En vrac - Je livre en vrac les questions, les suggestions ou les pistes que me suggère l'interprétation de ces lignes. « Mille temps pour la rose. » La

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

En vrac

Rédigé par Patricia
Posté le dimanche 17.12.06 à 19h32
Message n° 31587

Je livre en vrac les questions, les suggestions ou les pistes que me suggère l'interprétation de ces lignes.

« Mille temps pour la rose. »
La rose... serais-ce la connaissance ?

« Malheur aux sots qui trahiraient, Bonheur aux
ignorants. »
La distinction ente les sots et les ignorants...
Le sot représente celui qui ne sait pas ou dont le savoir n'est pas complet mais prétend savoir.
L'ignorant est sincère puisqu'il ne sait pas, conscience de son ignorance ?

« Le prêtre donnera le lien, l'enfant servira à trouver le chemin. »

« Comme il y eu un début inimaginable, l'autre début l'est tout autant. »
Fait-on référence à nos origines donc à une autre re-naissance ?

« Dans les sources et profondeurs se trouvent des preuves. »
Au fond des océans, au fin fond de la terre se trouvent des preuves de nos origines, de notre histoire.

« Dans les astres est une carte lisible et claire de nos visites et repères. »
Je crois qu'il est fait mention aux origine de l'humanité : extra-terrestre.

« Dans le temps est un autre temps. »
Perception autre du temps ?

« Dans la dimension est multitudes d'oeuvres invisibles. »
Pluralité des mondes ?

« Regardes et apprends à voir. »
Ouverture de conscience, ouverture de notre esprit et vision de ce qui est...

« Poses tes yeux et prends le bien précieux. Changes, tu en es le seul maître. »
La transformation de nous-mêmes est entre nos mains. Nous sommes les créateurs de nous-mêmes.

« Mais ne fais rien pour toi-même. »
Avertissement au danger de construire pour soi, c'est-à-dire, dans l'objectif de s'approprier un pouvoir, une gloire ou autre chose pour soi-même et non dans un but de se construire et d'aller vers l'esprit.

« Rien ne lui résiste car il est le sens, rien ne lui est supérieur car il est le tout. Il est temps, pour ceux qui voulaient en savoir plus, de le rencontrer. Vous qui venez à lui, vous qui désirez tant lui donner votre âme, portez en nous l'espérance et la vie. »
L'Esprit ?

« Dans la terreur vivait l'ignorant, dans la souffrance est le vivant. »
Ayant subi son initiation, sa mort-renaissance, la vie qui s'ouvre à lui est désormais souffrance car elle lui paraît éloignée de ce qu'il est, de ce qu'il entrevoit et espère. Ainsi, la vie qu'il découvre est « souffrance » de son état physique.
La mort, la vie et les questions existentielles préoccupent l'homme et le terrorisent au point parfois de vouloir construire sa vie comme un sacrilège à la mort.

« Libérez en vous l'énergie du juste et revoyez les vies de vos passés perdus. »
S'ouvrir à la force de l'esprit et regarder sa vie, ses vies comme un tout ?

« Regardez où va le vent et trouvez la montagne du haut de laquelle s'envole celui qui vient à vous. Il est présent en votre âme, il est une partie de vous.
Ceux qui le reçoivent l'aiment, ceux qui le découvrent s'émerveillent. Il vient et ses larmes vous emportent, il saigne et vous le vénérez encore. Il est de ce temps et de tous, il était là avant que l'homme n'arrive sur cette terre. Il est l'esprit vivant. Personne ne le voit mais ceux qui l'ont le veulent en l'action de l'homme. Personne ne le contrôle et pourtant il peut naître en vos enfants. »
Est-ce qu'il y a besoin d'expliquer ce qui est clair ?

« Tout n'est que choix, tout n'est que décision. Nous avons perdu une formule ; elle était celle des miracles. Nous l'avons laissé en chacun et en tous. Elle renaîtra pour que le monde se reconstruise. Les mains se joindront, les coeurs s'embraseront et le feu sera présent pour que l'eau montre qu'elle est la vie. Nous avons perdu par notre insouciance les douces offrandes de notre maître. »
Les chemins que nous empruntons sont la conséquence de nos choix et décisions. Il en va de notre responsabilité.
La formule, non comme une formule magique mais un « secret » enfoui en nous, en tous. Un secret qui se révèle à l'initié, à tous, liés dans l'esprit et par l'esprit.

« Mais l'homme n'est pas coupable, il n'est pas puni ou n'est pas un être moins digne. Il n'est pas responsable de tout et ne doit pas expier une faute qui nous appartient à tous. Il est là, il attend. Dans la roche est son odeur et dans la puissance du fleuve ne se noient que ceux qui croient encore en la mort. »
Tous : l'homme et les esprits. Tout acte, toute création est union de l'homme et de l'esprit.

Patricia


Les réponses à ce message

 En vrac ausssi par Mandipas le 21.12.06 à 07h41

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite