Etre médium - Ohh non je ne voulais pas parler d'élever son esprit à un niveau quelconque. Je parlais de chemin intérieur, d'éveil spirituel, d'ouverture d'esprit... enfin une étape fondamentale qui justement

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Etre médium

Rédigé par Patricia
Posté le dimanche 20.03.05 à 09h16
Message n° 23565

Ohh non je ne voulais pas parler d'élever son esprit à un niveau quelconque. Je parlais de chemin intérieur, d'éveil spirituel, d'ouverture d'esprit... enfin une étape fondamentale qui justement est individuelle.

Tu vois, je ne comprends pas comment un médium peut initier quelqu'un à la communication. Pour moi c'est un contre sens, une hérésie à la liberté de l'esprit et au cheminement personnel de chacun d'entre nous.

A une époque beaucoup me demandaient de confirmer ou pas leurs messages, leurs communications, leur médiumnité, etc. Comment aurais-je pu le faire ?
En le faisant je me mettais au-dessus d'eux, donc dans la position d'un "initié" qui s'est octroyé le droit d'enseigner les autres.
Qui m'en a donné le droit ?
Qui me dit que j'ai la connaissance et la vérité par rapport à une communication qui n'est aucunement une science comme nous l'assènent quelques uns mais un acte de foi fragile et individuel ?
Qu'est-ce qui me permet de dire à quelqu'un : ton message est bon ?
Je ne me suis jamais sentie au bout du chemin mais toujours au départ d'une grande aventure comme le cherchant qui balbutie encore dans la communication et mon doute a toujours été aussi grand que celui qui vient de recevoir pour la première fois un message. Ainsi donner des leçons reviendrait à croire au fond de moi que j'ai acquis des enseignements et que je peux donc les transmettre aux autres. Je ne pense pas, ce que j'ai acquis est personnel, ce que j'ai vécu aussi et ce que je peux partager est le fruit de mon expérience mais non un enseignement, une méthode, une leçon ou une manière. Dicter le chemin c'est noyer la liberté de l'autre de trouver sa propre route, d'apprendre tout seul et de grandir à travers sa propre expérience. Un enfant quand il tombe, il se lève tout seul c'est ainsi qu'il apprend. Un médium je ne le vois pas autrement que comme un enfant qui apprend à écrire et qui n'a besoin d'autre "professeur" que les esprits et d'outil que lui-même. C'est en cherchant en lui et en les esprits qu'il apprendra ce qu'est être médium.

Est-ce que vouloir être "le professeur" n'est pas plutôt un signe d'ego de la part du médium ?

Patricia


Les réponses à ce message

 Transmission par Capella le 20.03.05 à 10h16
 Bonjour Capella, par Kaya le 20.03.05 à 12h29

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite