ma mémoire. peut-être s'en souviens-t-il aussi ?
je ne suis pas fan de Serge Gainsbourg comme je te le mentionnais précédemment mais il y a quand-même quelques chansons que j'apprécie et que je trouve très forte (sorry angel, love on the beat, inceste de citron etc...), les plus grands succès je pense. (sorry angel surtout qui m'intrigue de par sa noirceur et sa tristesse.).
en lisant un peu ton expérience avec Serge, je me suis posée plusieurs questions (tu n'es pas obligé d'y répondre si tu ne le souhaites pas bien sur).
j'ai trouvé très vrai qu'il dise que si lui ou renaud ou n'importe qui d'autre avait postulé pour la starac, ils n'auraient pas été retenus à cause du physique car la télé aujourd'hui nous impose des stéréotypes. des talents sont donc restés dans l'ombre de la chanson malheureusement pour nous. cependant, je voudrais retourner une question peut-être un peu saugrenue mais qui je trouve à son importance : être enfant d'artiste, ça aide pour réussir dans la vie, pense-t-il que Charlotte (qui a fait des films et des chansons et des apparitions télé) aurait pu réussir sans son nom Gainsbourg ? (elle et pleins d'autres par exemple Sarah Lelouch qui est d'une nullité horrible pour présenter fort boyard !!). je me dis que beaucoup de gens non connus pourrait avoir leur chance mais les enfants de stars leur prennent la place inutilement. Charlotte a certes quelques talents mais il y a beaucoup plus doué qu'elle et plus "dégourdie". ( je me réfère à une émission où elle avait été incapable de déboiser un mot par sa timidité, elle a peut-être changé depuis ce qui serait un grand bien pour elle et sa vie d'artiste). bref, je me dis que Serge a entièrement raison sur un point mais ne considère pas toute la question.
mon autre question porte sur la santé de serge gainsbourg, de son vivant, le personnage de Gainsbourg était symbolisé par un nuage de fumée autour de lui et un verre de whisky à la main. est-ce que ces caricatures ne lui ont pas mis la puce à l'oreille quant à son état de santé. aurait-il pu par amour pour ses proches tenter une cure de désintoxication ou un truc dans le genre ? (même si je sais que son état était grave au niveau dépendance). de toute façon, aujourdh'ui des lois sur le tabagisme interdisent quelqu'un de fumer ostensiblement à la télévision, comment ferait-il maintenant ?
enfin, mon autre question est plus personnelle, je souhaitais te demander si tu avais déjà eu les personnalités de Coluche , lady di et dalida en communication ? je suis persuadée d'un assassinat de coluche, claude françois et lady di. j'envoie toute ma lumière à Dalida pour le geste malheureux qui fut le sien.
voilà mes premières impressions sur serge gainsbourg, on pourrait bien sur en écrire beaucoup !! j'attends donc tes réactions et tes réponses éventuelles à mes questions.
je te souhaite donc une bonne après-midi et j'espère avoir de tes nouvelles bientôt, voire ce soir !
merci de l'amitié et du temps que tu m'accordes.
bien à toi
Angélique

(...) je pense avoir fait le tour des principales questions qui me trottaient dans la tête à propos de serge gainsbourg. en attendant, j'espère obtenir quand tu auras le temps des réponses à ces questions que je t'ai posé dans l'autre mail. j'espère ne pas importuner Serge gainsbourg mais je trouve que les questions pertinentes sont rarement posées. c'est dommage car je trouve que ce sont les plus intéressantes.
Ma réponse et celles de Serge et Marie :

Bonjour Angélique,


(...) Pour tes goûts à propos de Serge, effectivement, chacun ses goûts et son époque, quoique avec un peu de temps, on voit souvent ses goûts évoluer, et il n'est pas impossible de découvrir des Brel, des Brassens, et des Gainsbourg avec délices. Je considère quant à moi, bien que n'étant pas ce qu'on peut non plus appeler un fan, (puisque lorsqu'il est venu à moi, c'est de son propre chef, à ma grande surprise, et je ne m'y attendais absolument pas) que son oeuvre est intemporelle, au même titre que celle des autres chanteurs que je viens de citer, et depuis qu'il me raconte, qu'il me parle, je découvre un coeur d'or, loin de tout ce qu'il pouvait paraître, plein d'amour et de lumière.
Mais nul n'est forcé à rien, il y a toujours la possibilité d'ouvrir la porte, ou de la laisser fermée, à son gré.
Cependant, puisque, de là où il est, c'est à dire pas tout à fait au paradis, en transit, Serge peut encore ressentir des frustrations, des tristesses ou des colères, ce que tu écris là lui fait de la peine. Avant toute autre choses, parce qu'il y a une contradiction dans ta démarche en lui écrivant. Le chemin que tu prends, c'est un très bon chemin, mais il doit se dégager de notre façon de voir les choses habituellement, et donc de juger au premier degré, et même si ça paraît difficile, de juger tout court. Tu dis vouloir poser la bonne question, parce que tu as un préjugé sur sa conduite, que tu n'estime pas bonne, parce que tu n'as pas assez d'éléments pour la comprendre, et encore moins pour l'accepter. L'attitude de Serge buvant et fumant t'es difficile à supporter, et si tu avais bien lu tout ce que j'ai écrit sur mon site à propos de lui, tu aurais déjà eu une réponse à une de tes questions : Serge s'en veut beaucoup maintenant de s'être autodétruit, de ne pas avoir pu finir ce qu'il avait à faire, parce qu'il souhaitait, de son vivant ici bas, « mourir pour renaître ». c'est pourquoi il ne répondra pas directement à ce que tu lui écris là-dessus, cela lui cause des blessures à l'âme. Mais il dit tout de même que tu ne connais pas bien le show bizz, et que si aujourd'hui, il était toujours parmi nous, et s'il était dans le même état d'esprit qu'avant, il aurait bien sûr fumé sur les plateaux de télé, parce que si on le lui avait refusé, c'aurait eut la même conséquence que de ne pas l'inviter. Maintenant, il pense différemment, et ce n'est pas la peine, je crois, de remuer ce couteau si douloureux dans la seule vraie plaie qu'il ait gardé de sa précédente vie. Regarde ce qu'il dit sur les cigarettes qui existent encore au ciel, mais qui ne sont évidemment pas matière, et qui ne sont pas dangereuses, puisqu'elles donnent de l'amour au lieu de créer une dépendance comme ici.

Il dit qu'il se souvient, évidemment, des enfants qui lui avaient tiré une larme, et de tout, mais parfois, il lui faut du temps pour retrouver certaines choses, parce qu'il n'est plus non plus tout à fait parmi nous. Mais pas pour ce genre de souvenir.

Ce que tu dis pour Charlotte sous entend et induit un jugement sévère que Serge ne peut « pas encaisser », dit-il, parce que tu juges sans savoir les tenants et les aboutissants, même s'il comprend qu'au premier degré, ta question soit tout à fait légitime, et si elle est certainement venue à à peu près tout le monde.

C'est donc Marie qui te donnera la lumière qu'elle souhaite t'offrir à ce sujet :

Les enfants des stars :

« La question de savoir pourquoi certains enfants de stars ne semblent pas à leur place est simple à comprendre. Sachant que nous choisissons nos parents depuis le ciel, et que notre visée, notre choix, ne peut être régi que par le désir absolu de s'élever spirituellement parlant, Il existe quatre cas de figure : le premier, qui est celui ou une âme décide de s'incarner dans l'enfant d'une personne célèbre pour résister aux trompettes de la renommée, malgré l'envie qu'elle aurait de profiter de la situation, et pour accomplir sa tâche, indépendamment du profil des parents. Cela, pour, à ses propres yeux, mériter une ascension qu'elle ferait seule, sans aide, et même plutôt freinée, dans bien des cas.
Les âmes qui se proposent ce challenge là succombent bien souvent à la tentation, justement parce qu'elles ne voient que le premier degré, et prennent la facilité, au lieu de suivre leur chemin profond. Il va sans dire que dans ce cas, puisque elles ne sont pas faite pour tenir le rôle qu'elles semblent « hériter », elles se trompent, et n'accomplissent pas exactement le destin qu'elles s'étaient dessiné. Si cette catégorie représente le plus grand nombre, celle où l'on trouve les âmes qui réussissent malgré tout le challenge représente le plus petit nombre. Ce n'est pas là un jugement de valeur, mais un état des lieux bien compréhensible étant donnée la difficulté de la chose. Personne, hors d'eux mêmes, ne juge au ciel les âmes qui n'ont pas réussi, et dans la vie suivante, elles vont chercher à réussir d'une autre façon, bien souvent, quoiqu'il y en ait de têtues, qui essaient encore et encore, en nous ne saurions, ici, les en blâmer, car c'est un des plus beaux challenges qui soit !
Le deuxième cas de figure, c'est celui d'une âme qui décide de s'incarner dans l'enfant d'une personne célèbre parce qu'elle a une force d'amour à donner, qui doit être propulsée. C'est le cas des anges, qui redescendent sur terre, pour donner l'exemple de l'amour, quelle qu'en soit sa forme, mais c'est également le cas des futurs anges, des anges en devenir. Ces esprits là se reconnaissent à leur sensibilité extrême, à leur faculté d'être touché profondément par tant de choses, jusqu'aux larmes parfois. Les anges ne descendent pas souvent sur terre, et il ne vous est pas donné de les reconnaître au premier coup d'oeil, heureusement. Les anges ne font pas tous des miracles, loin de là, mais la seule façon que vous ayiez de pouvoir les reconnaître à coup sûr, c'est par la véracité de l'amour qu'ils donnent, d'eux mêmes, sans avoir toujours besoin d'artifice, de projecteurs et de caméras, ni de publicité.
Le troisième cas de figure, c'est celui de deux esprits qui se sont donné rendez-vous, parce qu'ils sont en osmose, ou parce qu'ils ont, réunis sur la terre, la capacité de faire des étincelles d'amour plus fortes encore. « Rendez vous dans ma vie future, sois ma fille, sois mon fils, je t'attendrai ». est le genre de phrase dite avant que le parent descende dans un corps, en attendant d'être rejoint par l'autre.
Le quatrième cas de figure, c'est celui d'un esprit très inférieur, qui veut « profiter », qui veut être le centre d'attraction, et qui ira s'incarner chez un papa ou une maman célèbre, pour faire comme les anges, les copier, et faire croire qu'il est capable de donner de l'amour. Mais dans ce cas, c'est justement l'amour factice, « poudre aux yeux », de la télévision, auquel vous vous laissez si facilement prendre ! Il est vrai que c'est fait pour ça, et que c'est bien imaginé, justement par ce genre d'esprits, qui sont ceux qui occupent les postes clés, puisque vous les laissez faire. Inutile de dire qu'à l'heure du bilan, l'ascension spirituelle des esprits en question est minime, (elle serait pour vous de l'ordre du millimètre) et qu'il leur faudra beaucoup de vies pour rejoindre la lumière de Dieu, malheureusement dans l'enfer de la terre, où ils s'achètent un faux paradis qu'ils prennent eux-mêmes pour le vrai, tellement leur système de valeur fonctionne bien. A moins, bien sûr, que la grâce les touche, et qu'ils se rendent compte à temps de leur erreur, qu'ils tentent de faire marche arrière, et d'inverser l'ordre des choses. Ce n'est pas encore à l'ordre du jour. »


Serge ajoute, pour te répondre personnellement :

« Charlotte, avec cette si immense sensibilité, est celle qui peut t'émouvoir avec une seule respiration, pour peu que tu ouvres ton âme en dehors de ce qui « fait bien », pour peu que tu cherches à élever ton esprit. Mais si tu préfères le « politiquement correct » de l'acteur, le côté gominé et toujours bien coiffé, ou savamment décoiffé, tu auras une larme seulement là ou le scénariste s'est arrangé pour qu'on sorte les mouchoirs. Tu auras un parfait produit de marketing. Mais cette personne là, si tu la rencontres dans la rue, elle te montrera comme elle est « supérieure » en te faisant un faux sourire, à condition qu'elle condescende à le faire ( et c'est pas gagné), alors que charlotte ou Jane, si tu les croises dans la rue, et si tu leur fais un sourire, elle te le rendront, et le leur viendra du coeur. Alors, petite cocotte, quel cas de figure pour charlotte ? »

Le « petite cocotte », je peux te le dire parce que je sais dans quel sens il vient là, est plein de tendresse, et avec le sourire de Serge.

Pour tes autres questions :
J'ai vu coluche, un très court instant et ça a été merveilleux, fulgurant, mais ça n'a été qu'une fois, malgré mes appels ensuite. Coluche est un ange, c'est sûr.
Pour Dalida, je n'ai jamais eu de contact avec elle, mais je comprends ce que tu ressens quand j'ecoute la chanson qu'elle a fait chanter à Serge Lama : « Je suis malade »
Pour Lady Di, le jour de sa mort, et à l'instant de sa mort ou peu de temps après, elle est venue me voir, elle était folle de rage, mais justement, je n'ai pas souhaité en entendre plus, et elle ne m'a pas parlé d'assassinat, je n'en sais dons pas plus que toi. Et je ne souhaite pas savoir, car c'est un esprit qui ne m'intéresse pas vraiment.
De même pour Claude François, qui est venu me voir plusieurs fois, mais qui était tellement envahissant, que je le rencontrerai, comme Lady Di, au ciel, avec plaisir, mais ici, non. Je ne sais donc pas si Claude François a été assassiné, et ne souhaite pas le savoir. (...)



Voilà, Angélique, n'hésite pas a réagir, si tu le souhaites
A bientôt

Luc


27/8/2004
Réactions d'Angélique
salut Luc !
(...) je souhaite que tu transmettes à serge gainsbourg toute mon amitié et que tu insiste bien sur le fait qu'en aucun cas je ne veux le blesser dans mes paroles, mes questions sont purement amicales et j'ai encore beaucoup à apprendre donc ça peut arriver que je dise des boulettes à leurs yeux. en tout cas, je souhaite également dire que je suis entièrement d'accord avec serge gainsbourg sur charlotte , jane et ses raisons personnelles pour le tabac et l'alcool.
maintenant revenons à l'affaire charlotte gainsbourg, je veux insister sur le fait qu'en aucun cas je n'ai incriminé charlotte et que je l'ai cité en exemple d'enfant de stars au même titre que j'aurais cité n'impporte qui d'autres. je souhaite que serge comprenne que je ne me braque pas sur elle. j'émets l'avis de monsieur et madame tout le monde en tant que spectateur puisque je ne la connais pas personnellement. je suis effectivement d'accord sur le fait que les gens connus qui vont nous sourire et déballer le grand jeu ne sont pas forcément sincères. en revanche, il est clair qu'il se dégage de charlotte gainsbourg et de jane birkin une grande simplicité et une certaine générosité quand on peut les voir dans des émissions télé. je suis également persuadée que charlotte n'est pas le genre d'enfant star qui se met en avant et qui utilise son nom à des fins mauvaises. elle est même en retrait depuis quelques années il me semble. mais je ne les connais pas personnellement donc je ne peux pas me permettre d'émettre un avis sur leur caractère, juste un ressenti. maintenant, quand je disais les enfants de star volent la place des autres, j'entends par là que certains n'ont pas la chance d'être retenu car les producteurs se focalisent sur les gens pistonnés, qu'ils s'appellent gainsbourg, lelouch , de caunes , depardieu, delon ou n'importe qui d'autre. ceci dit, il est vrai que je ne connais absolument rien au milieu du showbiz comme le soulignait serge et il est beaucoup mieux placé que moi pour en parler cependant, je voulais dire que si on s'appelle georgette et que l'on vient des fin fonds de la campagne et que l'on a du talent, on a peu de chances d'être retenu face à des gens qui aurait moins de qualité mais qui ont un nom connu. c'est ce point que je voulais développer avec serge. car que se soit sa fille ou n'importe qui d'autres, elle a certes des qualités et une émotivité à faire passer mais l'aurait-on pris si elle s'appelait georgette et qu'elle avait un look d'enfer et qu'elle vienne de la campagne profonde ?
je veux dire par là que l'exemple de l'émission qu'elle avait faite avec foucault ou elle avait pratiquement rien dit alors qu'elle devait faire la promo de son film("l'effrontée" je crois). je pense que parce qu'elle s'appelait gainsbourg, on ne lui a rien dit, si elle s'était appelée georgette machin on aurait coupé l'émission et on lui aurait dit à mon avis :" t'es gentille, tu viens faire la promo de ton film, si tu parles pas on coupe et tu dégages et on passe à autre chose".
je comprends que ce milieu est impressionnant et je tiens à préciser qu'en aucune manière je n'attaque charlotte sur cette histoire, je comprends sa timidité d'époque et l'impression des plateaux télés. ce que je me demande c'est cette histoire de nom ? si papa et maman sont connus, talent ou pas on a plus de chance de réussir que si on ne part de rien. je ne dis pas que l'on ne peux pas non plus, mais c'est beaucoup plus compliqué je pense.
charlotte et jane ont l'air de personnes charmantes ceci dit charlotte a surement gagné en maturité. il me tarde de la revoir à la télévision pour constater ses progrès. de même pour jane birkin, sa bonne humeur manque à la télévision et il est temps qu'elle refasse une apparition télé. même si je ne suis pas fan, j'apprécie leur simplicité.
par soucis de clarté je vais développer sur le tabac et l'alcool dans un autre mail.
dans cette deuxième partie, je souhaiterai revenir sur la question des dépendances avec le tabac et l'alcool.
je tiens tout d'abord à te préciser qu'à ce sujet, j'ai reçu une éducation spartiate et de ce fait, je ne fume ni ne boit aucun alcool. (les mauvaises expériences des aînés ont servi d'exemple à ma famille ( un grand père alcoolique qui menait la vie dure et un oncle mort dans d'atroces souffrances d'un cancer du poumon)). bref, je n'ai cependant aucun à priori sur les gens qui fument ou qui boivent à outrance. je n'approuve pas le terme "juger" les actes de serge gainsbourg comme tu le mentionnais car en aucun cas je ne juge quelqu'un (qui suis-je pour juger ?). bref, il est évident que les gens ont leur bonne raison pour fumer ou boire et je ne condamne absolument pas serge pour tout celà. j'ai bien lu à ce propos ses regrets sur le site et je ne veux pas évidemment raviver la plaie. je souhaite simplement préciser que je ne juge pas serge pour ses dépendances. je voulais juste amener le fait que peut-être sa famille souffrait de le voir se "consummer" petit à petit de la sorte au même titre que si je voyais quelqu'un de ma famille dans une telle dépendance, j'essaierais de lui remonter les bretelles pour qu'il/elle arrête de brûler la mèche par les deux bouts. c'est ça que je voulais développer dans ma question sur le tabac et l'alcool. il est évident que chacun à un libre-arbitre et chacun à ses raisons. mais parfois il y a des petits détails qui mettent la puce à l'oreille. c'est comme rouler à 200 km/h sur une route de campagne, on fait ce qu'on veut mais on doit bien se dire à un moment donné quand la pédale est au plancher qu'il y a comme un petit problème et que l'on risque de tuer des gens en face ou de se tuer et faire de la peine dans tous les cas. je me demandais simplement si serge réalisait que peut-être sa famille souffrait de le voir ainsi. mais bon, ne remuons pas plus cette histoire. je ne veux pas blesser qui que ce soit. je comprends les gens qui fument (lorsqu'ils ne me nuisent pas à ma santé évidemment). les cigarettes du "paradis" doivent être divines comparées à celles empoisonnées que nous avons. j'ai du mal à imaginer une cigarette comme il les décrit de là où il est.
je tiens maintenant à parler des "lumières de Marie" sur les enfants stars, je dois dire que ma tendre Marie a confirmé ce que je pensais sur certains enfants stars par le biais de ses affirmations. elle a également complétée ma réflexion sur certaines situations que je n'avais pas envisagées et je la remercie de m'avoir enrichie à ce propos. (...) si seulement j'étais comme toi !!! ça serait plus simple parfois pour moi !
voilà donc mes rebondissements sur les questions. je tiens une fois de plus à préciser que mes propos sont pacifiques et dénués de tout préjugé envers serge et sa famille. j'apprends et j'évolue tout doucement au fil du temps. je souhaite qu'il comprenne et qu'il ne m'en veuille pas.
dis lui que "sa petite cocotte " lui fait de grand sourire et lui envoie toute son amitié. quand je parle comme ça aux gens défunts de ma famille, j'ai toujours l'impression qu'ils ne m'entendent pas et que je parle dans le vide. ça me rassure que tu parles en mon nom du coup !!
bon allez je te laisse et j'espère avoir de tes nouvelles très bientôt !!
je tiens à te préciser que j'apprécie énormément débattre avec toi et tes amis de certaines choses. c'est très enrichissant et très convivial.
merci encore à toi, Luc, de m'accorder un peu de ton temps ô combien précieux pour m'enseigner et discuter constructivement de tout celà.
merci mille fois
Angélique

Les réponses :
Serge te remercie et note que tu ne veux pas l'agresser. Je le cite pour toi :
"Tu es encore un petit chat dit-il et un petit chat, ça se fait les griffes sans savoir le résultat quelquefois. mais tu es une chatonne très mignonne, tu es donc tres attendrissante. Tu dis que tu es d'accord avec moi pour mes raisons sur le tabac et l'alcool, mais on ne peut pas être d'accord avec moi. J'ai fait une grosse boulette, comme tu dis, et je m'en mords les doigts. Mais pas tellement que ça, puisqu'aujourd'hui, je peux encore vous parler, et faire des chansons, et dire que je vous aime. je peux donc rattrapper des occasions perdues. Pour ce que tu dis à propos des enfants de stars qui "volent la place des autres, evidemment, c'est vrai aussi souvent, mais c'est parce que la terre c'est l'enfer, c'est donc probable, sinon normal, qu'il s'y passe ce genre de choses. Que ça ne t'empèche pas, surtout de te révolter comme tu le fais, parce que c'est comme ça que tu combats l'enfer. Pour ceux qui mériteraient d'être au firmament mais qui n'y sont pas, c'est aussi un morceau d'enfer, mais ce n'est evidement ps justice; quoique "quand on veut, on peut", et "aide toi et le ciel t'aidera", comme dit si bien Marie au vent joli... et dans un autre style, je conais des exemples de gens qui sont partis de rien, pour arriver tout en haut, comme moi. Ca arrive aussi. Il faut aller jusqu'au bout de ses rêves pour vaincre l'enfer, celui du monde, et celui qui est immediatement autour de nous. Pour Charlotte et le "t'es gentille, on passe à autre chose", tu sais que chacun a son ou ses anges gardiens. Moi, j'étais l'ange gardien de Charlote, ce jour là, mais vivant. Tu es contente quand ton ange gardien te donne un coup de main ? Moi, je suis venu te dire que je reviens, et que j'en suis très heureux"
"Sois sûre que je t'entends quand tu me parles, "Petite-Cocotte", tu doutes et c'est bien normal, car si, débutante, tu n'avais aucun doute, tu serais mentalement déséquilibrée, ou même pire. Ne t'en veux donc pas de ne pas y croire à fond, ne t'y force pas, c'est en recevant encore et encore des messages du ciel, sans chercher à tout prix à en recevoir, que tu finiras par savoir que tous, au ciel, nous pouvons t'entendre, toi et les autres. Et quand tu auras vécu cela, alors, tu pourras aussi m'entendre. Peut-être même avant ? Mais je te signale que tu peux déja me lire."
Pour le tabac et l'alcool, si tu agissais comme tu dis, en essayant de remonter les bretelles de tes proches, ça procède évaidemment d'un bon sentiment et d'une bonne logique, mais tu commettrais une erreur. Lis ce que Marie dit sur les dépressifs et la façon de les aider. Elle te répond ici :
"On ne peut prendre conscience que soi-même de ce qui ne va pas, et si tu essayais d'aller là contre, envers et contre les choix d'une personne, ce serait le plonger encore plus dans son soucis, car chacun a son libre arbitre et souhaite le conserver, car chacun veut conduire sa vie, même si d'évidence il la conduit mal, et ne serait-ce que par esprit de contradiction de la part de la personne souffrant de la dépendance que tu combattrais de front, tu obtiendrais l'inverse de celui souhaité. Seuls les mots et les actes d'amour, sans jugement aucun, peuvent être des armes efficaces, et si tu pousses un peu un dépressif dans le sens où il tombe, si tu grossis encore plus la montage avec humour, tu lui donnes un recul, tu crées en lui une réaction liée à l'instinct de conservation, qui lui fait prendre conscience de la gravité de ses actes plus sûrement qu'en lui disant qu'il agit mal. Il faut donc faire les choses à l'envers quand quelqu'un à le coeur retourné, car il se voit enfin à l'endroit dans le miroir, tel qu'il est, sans complaisance et dans un grand état de conscience."
27/08/2004
de C. ( je ne peux pas encore citer ton nom, je n'ai pas encore de réponse à ma demande à ce sujet)

Merci Luc,
Mais là quand tu parles de l'homme, tu exagères. Pourquoi ils ne font pas l'effort de prendre leur place et c'est encore la femme qui doit tout faire. Peut-être devraient-ils être un peu responsables et travailler un peu ?
Facile de rejeter ses erreurs sur la femme !!!
J'ai deux enfants que j'élève seule, très bien même, et jusqu'à présent, je n'ai pas rencontré d'hommes qui s'en sortait aussi bien que moi dans ce rôle.
Désolée d'être franche, je parle par expérience.
Tu auraient du dire que la plupart des hommes sont lâches aussi...Je n'ai pas encore rencontré le contraire
mais rassure-toi, pour le reste, j'aime...vraiment beaucoup.
D'ailleurs, je constate que nous sommes venus à la spiritualité de la même manière.
Mais, contrairement à toi, j'ai encore vbcp à apprendre.
Bravo luc, ton site est vraiment vraiment chouette !!!

Ma réponse :

bonjour C.

Tout d'abord, à part pour la question des hommes et des femmes, ou ce sont plusieurs esprits qui m'ont parlé, et ou j'ai fait une récapitulation de tout ce que j'ai entendu a divers moment, à part aussi ce que dit Serge Gainsbourg, à part, enfin, la partie intitulée "mon témoignage sur la médiumnité", tout ce que tu peux lire émane de Marie. Je ne fais que retranscrire. Comme tu réagis sur cette partie ou j'ai regroupé les dires de plusieurs esprits, et qui concerne le fossé entre les hommes et les femmes, si je ne m'abuse, je voudrais te dire qu'il n'y a là qu'une partie de l'analyse, et qu'elle ne fait pas le tour entier de la vérité. Bien sûr, le comportement imbécile des hommes, au temps où ils avaient la "suprématie" a entraîné ce qui a suivi, et ils ont payé, pour la plupart, mais ce qui n'est pas jute, c'est que les hommes d'aujourd'hui continuent à payer pour ce qu'ils n'ont pas fait, et qu'ils soient soupçonnés d'avoir des idées pernicieuses. ce que je dis ne veut pas dire : c'est aux femmes de tout faire", mais si tu lis bien le texte, cela veut dire, c'est aux femmes de prendre leur place, et non pas celles des hommes, car du coup, elles se privent elles même d'avoir un homme à leur coté, car l'homme n'a plus de place, ou s'il est là, il n'ose plus agir, prendre des décisions même concertées, et finalement, les femmes s'ennuient, parce qu'elles rêvent d'un homme fort et brillant, de la même façon que les hommes rêvent d'une femme qu'ils trouveraient belle et douce. c'est la nature de la vie, même si ça parait un peu simpliste. et les femmes qui se défendent par avance comme cela finissent parfois par vivre seules, dans la peur, dans l'incompréhension, et dans la douleur. Ce que je dis là ne veut pas dire du tout " bien fait pour les femmes ! ", bien au contraire, ce que je retranscris de ce que me disent les esprits, c'est quelque chose qui veut dire qu'il serait temps pour les femmes de trouver leur vraie place, de l'inventer, et que nous, les hommes, nous les admirerions et les aimerions pour cela. ce n'est pas la faute des un ni des autres, il ne s'agit pas de cela, et si tu vois ce type de jugement la dedans, c'est que tu ne vois que le premier degré, et a travers ta façon de voir les choses, c'est a dire sur la défensive, encore une fois, et c'est bien normal, quand on est dans la situation que tu me décris, où tu as du te faire toute seule une famille, et donc, tu prends le rôle de défenseur, qui n'est, a de rares exceptions près, pas celui d'une femme, mais bien celui d'un homme.
Les femmes n'ont pas mal agi, les esprits ne les jugent pas, et ne jugent pas non plus les hommes, ils nous donnent un point de vue différent, pour que nous puissions prendre du recul, et observer, pour une fois, sans haine, sans colère, sans sentiment de blessure. la blessure est encore vive en toi, je le comprends, et en disant cela, je ne te nargue pas, je ne cherche pas à prendre l'ascendant sur toi, je voudrais mettre le doigt sur un point sensible, pour te montrer qu'il fausse le chemin de ta pensée, parce que tu pars sur une réaction épidermique, quand il ne s'agit que d'essayer de comprendre, de parler le même langage, alors que nous n'en sommes pas toujours capables entre hommes et femmes même si nous utilisons les mêmes mots.
les hommes aussi vivent tout seuls, bien souvent, et je trouve cela très dommage, car nous ne sommes pas faits pour la solitude, et nous sommes faits pour nous comprendre, et vivre ensemble, pour sublimer l'amour de la terre, pour qu'il ressemble à celui du ciel.
jne prends pas ce texte pour un jugement de ton comportement, car tel n'est pas du tout le cas. nous faisons tous des erreurs, toi comme moi, et c'est ce qui nous apprend a grandir, en trouvant des moyens de ne plus les faire. e n'est pas en disant " et les hommes, alors, ce serait pas un peu à eux de bosser " que tu te feras mieux comprendre d'eux, mais en disant plutôt quelque chose comme :"Voilà ce que je ne comprends pas chez les hommes, expliquez moi". Parce que si tu dis a une homme, "et alors, tu ne fais rien, toi ?", tu le mets dans une impasse, puisque l'homme depuis la libération de la femme, hésite beaucoup à "faire,", puisqu'il sait qu'il sera souvent mal jugé, mal préjugé, et il se trouve donc fasse à un mur qu'on lui demande en même temps de franchir et en même temps de ne pas toucher. l'homme sera donc encore plus bloqué, et encore plus mal a l'aise, et ce n'est pas parce que tu auras élevé tes enfants toute seule qu'il t'admirera plus, il t'admirera et t'aimera donc plus parce que tu auras réussi à le faire avec lui, en cherchant à comprendre, a dialoguer, a ouvrir des portes, même sur ce qui te parait intouchable aujourd'hui, parce que l'évolution des femmes le considère comme intouchable, sinon, on semble mettre en péril des acquis. c'est le discours d'une lutte, cela, alors que ce qui doit animer les hommes comme les femmes, encore une fois, c'est l'amour. la liberté est une bonne chose pour tout le monde, et nous devons tous, hommes et femmes, faire des efforts, des concessions, mais pas de sacrifices, ni les uns ni les autres, car les sacrifice, c'est la négation de soi, c'est le non amour de soi, c'est donc, par conséquent, le non amour des autres et pour les autres. Ce n'est pas pour tes sacrifices que les hommes, et Dieu, et les autres femmes, t'aimeront. et tu ne t'aimeras pas plus pour cela non plus. C'est pour ce que tu es toi, c'est parce que tu auras réussis a faire ce que tu es venue faire sur cette terre comprendre et aimer.
les hommes n'osent plus FAIRE parce qu'ils n'ont plus voie au chapitre, les femmes s'en fâchent, parce qu'elles ne comprennent pas d'ou vient le fait que les hommes se laissent dériver dans le fleuve qu'elles ont lancé. Les hommes aiment les femmes, les hommes ne veulent pas faire de mal aux femmes, a part les gros machos qui sévissent toujours, et c'est encore évidemment eux qui ont le plus de conquêtes, parce qu'il continuent à s'imposer, et que l'image de la force attirera toujours les femmes, c'est dans la nature de la vie, ce n'est pas un jugement , mais bien une réalité.
si tu cesses de le voir comme une attaque, mais comme une vérité simple de la vie, alors, tu pourras avancer sur ce chemin. car sachant cette vérité, tu chercheras la force, ou ce dont tu as besoin, dans un homme, et il sera tout surpris et heureux de pouvoir te donner cela, ce sera une grande délivrance pour lui, et il répondra présent , il aura envie de te rendre ce bonheur, de chercher à anticiper tes désirs, et de te voir t'accomplir. Car ce qui reste de plus basique chez l'homme, et je te parle, à mon tout, d'expérience, c'est que son plus grand plaisir, ce n'est pas tant de jouir de la femme, c'est surtout de savoir que la femme est heureuse par lui, et de se rendre compte que cela se voit, à l'intérieur du couple, de la famille, et aussi à l'extérieur.
mais si tu es derrière la porte avec la méfiance qui est la maladie à la mode de ce temps, alors, le miroir ne te renverra que l'impuissance, et l'impuissance, ce n'est sûrement pas d'un homme. As tu besoin de voir un homme dans l'impuissance, ou de le voir pouvoir te combler, essayer de le faire ? si c'est, comme je le pense, la deuxième solution, donne lui les moyens, que les femmes donnent les moyens aux hommes d'être ce qu'ils sont, ni plus, ni moins, a égalité avec les femmes, avec les différences. Dieu veut nous apprendre la tolérance, il a donc mis des différences sur notre chemin, pour que nous nous amusions à les comprendre et à les dépasser, pas pour que nous nous battions pour savoir qui a raison.
je me moque de savoir qui a raison, pace que je subodore que personne n'a "raison", mais je ne me moque pas de savoir qu'on peut s'amuser à se comprendre

a bientôt

Luc



Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite