La mort ne brise rien, ni l'amour, ni la vie - Bonjour Believer, Instant et Chorusfr, Je suis d'accord avec le message de Believer lorsqu'il dit de ne pas chercher à faire son deuil grâce aux esprits, s'il pense

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

La mort ne brise rien, ni l'amour, ni la vie

Rédigé par Romaine
Posté le mercredi 02.05.07 à 22h25
Message n° 32497

Bonjour Believer, Instant et Chorusfr,

Je suis d'accord avec le message de Believer lorsqu'il dit de ne pas chercher à faire son deuil grâce aux esprits, s'il pense aux pratiques dangereuses du spiritisme, oui-ja, pendule... que l'on est tenté de faire pour trouver des réponses suite à la perte d'un être cher.

Mais, lorsque l'Esprit vient à nous avec l'accord de "Dieu", ce qui est une chose rare, c'est tout différent ! Je ne parle pas d'une expérience personnelle faite avec le Ciel mais de la découverte d'un livre qui a transformé ma vie en m'apportant réconfort, paix, émerveillement et en me ramenant vers "Dieu".

A travers ce livre "Les Lettres de Pierre" on trouve toutes les réponses à nos questions: le but de notre vie sur terre, cette mort qui n'en est pas une mais juste un "passage" dans une autre dimension, la vie dans les "sphères" successives qui permet à l'âme de s'épurer... d'autres races créées dans d'autres mondes, nos "morts" plus proche de nous que de leur vivant...

Pourquoi ne pas chercher dans des écrits inspirés et profiter de cette connaissance pour calmer notre peine, atténuer nos souffrances et poursuivre plus vite et mieux notre évolution...

"La mort ne brise rien, ni l'amour, ni la vie"
Ce sont les paroles de Pierre Monnier, jeune officier de 23 ans, tombé sur le front d'Argonne le 8 janvier 1915... il va d'abord communiquer avec sa mère par la pensée et dès le 5 août 1918 lui envoyer des messages par écriture automatique... jusqu'au 9 janvier 1937.

Madame Monnier, dans une lettre qu'elle adresse au Père Sansom, prêtre de l'Oratoire, prédicateur de Notre-Dame, le 19 mars 1944 dit ceci: "Notre but ici-bas, à mon mari et à moi, est de faire tout notre possible pour les répandre, et de faire aussi profiter un nombre toujours plus considérable d'amis, des lumières qui y sont contenues et qui pourraient devenir des phares puissants..."

Pierre savait que les 2.880 pages dictées à la ferveur de sa mère ne sombreraient pas dans les sables de l'oubli. Il savait qu'un jour viendrait où son oeuvre "jetée comme une semence sur la plaine de l'indifférence des chrétiens serait confiée à la douce lumière du soleil de Dieu."

Je suis heureuse de pouvoir transmettre ce message, d'espoir et d'amour. Voir déjà quelques extraits dans "lectures proposées" et dans mes messages "Poussière d'étoiles" et "l'Eglise doit revenir à ses origines"...

Bonne route à vous tous qui comme moi cherchez...
Romaine

Voici encore d'autres témoignages depuis l'Au-delà:
Paqui Lamarque "Entretiens Célestes" ou "Missel de Paqui"
Roland de Jouvenel "Au diapason du Ciel"
Arnaud Gourvennec "Vers le Soleil de Dieu"


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite