Libre-arbitre, pouvoir... - Bonjour Merline, Re-bienvenue ainsi que Youl parmi nous....J'ai lu ta lettre avec intérêts, y rencontrant souvent mes propres questionnements et idées. Pour moi, il n'y a point de déterminisme,

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Libre-arbitre, pouvoir...

Rédigé par Dannye
Posté le samedi 03.04.04 à 05h08
Message n° 17331

Bonjour Merline, Re-bienvenue ainsi que Youl parmi nous....J'ai lu ta lettre avec intérêts, y rencontrant souvent mes propres questionnements et idées.
Pour moi, il n'y a point de déterminisme, malgré toutes les belles théories, à part peut-être celui de l'heure de notre départ. Il n'y a rien de déterminé que nous ne pouvons contourner; notre réalité n'est que le résultat de nos pensées antérieures, de cette vie ou d'une autre, pensées conscientes ou inconscientes, qui nous rejoignent toujours, un jour ou l'autre, dans le présent, temps où se forge notre futur, car le passé, le présent et le futur se rejoignent constamment, ne formant qu'un tout, qu'un temps.
Le libre-arbitre, ne serait-ce que notre propre pouvoir qu'on ne s'approprie que rarement; donc il serait vrai que les causes déterminant mon présent sont internes, en étant seulement le résultat de nos pensées.
Le pouvoir, le vrai, le seul, est celui que j'exerce sur ma propre vie, n'écoutant que mon coeur et ma voix intérieure; je n'ai aucun pouvoir sur qui que ce soit, mais j'ai tous les pouvoirs de façonner ma vie, ma réalité, par le contrôle de mes pensées.
Le vouloir vient des désirs intérieurs qui rencontrent notre volonté, notre pouvoir à agir sur tout ce qui compose notre vie. La plus grande difficulté de notre vie, c'est de croire au pouvoir sur notre vie, croire que nous pouvons la construire selon nos désirs, et non la subir, en pensant n'avoir aucun pouvoir pour changer cette réalité.
La liberté ne vient que si on apprend à s'approprier notre pouvoir, en allant à la rencontre de notre vouloir, de nos désirs; la liberté est dans l'action; elle disparait quand nous restons spectateur de nos vies.
Nous pouvons être libres, garder notre plein pouvoir, en acceptant de vivre les expériences qui nous échoient, expériences choisis avant notre incarnation dans un but qui nous échappe ici et maintenant, mais qui furent choisies soigneusement. Nous ne sommes pas venus sur terre pour souffrir mais pour expérimenter. La souffrance vient simplement du refus de l'expérience.
Les obstacles se présentent toute notre vie pour vivre ces expériences pré-
choisies. Comment se fait-il, quand en regardant chacun notre propre vie, que nous puissions détecter tout au cours de celle-ci, des obstacles similaires et répétitifs, ou différents, vécus à divers niveaux, mais le plus souvent se rapportant aux mêmes expériences de vie à apprendre ?
Pourquoi ces retours incessants ? Ne serait-ce que pour vivre, comprendre, assimiler, intégrer ces expériences dont nous devons apprendre, jusqu'à ce qu'elles soient enfin dépassées ?
Mon libre-arbitre ou pouvoir ne serait-il alors en moi que pour vivre ces expériences à plein, pour enfin pouvoir vivre la liberté d'une vie où j'ai rencontré la tâche que je m'étais destinée...?? Et si la porte de la sérénité et du bonheur sur terre était là, dans ce dépassement....
Amicalement, dannye, 5


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite