Forces obscures et évolution...... - Bonjour et merci Sefora pour ton message qui me rejoint sur bien des points. Je pense comme toi, que ces forces obscures en nous sont nos défauts, nos faiblesses,

 
tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Forces obscures et évolution......

Rédigé par Dannye
Posté le mardi 06.07.04 à 15h17
Message n° 18750

Bonjour et merci Sefora pour ton message qui me rejoint sur bien des points.
Je pense comme toi, que ces forces obscures en nous sont nos défauts, nos faiblesses, qui ne nous font pas toujours réagir de manière adéquate aux événements, expériences qu'on vit constamment. Elles font partie de nous, de notre ego, comme tu dis, et une grande part de notre évolution est de les combattre, une à la fois, pour mieux avancer dans notre cheminement.

"Elles font partie de nous, et tant que nous sommes, ces côtés sont aussi". Quelle est cette partie de nous qui possède ces forces obscures si ce n'est l'ego, dans le sens de "ma petite personne", qui n'est que le reflet de ce que les autres ont perçu et perçoivent toujours de nous ??
Le "Moi" ne reflètent que ma personnalité forgée par mes parents, les enseignants, les amis, ceux que j'ai cotoyé depuis ma tendre enfance. Ils nous disent qui nous sommes, sans vraiment connaître, ce qui réside réellement en nous; dans nos sociétés, il n'est pas bien vu de se démarquer, de vouloir laisser notre Etre réel vivre.
Nous faisons partie d'un troupeau de mouton, nous devons nous comporter en mouton, ils nous ont éduquer pour être un mouton, celui qui ne fait pas de vague, se conforme à tout, ne critique rien; car sinon, les autres se sentent "menacés" dans leurs habitudes qui forgent leur sécurité.
Mais la personnalité, représentée par mon Moi, avec ses forces obscures, n'est pas vraiment moi, ne représente pas mon Etre profond, le Soi, mon Individualité. C'est là que la connaissance de soi m'aidera à me définir vraiment, avec mes forces et mes faiblesses, que je pourrai comprendre qui je suis, pourquoi je réagis de telle façon dans telle circonstance; quel est ma mission sur terre, le cheminement que j'ai à faire.
Peu à peu se révélera mon Etre intérieur, celui que je suis réellement, et je pourrai alors évoluer pour transformer mes faiblesses en forces.
Je ne vois pas un combat contre "le Soi", comme tu le dis Sefora; le combat, je le vois au niveau du Moi, et non au niveau du Soi, car en évoluant, c'est le Soi, la partie profonde et cachée en moi, qui me représente vraiment, qui doit émerger. Je ne doit donc pas le combattre, mais le découvrir, et devenir "qui je suis vraiment". Ce n'est que de cette façon, je crois, que les côtés obscurs en nous, qui sont là tant que nous sommes, pourront changer, disparaître, car alors, ne restera plus que mon Etre vrai, l'Ego, celui qui est depuis maintes vies.
Vaincre définitivement ces forces obscures est-il possible ? Je le crois, mais il est certain que je ne vaincrai pas tout dans une vie. Par la recherche sérieuse de soi, nous pouvons trouver les défauts ou limites les plus évidents, ceux qui nous font le plus souffrir, dont on doit se départir le plus dans cette vie, où devront se concentrer nos efforts.
Souvent, les expériences que je fais et qui reviennent sans cesse, où je réagis le plus, me démontrent ce que j'ai à travailler en priorité dans cette vie.
Ce sont ces défauts que j'aurai le plus à travailler, les forces contraires à développer. Ainsi, si je travaille intérieurement sans relâche, je parviendrai peut-être à les vaincre définitivement, mais il en restera d'autres pour d'autres vies.
J'aurai alors accompli une partie du but que je m'étais fixé en venant sur terre.
L'union avec les autres, leur soutien, comment pourront-ils m'aider? Cotoyer les autres fera effet de miroir sur moi; on ne connait jamais si bien nos forces et nos faiblesses que par notre regard sur les autres, les transferts que nous effectuons sans même nous en rendre compte, parfois. Ce qui me fatigue le plus chez l'autre, ce que je lui reproche le plus, n'est souvent que le reflet de mes propres faiblesses.
Nous apprendrons à devenir des hommes, par le contact, la fraternité avec autrui. J'apprendrai à me connaître, et ainsi à mieux comprendre les autres, leurs réactions.
Devenir des hommes, n'est-ce pas apprendre à être vraiment, à aimer, partager, soutenir les autres dans leurs souffrances ou épreuves, à rencontrer notre mission malgré les difficultés qui se présentent et qu'on doit apprendre à surmonter? Devenir des hommes, serait-ce apprendre à évoluer, cheminer vers dans les profondeurs de mon âme, à trouver ma part divine intérieure, celle qui me donne le pouvoir de création, ce à quoi nous sommes tous destinés?
Amicalement, dannye


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite