Tant de questions :-) - Bonjour Avilane, j'ai toujours pensé que «vivre» avec des questions c'est mieux que de possèder des réponses toutes faites. De toute manière, si tu cherches des réponses tu

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Tant de questions :-)

Rédigé par Vonarburg
Posté le mercredi 06.04.05 à 08h06
Message n° 23865

Bonjour Avilane,

j'ai toujours pensé que «vivre» avec des questions c'est mieux que de possèder des réponses toutes faites. De toute manière, si tu cherches des réponses tu pourras en trouver facilement. C'est le mode de fonctionnement des sectes: donner des réponses! Or, je suis convaincu que les questions possèdent une force que les réponses ne possèdent plus. En pratique, dès que j'ai une réponse je m'efforce de la transformer en question.

Certaines de tes question m'interpellent beaucoup. C'est pour cette raison que je prend le temps de te répondre. À ton message.

Avilane:
Qu'elle est l'utilité de tout cela ?

Alfred:
Est-ce nécessaire de chercher une utilité à toute nos actions? Du moins, une utilité immédiate. Je crois que toute voie spirituelle doit commencer dans un esprit de non-profit et de non-but. Ainsi, je m'assoie à ma table sans rien attendre en retour, un crayon à la main, attendant que ça bouge. Pour le moment, ça bouge pas fort :-)

Avilane:
Pourquoi ces esprits, qui visiblement peuvent communiquer avec nous, n'enrayent-ils pas le fusil des canons?
Pourquoi tant d'enfants vivent-t-ils l'horreur sous d'innombrables formes?

Alfred:
C'est une question classique. Elle se résume à ses quatre propositions:

1) Dieu (ou les esprits) existe(nt).
2) Dieu (les esprits) est (sont) amour(s).
3) Dieu (les esprits) est (sont) capable(s) d'intervenir dans notre monde.
4) Le mal existe.

Ainsi, plusieurs personnes en viennent à nier l'une des 4 affirmations. Soit 1) Dieu (les esprits) n'existe(nt) pas. Soit 2) Dieu (les esprits) n'est (ne sont) pas amour. Soit 3) Dieu (les esprits) ne peut (peuvent) intervenir. Soit 4) -c'est plus rare- le mal n'existe pas!

Cependant, voir la question du mal de cette façon c'est être très rationnel! Je préfère -et de loin- vivre avec ses 4 questions ensembles sans avoir aucune réponse. Ce n'est pas logique ni cohérent mais demande beaucoup de foi.

Avilone:
S'il y a une loi de causalité, pourquoi à ce moment-là n'en garde t-on pas au moins partiellement la mémoire pour pouvoir corriger nos erreurs ?
Comment d'ailleurs accepter une loi de causalité qui punirait des innocents qui ne comprennent pas pourquoi ? Qu'elle serait l'utilité de se « rappeler après », quand on est mort !!) ?

Alfred:
Je crois en la loi de causalité (karma). Elle n'est pas une punition mais une dette puisqu'elle ne possède aucune conscience. Cependant, elle n'est pas la réponse à la question d'où vient le mal? La souffrance de cette vie présente peut être le résultat d'actes d'une autre vie ou être le résultat du libre arbitre des personnes vivant dans cette vie-ci. Par exemple, un accident de voiture peut-être la conséquence d'une mauvaise conduite d'une autre personne et n'avoir aucun lien avec ma dette karmique. L'important c'est de vivre chaque moment «ici et maintenant». À chaque fois que c'est possible nous devons choisir d'aimer et refuser la haine, la convoitise et les égarements (trop source de mauvais karma selon le bouddhisme).

En ce qui concerne la mémoire des vies antérieures... c'est une autre question! Pour moi, la mémoire appartient à la personnalité. Or, ce n'est pas la personnalité qui se ré-incarne mais l'égo. Ainsi, seul le karma (la dette karmique) est conservé... la mémoire est effacée... sauve dans les archives du passé-présent-futur :-)

Avilone:
Pourquoi finalement si peu de personnes ont-elles réellement conscience de notre « immortalité » ?

Alfred:
Peut-être que nous ne sommes pas immortels?

Avilone:
Pourquoi tant de gens croient-ils en des dogmes qui sont autant d'insultes à notre dignité humaine ?

Alfred:
Pour avoir des réponses. Évidemment, le doute est toujours présent d'où la violence exercée contre ceux qui remettent en questions les dogmes si précieux (ils ont échangés la certitude des réponses contre la liberté de douter -trop angoissant-).

a+

alfred


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite