En vrac ausssi - Bon, voyons un peu toutes les sottises que je peux dire là dessus :) Mille temps pour la rose. La rose est un symbole christique.

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

En vrac ausssi

Rédigé par Mandipas
Posté le jeudi 21.12.06 à 07h41
Message n° 31603

Bon, voyons un peu toutes les sottises que je peux dire là dessus :)

"Mille temps pour la rose."

La rose est un symbole christique. En principe la rose est associée au coeur et symbolise la purification des passions.
Les passions, qui habitent en l'homme, sont transcendées pour devenir tel la sève des plantes. Dans une méditation, telle celle de la rose-croix, il faut se représenter 12 roses rouges au centre d'une croix. C'est vraiment une très belle méditation, s'il y en a que ça intéresse, je la raconterai.
Par contre, le chiffre 1000 est assez surprenant car dans le bouddhisme, le lotus à 1000 pétales est le chakra coronal (tandis que celui à 12 pétales est le coeur), c'est aussi la partie la plus en contact avec le monde spirituel et puis il est question ici de « 1000 temps »; j'ai vraiment du mal à capter...
Par contre, entre le concept de la rose-croix et celui de la rose dans entretien avec l'esprit, on retrouve quelques similitudes :
« L'.être caché au sein des vôtres sait comment entrer en la rose. Mais il ne peut rien dire tant que 12 n'a pas retenti. »
On retrouve le nombre 12 et les mots « tant que » et « retenti » donnent tout de même une impression temporelle.

« Il est une croix et dans la croix est la rose. »
On dirait quand même bien que c'est le même symbole de la plus profonde mystique chrétienne, dont il est question ici.


Après il est aussi possible que la rose symbolise ici la connaissance. Je ne sais pas.


"Le prêtre donnera le lien, l'enfant servira à trouver le chemin."

Le prêtre est le représentant divin. Lacan disait: "Il y a un lieu ou s'institue tout ce qui fait lien: c'est l'imaginaire" Le chemin est donc celui de l'imaginaire, c'est aussi celui de l'enfant.
Je ne peux m'empêcher de penser en lisant ceci à un prêtre comme je n'en avais jamais rencontré. Celui-ci avait élevé plus d'une centaine d'enfants en Afghanistan. Il me disait toujours qu'il trouvait Dieu au travers des enfants. La première fois que je l'ai vu, il s'éclipsa et revint avec un texte de FRA ANGELICO en me disant qu' "ON" lui avait demandé de me le donner. Il me nota en bas que c'était la clé du bonheur et qu'il s'efforçait d'en vivre chaque jour. Je reviendrais sur ce texte plus bas.

"Comme il y eu un début inimaginable, l'autre début l'est tout autant."

Pour moi, le début inimaginable serait plutôt le: "A l' origine était le Logos et le Logos était avec Dieu...". Quand à l'autre début, je penche plutôt pour ce qui serait l'éveil, qui d'ailleurs ressemble beaucoup à une réitération du Commencement, de mon point de vue.

"Dans les sources et profondeurs se trouvent des preuves."

Là ça me rappelle des rêves que faisait mon épouse. J'ai retrouvé souvent ce symbole en rêve, en régression ou autre. Dans ces rêves, elle voyait des formes géométriques qui "tombaient du ciel" pour venir à la jonction entre la terre et la mer. Puis il y avait comme une île qui remontait et elle aussi présentait une certaine géométrie. Ma femme m'a toujours dit que dans ces rêves, cette île était une "empreinte de pied de Dieu".

"Dans les astres est une carte lisible et claire de nos visites et repères."

Peut-être s'agit t'il d'E.T. en effet Cela me fais également penser à la première fois où j'ai vu mon guide en rêve. Nous étions comme dans l'espace et reposions sur un disque Zodiacal. Il m'expliqua comment lire les astres et qu'elles sont les différentes influences représentées par le zodiaque. Le Zodiaque était vraiment une "grille de lecture" de ces influences des "esprits", de leurs manières de nous guider et des moments correspondant. Dommage qu'à mon réveil il ne m'avait pas autorisé à conserver beaucoup de souvenirs...

"Dans le temps est un autre temps."

A ce niveau là, je pense à une expérience que j'avais faite en régression. J'avais demandé à la personne de remonter aussi lin que possible dans le temps...surprise... dans le lieu dans lequel elle est arrivée le temps n'existait pas à en croire le guide qui se trouvait en ce lieu. D'ailleurs, il disait de ce lieu qu'il existe depuis le commencement et que les êtres qui y vivent ne sont pas séparés et qu'eux aussi sont de tous temps en ce lieu.

" Dans la dimension est multitudes d'oeuvres invisibles."

Surprenant qu'il dise dans "LA DIMENSION" et non pas "les dimensions". Parle t'il de la dimension temporelle?

"Regardes et apprends à voir. Poses tes yeux et prends le bien précieux."

Dans le texte de FRA ANGELICO, on retrouve un peu ces 2 dernières phrases:
"Il y a une multitude de choses que je ne puis donner et que vous pouvez prendre (...) Et pour voir, vous n'avez qu'à regarder. Je vous prie donc de regarder. (...) Enlevons cette enveloppe et nous trouverons au dessous d'elle une vivante splendeur tissée d'amour par la sagesse, avec d'abondants pouvoirs. Accueillez là, saisissez la et vous trouverez la main de l'ange qui vous l'apporte."

Il suffit donc bien d'ouvrir les yeux, chose que personne ne peux faire à notre place, pour voir cette multitude d'oeuvres invisibles.
Et en effet: "Changes, tu en es le seul maître."

"Ne fais rien pour toi-même"

On retrouve une de nos questions de réflexion je crois...Il faudrait y revenir en y introduisant le personnage d'ANANDA, le premier boddhisattva. Cela pourrait-être intéressant...

"Rien ne lui résiste car il est le sens, rien ne lui est supérieur car il est le tout."

Je cite Émile BENVENISTE: "La distinction, le sens, c'est la même chose." et comme nous l'avais dit le prof. , esquissant un petit sourire fier, en nous donnant cette citation: "La réciproque est vraie". Si on reprend la phrase de Lacan : « Il existe un lieu ou s'institue tout ce qui fait lien... », on pourrais dire que là où il n'y a plus de distinction, c'est le sens lui-même qui est institué. Ainsi, il est bien « le sens » et le « tout »

Bon, je fatigue, je continuerais une prochaine fois

A bientôt


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite