La vie est un grand défi fait de petits - Bonjour Synela C'est drôle, je me retrouve beaucoup dans ce que tu viens de décrire. Moi-même, au boulot, je suis souvent tombée sur des cas, qui à chaque

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

La vie est un grand défi fait de petits

Rédigé par Baccara
Posté le samedi 16.04.05 à 09h56
Message n° 24099

Bonjour Synela

C'est drôle, je me retrouve beaucoup dans ce que tu viens de décrire.
Moi-même, au boulot, je suis souvent tombée sur des cas, qui à chaque fois, m'ont effectivement fait démissionner, et donc fuir.

Ensuite, j'ai trouvé une solution (temporaire !) : l'intérim, que je pratique depuis très longtemps. Ainsi, je pouvais fuir plus facilement puisque par définition l'intérim est temporaire.
Et pourtant, je suis tout de même retombée sur les mêmes personnages et donc mêmes problématiques.

Moi aussi, j'ai attiré pas mal d'hommes mais dès que j'en prenais un au sérieux, il se cassait ! Courage, fuyons ! (vrai pour moi, vrai pour eux).

Alors, j'ai beaucoup travaillé sur moi (intérieurement) et à chaque pause, à chaque nouvelle prise de conscience, je pensais avoir enfin tout compris. Alors, je disais à Dieu : voilà, je suis prête, alors quand est-ce qu'il arrive, l'homme de ma vie ? Quand est-ce qu'il arrive le travail professionnel fait pour moi ?
Et cela n'arrivait toujours pas.

Sauf, aux rares moments, où j'ai réussi à lâcher prise, et là, comme par miracle, les événements sont arrivés, tels que je les souhaitais (enfin, presque, car l'univers sait mieux que nous, ou plutôt, mieux que notre mental, ce qui est bon et juste pour soi).

Les leçons que tu as à en tirer ?
Elles sont personnelles à chacun, mais je te dis, courage, continue, car si cela se reproduit, c'est pour plusieurs raisons, et je ne sais pas à quelle étape tu te trouves dans les différents domaines que tu as évoqués.

Ce que j'en ai compris pour moi, lorsque je me trouve face à une épreuve, quelle qu'elle soit, donc en réalité, face à un nouveau défi :

Ma première réaction est toujours (malgré mes leçons déjà apprises) la fuite, en fait, une attitude d'INHIBITION. Et la fuite en avant... je connais.

Ensuite, lorsque j'en ai marre de retrouver cette même épreuve, je me mets en colère (après moi surtout !), et déjà c'est un progrès car je ne fuis plus, mais je réagis. Donc attitude REACTIONNELLE.

Et à ce moment-là, je me rends compte, que si ma réaction m'a fait du bien sur le moment, elle ne résoud pas car ensuite, je me retrouve face (encore !) au même problème.

Alors, là, j'en ai vraiment assez et me dis qu'il faut que je fuie à nouveau car cela ne sert à rien de rester...

Puis, je me rappelle que de fuir non plus, cela ne sert à rien.
Alors... enfin, je reste, j'affronte l'épreuve et non plus la personne et j'essaie de voir au-delà, de ressentir ce que moi je ressens mais également ce que l'autre a, peut-être, lui aussi, à me dire et j'essaie d'être à son écoute, de le respecter, tout en lui disant (calmement et respectueusement envers lui et envers moi) ce que je pense.

Et là, comme par magie, le véritable échange se fait... et je me sens bien et l'autre aussi. A ce moment-là, j'ai enfin compris la leçon : l'ACTION JUSTE.

Enfin, après toute cette démarche intérieure extériorisée, le défi se représente une quatrième fois. Non ! Encore ?
Et pourtant, cela se passe extrêmement bien, car dès la première rencontre avec cette nouvelle personne (mais pas nouveau personnage), je suis honnête et je dis oui quand il faut et non quand il faut, dans le plein respect de l'un et l'autre...

Et... tout se passe très bien. L'univers nous avait envoyé cette quatrième petite leçon pour vérifier que l'on avait bien compris la grande leçon.

Et la cinquième ? Pas de cinquième, en tout cas, notable, car on ne le remarque même plus.

Ensuite, face à un nouveau défi, rebelote... les quatre étapes vers la compréhension.
Est-ce sans fin ? OUI, pour moi en tout cas, car je n'ai pas encore tout compris.

Voilà, ce que je peux en dire.
Quant à la leçon précise, et personnelle à chacun, seule toi le sais vraiment ! Pour toi !

Bon courage et surtout... persévère.

Car aujourd'hui, je vais sur mon chemin avec mon compagnon de vie, et je commence à pratiquer le métier qui est pour moi.

Très amicalement à toi, à vous tous.
Elisabeth


Les réponses à ce message

 Interim aussi par Synela le 16.04.05 à 21h17

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite