Information sur les égrégores.... - Les égrégores, il s'agit là d'un sujet ou l'on trouve malheureusement trop peu d'informations. Hormis au sein de certains cercle ésotérique, cet enseignement nous reste trop souvent caché.

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Information sur les égrégores....

Rédigé par Chorusfr
Posté le samedi 12.02.05 à 21h30
Message n° 22848

Les égrégores, il s'agit là d'un sujet ou l'on trouve malheureusement trop peu d'informations. Hormis au sein de certains cercle ésotérique, cet enseignement nous reste trop souvent caché. Je vous propose de pallier à ce manque.
Le but étant de participer à l'élaboration d'égrégores féconds oeuvrant pour le bien général et de vitaliser les égrégores déjà existants dont la direction est une amélioration notable de la vie humaine sous tous ces aspects.

Pour établir une bonne compréhension et une information le plus complet possible, je me suis appuyé sur le livre de :
Alain Brêthes
"LES EGREGORES Forces psychiques des groupes humains"
aux éditions ORIANE

L'égrégore et la forme pensée

Un égrégore peut être perçu comme la résonance vibratoire émise par la psyché d'un groupe de personnes vibrant sur une note déterminée. Les actes, les émotions, les pensées et les idéaux de chaque entité constituant ce groupe, fusionnent pour édifier un tout cohérent, une forme dont les composants sont de nature énergétique. La tradition ésotérique lui donne le nom de « forme pensée »*.
Bien que d'essence subtile et impalpable, une forme pensée est aussi pénétrante, enveloppante et perceptible qu'une présence matérielle. Ce sont les courants émotionnels, mentaux et spirituels, émanant de l'ensemble des membres d'un groupe qui élaborent une forme pensée, pour ensuite la structurer.

La puissance et la nature de ces courants émis déterminent la qualité de la forme pensée. Plus elle est alimentée et plus son rayonnement s'étend. En contrepartie, moins elle est nourrie et plus sa force s'affaiblit. C'est ainsi que les égrégores se créent, se développent, puis s'anémient et disparaissent. La durée de vie d'un égrégore dépend des paramètres identiques à ceux de toutes institutions humaines. Plus elles sont vitalisées, plus on leur porte de l'intérêt et plus elles se renforcent. Dans le cas contraire, moins elles sont fertilisées et moins elles sont susceptibles de battre des records de longévité.

Les mêmes lois régissent le domaine matériel et le domaine psychique. Ce qui vaut pour l'un, vaut pour l'autre. Il n'y a aucune différence. Il en va bien évidemment de même pour ce qui touche au monde spirituel. J'évoquerai tout particulièrement ce dernier en traitant des égrégores relatifs aux activités de l'âme. J'ai utilisé à dessein le terme psychique pour définir une forme éthérée, plutôt que celui de spirituel, car étant une émanation de l'activité humaine sur un plan sensible et non tangible de la manifestation, les égrégores sont tributaires de la qualité de conscience de leurs membres.

Si les objectifs et les orientations personnelles de ces derniers sont de nature matérielle, les égrégores, leur double subtil, manifestent des intérêts analogues. Si au contraire, les buts et les orientations des personnes constituant un groupe sur le plan physique sont inclusifs, son égrégore sera animé des mêmes intentions.

Un égrégore est un agrégat de forces constituées de courants vitaux, émotionnels, mentaux et spirituels, suivant la qualité vibratoire de la forme pensée. Ces courants vitaux, créés par le groupe d'individus duquel l'égrégore est issu, pénètrent la conscience du groupe sous forme de désirs, de concepts et d'aspirations.

Pour donner une autre définition: un égrégore est une forme pensée provoquée par les désirs, les aspirations, les rêves, les décision, les engagements, les idées, la volonté, d'un ou de plusieurs êtres humains. En se focalisant sur un objectif et en agissant pour lui donner vie, une personne est en mesure de créer un égrégore susceptible de se développer pendant un temps indéterminé. Suivant l'intensité de l'idée émise et du nombre de personnes qui y adhéreront, ce temps peut durer de quelques jours à plusieurs millénaires.
Pour donner deux exemples:

Une association de type 1901 créée par un groupe d'amis, pendant une durée de deux mois autour du projet d'organiser un concert en vue de recueillir des fonds pour réaliser un objectif particulier, va créer un égrégore à durée de vie limitée.

L'égrégore de la Franc-Maçonnerie contemporaine, que l'on nomme: spéculative, avait déjà un long passé avant d'être de nouveau réactivé au début du dix-huitième siècle. La maçonnerie spéculative est un sous-égrégore de celui qui anime l'Esprit de la Maçonnerie qui cg beaucoup plus ancien. La Maçonnerie actuelle, fondée en 1717 à Londres, est une émanation de l'Egrégore Maçonnique dont il est difficile de connaître l'origine qui se perd dans la nuit des temps. Suivant les époques, cet égrégore s'est manifesté sous des formes différentes. La maçonnerie opérative, celle des corporations, du bas et du haut moyen-âge qui a contribué à bâtir d'abord les abbayes et ensuite les cathédrales est encore une émanation de l'égrégore originel dont nous connaissons peu de chose. Autant dire que la forme pensée qui vitalise le concept de la Maçonnerie est d'une amplitude phénoménale. Si ce n'était le cas, il y a bien longtemps que la Maçonnerie aurait cessé d'exister, ou alors aurait évolué de telle manière qu'il serait aujourd'hui impossible d'y faire référence. Son nom même serait: soit perdu à jamais, soit une relique du passé inscrite sur quelques textes retrouvés, soit devenu un mythe traduit sous forme de légendes.



Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite