Pour ceux qui aime aider. - Bonjour, Je partage ce texte que j\'ai recu et écrit à la fois. Écriture automatique via le clavier et réflexion à la fois lors de la rédaction.

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Pour ceux qui aime aider.

Rédigé par Alain-
Posté le vendredi 28.05.04 à 17h55
Message n° 18121

Bonjour,

Je partage ce texte que j\'ai recu et écrit à la fois. Écriture automatique via le clavier et réflexion à la fois lors de la rédaction.

\"

Suivre, quel grand mot lorsque l\'on y appose destin, chemin, spiritualité à soi. La réponse ultime à l\'exposée, je suis perdue. Alors que la réponse est définitivement ce mot, il impose la notion même du problème à lequel elle est la réponse, la confiance. Celle qui reçoit la réponse pourra être affirmative mais elle sera aussi imposée de l\'emprunt de ce même mot, confiance. Suivre mon destin, ou mon chemin de vie. Je suis bien d\'accord mais comment si je n\'ai confiance ni en la vie, ni en dieu, ni en moi. C\'est vogué sur la mer alors que le bateau dans lequel elle se trouve, construit par elle n\'a guère sa confiance. Elle ne désira ni avancé, ni cherché. Donc, je suis perdue. À votre réponse à cette personne qui est perdue soyez plus exhaustif. Vous devez lui fournir un brin de réponse supplémentaire et ici il n\'est pas question de faire ses pas à sa place. Si son travail sera de comprendre vos paroles et bien le vôtre est de lui présenter une réponse digne de sa question qui ne comporte pas comme réponse, sa propre interrogation. Donc, à la question je suis perdue, que répondrez-vous à l\'avenir? Vous répondrez des mots venant de votre coeur, des mots venant du désire d\'aide lisant la requête de cette personne et non comme précédemment des mots pour des mots. Elle doit venir du coeur, dirigé par l\'esprit, cette réponse. Trop souvent on lis un semblant d\'assistance. Bien entendu, celui qui prends le temps d\'écrire la réponse fait un bon acte mais justement, si vous prenez le temps de répondre, placez en ces mots un brin de votre être spirituel et juxtaposé à votre vouloir, altruisme et écoute par la relecture sérieuse et détachée de la demande.

Quelques brins de réflexions pour vous permettre de mieux aider par vos expériences ces gens qui demandent. Il s\'agit de mise en situation suivit d\'une réponse d\'une personne réfléchissant avec son coeur, et non seulement sa tête.

- Je suis perdue et je désire de l\'aide pour continuer à vivre car je n\'en peux plus.

Chère amie, votre vie ne s\'arrête pas là où votre malheur commence. Elle y débute justement. Nous vivons tous la perte d\'amour dans notre vie et chacun d\'entre-nous ici sommes passées un jour où l\'autre par ce sentiment d\'abandon et de solitude en la vie. Après cette période de noirceurs, nous avons tous eux un instant de petit bonheur que nous ne nous attendions pas. Qu\'elle sera-t-il pour vous et quand sera-t-il? Je ne peux vous répondre mais ce que je suis près à faire avec vous et chaque jours de votre noirceurs est de vous écouter, de vous enlacer entre mes bras pour vous supportez et vous aimer. Vous n\'êtes ni seul, ni perdu. Je vous servirai de point d\'appuie sur cette vie qui pour le moment vous est cruel pour que vous aussi, dans quelque temps, serviez de levier à une autre qui n\'aimera plus. Je vous rends ce service, avec amour et amitié. Je vous écoute. Racontez-moi.

-J\'ai perdu la foi en dieu. Je cherche à comprendre qui je suis et pourquoi je suis.

Chère amie. Je suis comme toi en réflexion constante. J\'ai pourtant la foi, j\'y crois en ce dieu universelle et pourquoi comme toi j\'ignore la véritable nature de mon existence ici. Rappel toi, as-tu déjà eu la certitude d\'être et d\'exister? Moi non. Je me suis toujours vu en balan entre mon passée et ce que je serai. Je ne me suis jamais vu sur un moment présent et plus j\'y pense et plus je crois que c\'est là, la raison de vivre. Qu\'est-ce que le moment présent, la raison de tes inquiétudes? Si le moment présent n\'existe pas réellement, alors nous sommes le fruit de notre passée et en travail vers le futur répondant ainsi à nos deux questions. Croire en Dieu est un luxe qui parfois ne fait que trop débalancer les choses. Je crois que la croyance est personnelle et qu\'elle se fabrique moment à moment et alors je ne te dirai pas croit en mon dieu mais croit en toi qui est présent ici et maintenant, fruit de ces moments-à-moments passés. Le jour où tu seras mieux, demande toi alors la question de ton origine réelle alors trouveras-tu peut être dix milles autres questions qui t\'achemineront alors vers une ouverture spirituelle qui n\'est en vérité rien d\'autre que la découverte de soi et non la croyance en un dieu décrit dans un livre, dans une histoire ou dépeint dans un dogme. Comme toi, je cherche et je te propose de faire un bout de chemin ensemble.

-Qui est derrière les malheurs de ma vie, de la terre, de la guerre. Je ne désire pas donner vie à un enfant sur cette terre!

Bonjour chère amie. Ho que tu aurais raison de dire cela si par magie, nous, n\'en serions pas tous coupable n\'est-ce pas? Après tout, qui vit sur la terre si ce n\'est pas nous. La terre n\'a pour résident que l\'homme uniquement. Dieu, si tu y songeait réside en nous et non sur notre planète et chaque habitant à le choix d\'écouter ou non son coeur. Ainsi, malheureusement ma chère soeur, tu sais que l\'écoute de son soi intérieur ne peut s\'imposer à qui que ce soit. La guerre fait rage par choix du non écoute ou encore de l\'inconfort de cette voix en nous, afin de l\'étouffer ou d\'y donner une raison plus ou moins tordue. Les malheurs de ta vie ? Je t\'offre mon oreille et je t\'écoute. Ensuite, je ferai mon possible pour te raconter se que cette divinité en moi a à nous dire et j\'espère qu\'ensuite, elle saura raisonner en toi aussi. Si cette divinité en soi sait se faire chemin, elle t\'ouvrira, je l\'espère, la vision sur l\'espoir. Et cette espoir te fera faire de belle chose, incluant donner la vie.

-J\'aime mais je n\'aime pas être seul à aimer. Je n\'aime pas être seul à forcer.

Bonjour chère amie. L\'amour quelle belle raison de vivre et parfois, quelle belle raison d\'haïr. Je reste avec toi sur cette douleur. N\'être pas aimer autant que nous aimons fait très mal. Je crois et j\'espère que l\'amour est un don. On la donne cet amour dans l\'espoir qu\'elle porte fruit dans le coeur de celui qui la recevra. Je crois aussi que là devrait s\'arrêter notre désire, dans l\'espoir. Crois-tu que l\'amour fait par don à l\'autre doit impliqué l\'attente d\'un résultat? Si cela serait le cas, je crois que nous serions une étape trop loin dans l\'implication de notre volonté sur l\'autre non? Je reste avec toi pour discuter, pour apprendre ensemble de nos expériences et sauront nous peut être partager pour voir pourquoi l\'amour fait mal parfois.

Bien à vous, espérant que ces petits exemples vous feront réfléchir sur votre implication dans la réponse d\'une demande à l\'aide qui demande davantage qu\'un conseil froidement donné.


\"


Les réponses à ce message

 Ecriture auto... par Pingcpong le 29.05.04 à 05h13
 L\'écoute. par Alain- le 29.05.04 à 12h55
 Merci Alain par Angela le 30.05.04 à 18h55
 écriture au clavier par Sijolisa le 30.05.04 à 19h05
 J\'aimerais avoir les réponses.. par Alain- le 31.05.04 à 16h31

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite