Souffrance - Bonjour, Le message de Pâquerette a bien résumé ce que je pense : rien n'est si linéaire dans la souffrance d'autrui. Tu nous parles d'argumentation... mais argumenter suppose

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Souffrance

Rédigé par Patricia
Posté le jeudi 12.02.04 à 08h45
Message n° 16390

Bonjour,

Le message de Pâquerette a bien résumé ce que je pense : rien n'est si linéaire dans la souffrance d'autrui.
Tu nous parles d'argumentation... mais argumenter suppose convaincre quelqu'un de quelque chose, non ?
La souffrance est si personnelle qu'il serait vain d'essayer de saisir celle-ci, on peut juste écouter sans juger, sans se mettre dans le rôle, sans essayer de mettre des mots à nous sur cette souffrance qui ne nous appartient pas et que nous ne pouvons connaître car nous ne la vivons pas, en tous les cas pas comme l'autre personne.
Aider une personne en souffrance c'est l'écouter, mais l'écouter vraiment, en respectant son histoire personnelle, sans juger ni la mesurer à nos propres conceptions et souffrances pour qu'il puisse de lui-même prendre conscience de sa souffrance et des liens qu'il a avec celle-ci, la provenance et etc... et que par la parole approche de lui-même la source de sa souffrance et par conséquent les ressources qu'il détient en lui-même pour celle-ci.
Ecouter est banale dit-on... et bien non, écouter ça s'apprend.
Ecouter cela veut dire, prendre de la distance par rapport à soi-même et à ses propres pensées pour laisser la place à l'écoute de l'autre sans jugement, sans idées préconçues, ce qui revient à dire écouter sans avoir la prétention du savoir, de sa propre réflexion. L'autre n'est pas nous, l'autre ne pense pas comme nous et l'autre ne dira pas forcément ce que l'on veut entendre et ne parviendra peut-être pas à la conclusion qu'on croit juste.
Le souffrant seul est capable de mettre des mots sur sa propre souffrance... le rôle de l'écoutant est d'écouter et de lui permettre de trouver des forces intérieures et ainsi d'avancer vers un changement, d'évoluer dans sa souffrance. Et cela reste entre ses mains, si celui-ci ne veut pas de l'aide ou ne veut s'aider peut-on vraiment l'aider ?
Et plus difficile encore est d'écouter un être proche de soi et de parler pour le souffrant à quelqu'un de proche, d'où la nécessité de trouver des personnes compétentes et extérieures à son milieu pour pouvoir s'exprimer en toute liberté sans peur et sans honte.

Si je peux me permettre de te donner un conseil, lorsque tu as un ami qui souffre, qui pense au suicide aide-le à trouver une structure qui puisse l'écouter comme "SOS amitié" ou "Phénix" qui existent un peu partout en France.

Amicalement,
Patricia


Les réponses à ce message

 Merci... c'est tout à fait cela par Luna-blanca le 12.02.04 à 18h17

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite