Méthodes - En matière de Yi-king, on peut utiliser des tiges d'achillée, très long ça de faire des paquets de tiges, très zen ou taoiste en l'occurrence cette patience, ou alors

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Méthodes

Rédigé par Capella
Posté le mercredi 06.04.05 à 07h19
Message n° 23862

En matière de Yi-king, on peut utiliser des tiges d'achillée, très long ça de faire des paquets de tiges, très zen ou taoiste en l'occurrence cette patience, ou alors 3 pièces selon le principe de pile pile face, ou face face face, égale trait continu ou trait brisé mutable etc, ou encore les logiciels yi-king qu'on trouve sur des sites internets, et moi j'aime bien faire un tirage comme ça de temps en temps histoire de réfléchir à une situation, les textes sont bien écrits et plein de sagesse.


Autre méthode de base binaire, la géomancie : on trace des bâtons, en nombre pair ou impair, et ça aboutit à des figures nommées "Fortune majeure", "Fortune mineure", "Joie", Tristesse" etc, disposées en maisons, et quand on n'a rien sous la main à part papier et crayon, c'est une méthode qui peut permettre là encore de réfléchir à une situation et d'intégrer certaines vérités.


Certaines personnes s'en tiennent à un tirage de yi-king par an, d'autres comme moi en font 10 par jour parfois, tant que je n'ai pas une réponse satisfaisante, mais le côté prédictif m'intéresse autant que le côté méditatif. Est-ce que le "Je" qui répond à "je" pour exployer la formule de Micheline, en sait plus sur "je" que "je" ?

Pour moi la réponse est oui, et donc la suivante est : qui donc est ce "je" qui en sait plus ? Mon "je" futur et multidimensionnel ? Notre "Un" éternel et omniscient ?



Je relis le texte proposé:
"Meilleures dispositions psychiques pour une fréquentation efficace du Yi King :

- Faire de la place à l'inconscient pour qu'il puisse exprimer son savoir. C'est à dire abaisser le niveau de la conscience, déconnecter la partie pensante, intellectuelle et rationnelle de l'esprit. (le mental). Cela revient aussi à reconnaître les aspects irrationnels et les fonctions intuitives de la nature humaine.

- Savoir "laisser advenir".
Le Mystère de la fleur d'or parle du "wou wei", l'action non agissante. Jung a constaté que chaque évolution, chaque progrès vers la connaissance de Soi, chaque changement de l'état de la conscience, s'opérait quand la volonté consciente "laissait advenir".

- Accepter l'existence et le contenu des aspects sombres de la personnalité car le Yi King va forcement les pointer à l'occasion d'une consultation. (dans le cas contraire la correspondance n'aura pas de sens. L'hexagramme répondu semblera n'avoir aucune correspondance avec la situation intérieure)

- Et puis enfin, autant que faire ce peut, être dans un état de conscience détachée du monde. Etre un sujet détaché de l'objet et de ses contraignantes intentions."

Ouh là, tout le monde n'a pas la même philosophie de base, bon pour moi les points 1, 2 et 4, ok, je n'aurais pas formulé comme ça, trop oriental et intellectuel à mon goût sans doute car je ne fonctionne pas à un niveau intellectuel et matériel pur de toute façon, mais alors les aspects sombres ? C'est un truc qui m'aura échappé. Les tirages me semblent conseiller l'enthousiasme, la douceur, la patience, l'humilité, mais je n'ai pas vu d'aspects sombres ?


Les réponses à ce message

 Le Je par Micheline le 06.04.05 à 09h13
 L'ombre par Mariecatherine le 06.04.05 à 13h52

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite