Foi et dogmes - Je tiens à répondre plus précisément Jean au texte que vous avez éditer le 06 12 07 . Par amour pour Dieu chacun selon sa conscience

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Foi et dogmes

Rédigé par Lecate
Posté le lundi 17.12.07 à 07h43
Message n° 34196


Je tiens à répondre plus précisément Jean au texte que vous avez éditer le 06 12 07 .

Par amour pour Dieu chacun selon sa conscience peut agir comme il lui plait. Certains peuvent se laisser tuer par amour pour Dieu et d'autres par amour pour Dieu se donnent le droit de tuer. Dieu seul peut lire dans nos conscience et juger nos actes.
A ma connaissance, dans aucune religion existe un dogme qui demande de tuer au nom de l'amour de Dieu. Si dans certaines religions de tels actes se produisent ce n'est pas pour obéir à un dogme mais à des fanatiques qui veulent installer ou conserver un pouvoir qui leur échappe. Ceux là auront des comptes à rendre aux hommes, au nom de la raison, et à Dieu pour ce qui le concerne.

J'ai l'impression que ce mot « amour » si souvent utilisé dans les textes n'a pas la même signification pour tous, cela provient vraisemblablement de ce qu'est le socle de notre foi. Nous sommes tous pour dire que Dieu est amour, mais pour certains l'amour n'est qu'un attribut de Dieu qu'il nous manifeste parfois lorsque nous implorons sa miséricorde, ou encore par grâce. Pour d'autres, l'amour est à rechercher en nous même, tous porteurs de ce gène d'amour divin que Dieu notre père nous a transmis et qu'il convient de cultiver et de faire fructifier, parfois par grâce il nous est donné d'en ressentir les effets : sentiment très fort d'être aimé. Faut il en déduire comme vous le dites : que l'amour c'est être Dieu...Je ne sais pas si par amour pour nous Dieu s'est totalement dilué dans sa création. Il me semble que c'est là une vision réductrice de qui est Dieu...
Pour ce qui est des religions en effet c'est bien pour asseoir leur pouvoir et consolider leur emprise sur les peuples qu'elles ont promulgué des dogmes, comme les états pour être viables ont besoin de lois. S'il n'en était pas ainsi il y aurait longtemps que les religions auraient disparues. Mais je crois que malgré tous leurs abus elles ont joué un rôle prépondérant dans la propagation de la foi. C'est d'elles que personnellement j'ai tiré ma foi. Ce n'est pas aux religions de se débarrasser des dogmes, il appartient au fidèles de savoir ce qu'ils doivent croire pour évoluer. Certains fidèles ont une foi si fragile que les dogmes sont pour eux des tuteurs utiles, il viendra pour eux aussi le temps de l'émancipation. La disparition des dogmes dans les religions se fera petit a petit par la pression de leurs fidèles, ce ne sera pas pour autant la disparition des religions, même si leur temps est programmé, elles renaissent de leurs cendres là ou elles ont été décimées.
Pour ce qui est de ma réponse à la question que vous m'avez, posée : savoir s'il ne pourrait pas exister une troisième voie entre un Dieu que l'on sert en tuant pour défendre une vérité relative ou l'absence de Dieu et le désir barbare de l'homme de dominer autrui??? Je réponds : celui qui a la foi n'a pas a choisir son chemin. Bien à tous .



.




Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite