ESPOIR = Se refuser le droit de savoir ? - Hello Thazz1, Pour ma part, Le mot ESPOIR ne pourrait être interprété de cette façon. Ne serais-ce que si je dis : J'espère aller vers plus de savoir et

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

ESPOIR = Se refuser le droit de savoir ?

Rédigé par Chorusfr
Posté le dimanche 27.01.08 à 14h01
Message n° 34530

Hello Thazz1, Pour ma part,
Le mot ESPOIR ne pourrait être interprété de cette façon.
Ne serais-ce que si je dis : J'espère aller vers plus de savoir et de vérité ! Je fais part ici d'une motivation à désirer quelque chose qui me tient à coeur. Qui peut dans ce cas, dire que je ne ferais rien pour obtenir l'objet de mon désir ? Mon sous-entendu reste positif... Il se veut constructif. Mais ce doit-être selon l'état d'esprit de chacun !
Mais qui pourrait vivre sans espoir ?
L'espoir pour moi est une porte entre-ouverte vers une possiblité accessible à tous. Un espoir peut-être satisfait quand il aboutit positivement selon ses aspirations propres.
Si le monde était sans espoir alors où irions nous ?
Espérer ou désespérer ? La neutralité parfois peut s'ajoutter aussi à ce chemin que tu proposes, "ETRE OU NE PAS ETRE" pour éviter la polémique et rester dans l'EQUILIBRE !
Selon mon choix, je peux participer un jour et ne pas participer un autre jour. C'est selon mon seul et unique libre arbitre.
Entre laisser faire, ou participer, j'aurai tendance à choisir la deuxième solution. Mais comme je suis un humain imparfait, rien ne me dit que ceci ne se fera pas sans espoirs et doutes, tant qu'un achèvement n'intervienne positivement selon ma conscience ?


Les réponses à ce message

 (o; par Thazz1 le 27.01.08 à 20h09

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite