La souffrance sur terre - Je crois que la souffrance est un bien précieux pour notre âme. Non pas dans un but d'épuration de l'âme dans le sens où on peut l'entendre parfois,

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

La souffrance sur terre

Rédigé par Mireille
Posté le mercredi 23.06.04 à 20h48
Message n° 18533

Je crois que la souffrance est un bien précieux pour notre âme. Non pas dans un but d'épuration de l'âme dans le sens où on peut l'entendre parfois, mais pour nous apprendre à transcender notre égo. La souffrance de l'homme est la résultante des pièges auquel il succombe parcequ'il ne sait pas encore dépasser son soi. Pour se fondre dans le "grand tout, il faut d'abord connaître son Soi véritable (celui de l'esprit) et donc savoir le distinguer du "non-soi" c'est à dire la partie de notre personnalité qui n'est pas l'esprit, celle qui vit dans l'illusion, c'est à dire sur terre, car notre vie matérielle n'est qu'illusion au regard de l'éternité. En effet, dans une éternité qui par définition n'a ni commencement ni fin, les choses, les corps ne sont qu'un battement de cil un instant fugutif, donc en réalité n'existe pas, donc illusion.
Pour arriver arriver à dépasser notre identié d'Homme au profit de celle de l'esprit (car c'est l'esprit qui est éternel et se fondera en UN) il faut d'abord le connaître et on ne fait connaissance avec lui que lorsque nous réussissons à dépasser les épreuves, à lâcher-prise. tant que nous souffrons (ce n'est pas Dieu qui nous fait souffrir c'est nous mêmes qui nous faisons souffrir) c'est que nous n'avons pas compris que la matière quelque forme qu'elle revête n'est qu'illusion et que ce qui nous fait souffrir est en fait la résultante de notre égo que nous n'avons pas réussi à dépasser. Par exemple : je souffre de la mort de mon ami, parce que je n'ai pas encore réussi à voir son départ avec les yeux de l'éternité, ceux de mon âme, même si je sais qu'il vit encore, parce que je ne vis pas par mon âme, je vis par mon corps et ses cinq sens, par mon coeur d'Homme et non d'âme.
Hou...la la;..je n'ai pas dit que c'était "mal" ou facile....et encore moins que nous sommes sensés y arriver en quelques vies et encore moins dans celle-ci. Je crois seulement que les souffrances nous les éprouvons nous mêmes parce qu'elles font parties de notre chemin d'évolution d'Homme qui vit avec son égo (c'est normal) et que dans ....des lustres lorsque nous serons esprit qui ne revient plus à la matière nous aurons dépasser tout cela, nous ne serons plus qu'un dans l'UN donc plus d'égo humain, donc plus de souffrance(plus notre égo est développer, plus on souffre....).
Pour arriver à ses hauteurs (bon, euh...on a encore du travail hein ?) : "la voix du Silence" (sagesse hindoue) nous dit entre autre :
"celui qui veut vivre la vraie vie qui est celle de l'Esprit doit quitter la vie des sens"
"Il ne peut rien avoir de commun entre l'esprit et la matière et tout l'effort du disciple doit tendre à les séparer à jamais".
"Le soi de la matière et le soi de l'esprit ne peuvent jamais se rencontrer. L'un doit disparaître, car il n'y a pas de place pour les deux"

Le coeur ainsi purifié de tout égoïsme devient plus ouvert à la pensée et à la douleur d'autrui et moins à la sienne.....


Les réponses à ce message

 Souffrir par Agatha le 24.06.04 à 03h21
 Oui... par Mireille le 24.06.04 à 06h57

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite