Pourquoi une bonne action? - Je ne me suis jamais posée la question de savoir si lorsque j'aidais les autres, c'était une bonne action. Si on parle de bonne action, cela veut dire

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Pourquoi une bonne action?

Rédigé par Lounawitch
Posté le jeudi 14.10.04 à 12h37
Message n° 20711

Je ne me suis jamais posée la question de savoir si lorsque j'aidais les autres, c'était une bonne action.
Si on parle de bonne action, cela veut dire que de mauvaises actions existent par rapport aux autres.
Je me demande si le terme de faire une bonne action, cela voudrait dire, que c'est réfléchi, pas spontanée, comme la B.A. du jour, presque obligée.

Pour ma part, j'ai toujours aidé sans réfléchir, spontanément, sans mettre de mot, bonne action, acte d'amour.

J'ai appris par d'autres, qu'en fait, aider les autres c'étaient avoir de l'amour pour eux. AH bon ?

J'ai donc réflechi à ce que voulait dire pour moi le mot Amour.
Différent selon que l'on aime, ses enfants, sa famille, ses amis, ses voisins, son chien etc...

J'ai aussi compris par la spiritualité qu'aider les autres c'était de l'amour.
Mais, je me suis aussi poser la question, aime-ton si l'on ne sait pas que l'on aime ?

Aider une vieille dame qui et tombée n'et pas différent d'aider un ivrogne qui est tombé.
Aujourd'hui, je le ferai, spontanément, parce que je fais partie du SAMU social pour aller à la rencontre des SDF, la nuit.
Plus de jugement, sur la crasse, la puanteur et l'alcolisme.
Mais, je n'ai pas du tout l'impression de faire une bonne action.

Mais, la bonne action et aimer les autres, c'est aussi ne pas vouloir les aider alors, qu'ils ne le désirent pas.

Hier, sans avoir fait une bonne action, j'ai aidé un monsieru mal voyant, perdu aux milieu des trous et des bosses de la route et du trottoir, voulant traverser des rails de chemins de fer(c'est possible, un petit train). personne ne l'a aidé, et il prenait la voie du chemin de fer. Personne n'aide plus l'uatre, ne regarde les autres. Vous qui passez sans me voir, comme chantait Montand.
l'aide est déjà pour le touriste perdu dans son plan de ville inconnue, plus personne ne prend la peine de prendre quelques minutes sur son temps.

La reflexion est là, l'indifférence à l'Autre qui fait dire que lorsque l'on aide quelqu'un, le mot bonne action et employée.

Louna


Les réponses à ce message

 J'aime bien par Belange le 14.10.04 à 13h11

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite