Ma façon de voir - Je ne prétendrai pas avoir toutes réponses à tes questions, mais je te dirai simplement ma façon de voir... D'abord, en ce qui concerne la responsabilité de nos

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Ma façon de voir

Rédigé par Guillaume
Posté le mercredi 27.10.04 à 09h04
Message n° 20935

Je ne prétendrai pas avoir toutes réponses à tes questions, mais je te dirai simplement ma façon de voir...

D'abord, en ce qui concerne la responsabilité de nos actes je pense qu'il peut certainement y avoir plusieurs scénarios, divers degrés de responsabilité, en regard de la maturité et du degré de liberté de la personne.

Si on considère que la plupart du temps, à moins d'avoir été manipulé, nos actions découlent de notre volonté, on voit que celui qui met fin à ses jours, se trouve à nier la force de vie qui est en lui. C'est un geste de la volonté qui est grave. Mais ce n'est pas à nous de juger le geste de telle ou telle personne. Chacun est sera propre juge, quand il verra ses actes éclairés sous la lumière du Divin.

Dieu est pardon, mais l'homme doit aussi être capable d'envisager ce pardon, de s'accepter lui-même. Ici, ou dans sa vie d'esprit, chacun doit faire se travail de réconciliation avec lui-même. Et il peut être bien plus difficile encore de se pardonner à soi que de pardonner à l'autre. Aussi les conséquences sur l'âme d'un geste aussi dramatique que le suicide doivent-elles être immenses et le travail qui s'en suit, énorme et douloureux de remords.

Je t'avouerai moi aussi avoir pensé au suicide une fois déjà. C'était suite à une peine d'amour à l'âge de 17 ans. Je me sentais tellement coupé de l'Amour, que je ne voyais plus de goût au reste. Mais ce n'a été qu'une pensée violente qui m'a traversé l'esprit et j'ai repris goût à la vie très vite dans les jours qui suivirent. J'ai même senti plus d'amour autour de moi tout à coup, et cette idée ne m'est plus jamais revenu.

Seulement, avec le recul, je vois mieux que dans la naïveté et la candeur de l'adolescence où on prend tellement au sérieux tout ce que l'on vit, on n'arrive pas toujours à comprendre notre vie comme un long parcours, avec ses hauts et ses bas.

Mais ce que j'ai découvert plus récemment, en commençant par des ressentis, puis par une communication qui se développe doucement, c'est toute l'aide qu'on reçoit de l'au-delà et qui nous permet d'éviter certaines erreurs et de nous faire avancer. Je pense que cette aide très précieuse de nos guides (ou anges gardiens, appelons-les comme on voudra) est vraiment à la mesure de ce que l'on est prêt à vivre, et proportionnelle à la volonté qu'on met à vouloir évoluer.

Par la simple prière, la prière d'Amour, on peut réellement s'aider. « Aides-toi et le ciel t'aideras. » n'est pas un parole vide ! Cette aide, on est en droit de la demander tant qu'on admet être en évolution. Mais « aides-toi » dit bien qu'il faut soi-même mettre de la volonté dans notre quête. Si, dans tes doutes, dans ton découragement, tu as pensé au suicide, il est fort probable que ton ange gardien ait tout tenté pour te dissuader, pour te faire prendre conscience de la beauté de ta vie. En outre, notre propre âme et la parcelle de Dieu en nous peuvent aussi nous éclairer, mais il faut savoir écouter.

Personnellement, j'ai découvert ce contact par des ressentis, des intuitions, des pressentiments, ou des rêves prémonitoires. Mais je pense qu'à un certain niveau de conscience, on peut établir une communication plus intime encore, c'est le but de ma présente quête.

Finalement, qu'est-ce qui nous limite vraiment dans nos actions, qui dévient nos pensées vers le désespoir ? Qu'est-ce qui nous empêche de vivre l'Amour et de grandir dans la foi, si ce n'est que nos inquiétudes, nos peurs, nos angoisses, et notre lâcheté.

Notre pensée s'inscrit souvent dans des schémas programmés par la société, par les médias, par notre éducation familiale et scolaire, par notre entourage, par... par... par...
Bref, il faut se faire une discipline intérieures personnelle pour s'affranchir de ces schémas qui génèrent les pensées négatives et les émotions difficiles qui les accompagnent. Commencer par s'accepter avec ses forces et ses faiblesses, et se donner tout l'amour qu'on a besoin.

Il est bien d'aider les autres, mais il faut s'avoir d'abord et avant tout s'occuper de soi, comme d'un jardin. Préparer le sol dans le calme, ensemencer de sagesse, et arroser d'Amour ce jardin intérieur. Et ce n'est pas de l'égoïsme, c'est la seule façon de voir un jour un monde meilleur, ou règne la Paix et l'Amour.

Fraternellement,
Guillaume


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite