Science et Foi : un pas vers la 'Gnosystique' - Bonjour à tous, Juste un message un peu long désolée!! hé hé hé pour vous donner une info qui pourrait vous intéresser. Les récentes découvertes en

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Science et Foi : un pas vers la 'Gnosystique'

Rédigé par Perceneige
Posté le vendredi 12.08.05 à 21h18
Message n° 26153

Bonjour à tous,

Juste un message un peu long désolée!! hé hé hé pour vous donner une info qui pourrait vous intéresser.
Les récentes découvertes en neurothéologie ont démontré que la sérotonine, un neurotransmetteur cérébral favorisait les « élans » spirituels :). Selon certains scientifiques cette «  molécule de la foi » pourrait être un des éléments du puzzle composant cette relation
La foi et la science commenceraient-elles à s'allier pour chercher au-delà des molécules et du visible une façon de faire évoluer la matière ? Affaire à suivre...Transportant non??:)

Extrait:

« De fait, l'étrange phénomène de la croyance ne se joue pas seulement au niveau moléculaire (... ) Plutôt que de scruter la chimie du cerveau, d'autres neurothéologiens ont en effet travaillé sur sa structure . Et là encore, ils ont obtenu de troublants résultats en identifiant certaines aires cérébrales indubitablement impliquées dans la sensation d'une présence divine. Des travaux qui ne peuvent pas encore être reliés à ceux menés sur le rôle des neurotransmetteurs, mais qui apportent une pièce de plus en vue de reconstituer le puzzle complexe de la cognition religieuse. Concrètement ces recherches ont mis en évidence une zone corticale bien précise située dans la partie arrière haute du crâne: le cortex pariétal supérieur. Et pour cause le fameux sentiment de fusion mystique d'avec le monde apparaît d'autant plus manifeste que l'activité de cette zone est ralentie (...) l'une des fonctions du cortex pariétal supérieur est de permettre à l'individu d'effectue la distinction entre son corps et l'environnement et de s'orienter dans l'espace. Ce qui expliquerait, lorsque son activité se ralentit, l'émergence d'altération de la perception spatiale et de la sensation de fusionner avec l'univers
Tous ces travaux le disent: l'être humain semble parfaitement programmé pour croire en Dieu et chacun d'entre nous hérite d'un cerveau naturellement enclin à produire le sentiment que le monde est habité par une entité supérieure. Sans compter que même nos gènes pourraient avoir leur mot à dire. »
In Science et vie N°1055 Août 2005, Pourquoi Dieu ne disparaîtra jamais...


Et puis et puis... dans Entretien avec L'esprit voici ce que l'Esprit nous livre à propos de ce mariage Foi/Science insolite mais probablement salutaire:


« Il est bien évident que la science et la spiritualité se rejoignent en ces instants de grands doutes. Plus la science progresse, plus elle repousse ses propres limites, plus s'approche le moment de la disparition totale des religions et de l'éclosion d'une science progressiste qui cherchera toujours plus précisément à se donner comme outil la compréhension de l'aspiration humaine au divin qui ne peut être résumée aussi simplement que de dire l'homme conscient de sa fin et la redoutant, se fabriquant alors des croyances afin d'en moins connaître la peur. Tout cela le scientifique le sait ; lui qui mène recherche et pourtant sent en lui cet appel en Dieu ; lui qui connaît l'absence de fondement des religions et sait que tout n'est que mensonges ; lui sait mais sent en lui cette autre nature, de celle qu'il ne peut expliquer. Alors certains, refusant la facilité de ne voir que ce qui est visible, de n'accepter que le sensé, que de ne vouloir ne pas faire de bruit pour préserver une image aussi éphémère que leurs enveloppes, ceux-là chercheront une réponse complète et entière. Ils étudieront le cerveau, les évènements qui se lient et paraissent se correspondre, ce qui n'aurait jamais dû arriver et pourtant s'est produit, ce qui avait peu de chance de fonctionner et fonctionne... Ils participeront à des rencontres et pourtant ne parviendront à rien en utilisant les outils de ce siècle. Ils ne parviendront à comprendre qu'en allant toujours vers plus de questions et c'est le nombre de questions qui donnera une réponse intéressante et unique. Cherchez l'unité qui expliquera le tout. Plus l'énigme va aller en grandissant, plus l'homme s'affranchira des dogmes, plus la science se rapprochera d'une partie de ce qu'elle doit devenir : la Gnosystique. Ce terme que nous inventons n'est que symbole permettant de formuler un rapprochement entre la science et la foi. Car vous ne pourrez rapprocher religions et science. La science progressera et les questions intéressantes se multiplieront proportionnellement aux découvertes qui ébranlent les convictions simplistes. Alors les religions se dresseront encore d'avantage et se radicaliseront en ce nouveau millénaire car elles savent que leurs fondements s'écroulent. Malheureusement le vide fait la place au pas grand chose. Il est malheureux que plus tôt l'homme n'ait pas songé à se dire qu'il n'y avait pas de guerre entre foi et science, qu'au contraire, aider au questionnement, ouvrir grand les portes, offrirait un tel champ d'investigations que l'homme se retrouverait, aussi scientifique soit il, devant la foi ; devant le père. Et Dieu est si vaste que le « chantier », s'il est vraiment ouvert un jour, donnera bien plus de travail à la science que l'étude de la préhistoire, qui n'est qu'une petite partie de l'histoire et non l'histoire car elle n'en est même pas le début qui, lui, remonte à bien avant les vestiges actuels. Il y eut bien plus de choses avant qu'il faudrait rechercher et beaucoup d'énigmes que la science a mis de coté alors qu'elle a des indices pour travailler. Nous comprenons parfaitement que le progrès se fait par étapes et que chaque découverte vient à son heure, qu'il est parfois préférable, par facilité et par volonté, de ne pas déstabiliser des sociétés. Mais il faudra bien éclairer un jour, d'une autre lumière, ce peuple perdu quand on voit à quel point il sombre aujourd'hui dans le vide de la pensée narcissique et oublie en quoi nous sommes en vous et vous en nous, en quoi il est temps que resurgissent les vraies connaissances gnostiques après des milliers d'années de faux semblants. Nous disons que la science et la foi sont en l'homme et doivent travailler dans l'harmonie, Dieu y veillera et si la toute dogmatique science sait se faire humble depuis peu, elle remplira son rôle qui est important pour la survie de l'esprit qu'il faut, sous quelque forme que ce soit, sauver avant la fin de ce temps.
Les religions se figent et déjà, sachant leur mort prochaine, devenant de plus en plus dures et intolérantes pour sauver leurs privilèges, elles sont le visage de l'homme limité que nous n'approuvons pas. Comme le riche ne veut donner au pauvre, comme le pauvre doit se rebeller pour survivre, comme l'homme n'a que trop d'égoïsme en lui et comme il est l'heure, religions et histoires inventées doivent laisser place au rapprochement de la science et du sincère en un Dieu libre. Par la révolution, par un changement de comportement de l'homme, qui n'est plus ni agneau ni loup mais homme, viendra la grande réconciliation qui portera vers la connaissance et la préparation au retour.
Dans les années qui viennent arrivera d'abord le temps des ruines idéologiques et des famines de l'insouciance, puis viendra le temps des guerres, enfin, et enfin seulement, celui de la paix et de la prise de conscience. Pendant ce temps, Dieu dans sa magnificence, fera comprendre au scientifique l'utilité de son travail et sa grande importance afin de sauver l'homme et le monde, il fera se lever le vent et la mer et il changera ce qui doit l'être pour que se réveille le monde avant qu'il ne soit trop tard comme nous en parlions dans une autre dictée il y a quelques années déjà ».

Bonne réfléxion à tous
Très fraternellement à tous ceux qui ont eu le courage de lire jusqu'au bout:))
Perceneige


Les réponses à ce message

 Passionnant par Capella le 13.08.05 à 09h28
 Capella, JeanPol :) par Perceneige le 16.08.05 à 07h58
 Je le pense réellement. par Jeanpol le 13.08.05 à 10h33
 Refus d'admettre par Cdn le 14.08.05 à 10h36
 Heum...le lien? par Perceneige le 14.08.05 à 11h22
 Nous ne sommes pas prêts par Baphomet le 17.08.05 à 14h25

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite