Sujet du bac - 12/09/2004 Pour avancer sur la voie que j'ai commencé à tracer, concernant la reconnaissance de nos anges gardiens, de Marie, des anges, voici quelques nouveaux conseils pour ceux qui

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Sujet du bac

Rédigé par Luc_medium
Posté le lundi 13.09.04 à 06h56
Message n° 20239

12/09/2004
Pour avancer sur la voie que j'ai commencé à tracer, concernant la reconnaissance de nos anges gardiens, de Marie, des anges, voici quelques nouveaux conseils pour ceux qui ont envie de les lire.
Pour reconnaître un ange comme Marie, le plus simple, comme je l'ai déjà dit, est de demander qui parle, car les esprits ne peuvent pas mentir sur leur identité, à partir du moment où vous avez fait votre apprentissage, c'est à dire après une période qui peut être très longue, au cours de laquelle les anges laissent d'autres esprits prendre leur place, pour que nous puissions nous tromper, les erreurs que nous faisons étant les seuls apprentissages vraiment valables et constructifs. Donc, pendant un certain temps, vous vous tromperez sur l'identité de vos interlocuteurs, il ne faut pas s'en étonner, mais affiner nos observations. Avant d'arriver à ce moment ou les anges ne laissent plus passer d'autres esprits à leur place, il faut aiguiser nos sens, et observer quelques règles d'or. En voici trois auxquelles je peux penser aujourd'hui.
1 : Tout ce qui n'est pas amour n'est pas Dieu.
Ainsi, dans ce que nous recevons, s'il n'y a pas d'amour, votre interlocuteur ne peut pas être un ange, et ne peut pas non plus être votre ange gardien. Ne pensez pas que tout ce qui va dans votre sens est amour. La meilleure image que je puisse trouver, c'est que l'arrivée d'une ange, ou de plusieurs anges, c'est comme la clim tout à coup, alors que vous souffririez cruellement de la chaleur. Un ange vous transporte, un ange ne vous juge jamais, un ange vous aime, voilà tout.
2 : Les anges ne font pas de dogme, pas de rites, pas de religion, et ne travaillent pas avec la matière.
Donc, tout ce qui tend a vous dire de vous munir d'une croix, (Marie a dit que la croix lui rappelait de mauvais souvenirs) d'une médaille, d'un objet quelconque, sans lequel vous ne pourriez vous adresser à l'esprit en question est à ignorer. Un esprit qui vous demanderait d'accomplir tel ou tel acte répétitif, de prier de prières récitées ( on peut dire des prières pourvu qu'elles soient inventées sur le moment, et dites avec le coeur), qui vous demanderait de vous prosterner, ne serait évidemment pas un ange.
Les manifestations matérielles, comme faire tourner les tables, etc... sont le signe évident d'esprits inférieurs, car un ange n'a pas de temps à perdre avec cela, et la matière est aux antipodes de la spiritualité.

3 : Un esprit supérieur est un ami, il doit donc se présenter, et il doit se situer à votre droite ( au ciel, nous serons à la droite du père).
S'il ment sur son nom, lorsque vous commencerez à être apte à l'entendre, vous ne le saurez pas de suite. Repensez donc aux deux premières règles pour savoir si vous avez devant vous une entité qui puisse être bonne pour vous.
Il peut se passer du temps avant qu'il vous dise son nom, alors, utilisez la méthode que j'ai précédemment donnée, et surtout, ne forcez pas les choses. Vous n'entendrez pas la réponse si vous êtes stressé et si vous n'y croyez pas.
Si vous apprenez à travailler cela, vous vous préserverez de compagnies peu appréciables, et qui ne vous empêcheraient de vous élever spirituellement. Ensuite, vous n'aurez plus besoin de vous poser la question quand vous aurez terminé votre apprentissage.

Un autre conseil : ne demander pas trente mille fois la même chose à un esprit pour être sûr de ce qu'il dit, vous lasseriez un ange, et d'autres esprits viendraient prendre sa place, justement. Ne cherchez pas a forcer l'intimité de l'ange, laissez le venir, et écoutez, car nous avons tous entendu des voix, même si nous avons cru que c'était notre pensée. Cela s'appelle l'intuition.

Bonne route sur ce chemin long et difficile de la reconnaissance des esprits. Il ne faut pas commencer ce chemin dans l'idée de s'amuser à voir si ça marche, car dans ce cas, vous auriez la visite d'esprits qui veulent, eux aussi s'amuser. Votre quête peut se faire avec humour, mais il est très dangereux pour soi de faire cela pour s'amuser.
Avec amour pour tous

Luc


Ne bannissons aucune recherche avant de l'avoir commencée. Si elle nous importe, achevons-là même si elle paraît ridicule ou sans objet, même si elle a des détracteurs, pour savoir si vraiment elle ne donne rien. Nous serions surpris des résultats, et de la richesse de tout ce que nous pourrions trouver et additionner. Comme les morceaux d'un puzzle qui finiraient par former un bout de la vérité infinie, un puzzle posé sur le néant pour le peupler de nos découvertes. Je me demande si, au paradis, une découverte ne constitue pas un joli meuble.
Luc



13/09/2004

La vie est une grande école. Cela ne me déplait pas d'y retourner, si nous sommes des chercheurs. Marie nous a demandé de réfléchir pour avancer, et aujourd'hui, elle nous suggère un sujet de réflexion : La phrase « Aimer est plus fort que d'être aimé » que Daniel Balavoine a mise en exergue, reflète une grande réalité du paradis, me dit-elle, et nous avons, je crois, de quoi creuser la dedans, en nous demandant, par exemple, quels sont les sentiments contradictoires qui nous traversent à cette pensée, et nous pourrions, a défaut de trouver des solutions, envisager une équation qui nous permettrait peut-être d'arriver à cela sur la terre, car, ajoute Marie, le jour où cette phrase aura réellement un sens sur la terre, nous ne serons pas loin de Dieu.
Elle demande à Philou de nous aider dans ce débat ( voir sur Alliance spirite son livre très étayé et son approche résolument scientifique de l'autre monde, que Maria apprécie beaucoup) pour en faire quelque chose d'impartial, de paisible, d'évolutif, et d'instructif.

Marie n'interviendra pas, car elle a cessé de nous donner ses lumières, et elle nous demande d'avancer par nous mêmes. Cependant, si nous sommes perdus et si nous le lui demandons au terme de nos recherches, peut-être dira-t-elle un mot.

A vos claviers, mesdames et Messieurs, et si cela vous paraît scolaire, eh bien, nous sommes là pour apprendre à penser par nous-mêmes, et moi, je tiens à avoir mon Bac A comme amour, bien plus que celui que j'ai et qui est terrestre.
Bonne rédac
Luc





Les réponses à ce message

 Pathétique par Jean le 13.09.04 à 22h40
 Heuuu.. par Petit_coeur le 14.09.04 à 08h03
 Opinion par Recherche le 15.09.04 à 10h37

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite