Education et conditionnement - Très intéressante question, Pâquerette, qui pousse en des recoins qu'il est utile d'aller fouiller. Une chose est certaine pour ce qui me concerne aujourd'hui : Mes enfants sont adultes,

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Education et conditionnement

Rédigé par Agatha
Posté le samedi 12.06.04 à 06h05
Message n° 18380

Très intéressante question, Pâquerette, qui pousse en des recoins qu'il est utile d'aller fouiller. Une chose est certaine pour ce qui me concerne aujourd'hui : Mes enfants sont adultes, j'ai essayé de leur donner le plus que je pouvais, du mieux que je pouvais (comme tout parent aimant et conscient de sa tâche) et cependant, en regard de mon propre chemin, de ce que j'ai pu apprendre et comprendre, je me dis que si j'avais a « refaire leur éducation » je m'y prendrai autrement en certains domaines. Comme dit l'adage : ah ! si jeunesse savait, si vieillesse pouvait !

Peut-on dissocier l'éducation et le conditionnement ? Etant nous-mêmes conditionnés, comment pourrions-nous ne pas conditionner l'éducation que nous donnons ? Que nous réagissions pour ou contre, nous réagissons toujours en fonction de ce que nous avons vécu. Nous essayons de donner ce qui nous a paru constructif et plus encore, nous essayons d'apporter ce qui nous a manqué. Si dans l'enfance nous avons ressenti un manque d'attention, de compréhension, d'acceptation.... Nous ferons de notre mieux pour ne pas reproduire et ne pas le faire vivre à nos enfants. Nous sommes conditionnés par ce manque et il va influer sur notre mode de pensée et d'action. Nous allons ouvrir tout ce qui nous a paru fermé, mais ouvrir comment ? Nous ne le savons pas, ne l'ayant jamais vécu.... Nous ferons selon ce que nous ressentons juste et bien, mais ce « selon » est assujetti à nos souvenirs, nos émotions passées.

Je me suis toujours vue, en tant que parent, tuteur d'une plante que je devais aider à atteindre sa pleine force et sa pleine maturité. Mais un tuteur n'est que rarement du même bois que la plante qu'il soutient dans sa croissance. Est-il vraiment possible de faire abstraction de ce qui est en nous, pour ne tenir compte que de nos enfants, dans ce qu'ils sont ? Avons-nous vraiment la possibilité de donner une éducation totalement dépouillée de nous ? Nous sommes constitués de principes, de valeurs qui sont la base de notre façon d'agir. Et notre fonctionnement, malgré nous, influence l'enfant qui nous regarde. Il me semble qu'idéalement parlant, il faudrait être déconditionné totalement pour pouvoir donner une éducation qui ne soit pas conditionnée.

C'est à travers mes conversations actuelles avec mes enfants que je découvre vraiment quel type d'éducateur j'ai pu être, car c'est eux qui me le révèlent. Cela m'amène à conclure qu'ayant toujours eu conscience que j'étais conditionnée, j'ai essayé de les aider à développer leur esprit critique, à remettre en cause, même ce que je leur donnais, pour qu'ils puissent s'établir du mieux possible dans une identité qui est la leur et non le prolongement de la mienne, que ce soit par adhésion ou rejet. Mais ils sont conditionnés quand même !!!

Bien amicalement

Agatha


Les réponses à ce message

 .... par Petit_coeur le 12.06.04 à 08h30

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite