Très bonne question Oniris - Si je comprends bien ton raisonnement, on ne pourrait accepter la notion de Dieu que si elle est l'effet de la cause Homme... et les scientifiques seraient en train

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Très bonne question Oniris

Rédigé par Baccara
Posté le dimanche 27.03.05 à 16h59
Message n° 23671

Si je comprends bien ton raisonnement, on ne pourrait accepter la notion de Dieu que si elle est l'effet de la cause Homme... et les scientifiques seraient en train d'être sur la voie de trouver la cause de l'Homme. Mais supposons qu'ils trouvent effectivement et que l'on l'appelle la cause A, cette cause A aurait forcément, d'après ce que je comprends de ton raisonnement, une cause B. Et si l'on pousse ton raisonnement à l'extrême, la cause B serait à son tour l'effet d'une cause C, et l'effet C d'une cause D... etc. jusqu'à quoi ?
L'inifini... peut-être ?

Je comprends tout à fait ton raisonnement qui est clair, dans une certaine limite, puisque moi non plus (mais qui ?) ne suis pas capable, avec mon seul cerveau, de savoir ou même comprendre qui pourrait être la cause de Dieu. En outre, une autre notion est ajoutée lorsque certains tentent de définir Dieu, c'est-à-dire que Dieu serait la cause de lui-même (si je saisis toujours ton raisonnement) et qu'en conséquence comment une cause pourrait-elle être sa propre cause ?

Je n'ai pas la réponse.

Mais si je suis ton cheminement, et que je cherche la cause de l'Homme, puis la cause de la cause de l'Homme, puis la cause de la cause de la cause de l'Homme..... je n'ai pas davantage de réponse.

Donc ton raisonnement, qui parfois est le mien, ne me satisfait pas non plus.

Car on peut remonter ainsi jusqu'à l'infini... et c'est justement cet infini que d'autres nomment Dieu. Et l'on retourne au raisonnement de départ, qui d'après toi, est erronné.

La seule solution, à mon avis, n'est pas dans mon cerveau... j'aimerais pourtant car ainsi je pourrais toucher du doigt tout ce que ne ne connais pas mais, malheureusement, je m'avoue impuissante.

En revanche, si j'accepte que, autre chose que mon cerveau (et même pourquoi pas DANS mon cerveau, puisque d'après les scientifiques il semblerait que nous n'utilisions que 5 à 10 % de ses capacités) connaît la réponse, pourquoi ne serait-elle pas dans cette notion justement que certains appellent Dieu ?

Qui de la poule ou de l'oeuf est venu le premier ?

Ceci dit, et je te remercie de cette opportunité d'ouverture plus grande à nous, je crois que pour certaines personnes, cela n'est plus important de savoir qui a commencé quoi...

Pour ma part, je suis dubitative, car si je crois en Dieu, je suis aussi une rebelle et c'est pourtant dans cette rébellion, à chaque fois, que je retourne vers lui car je ne vois pas comment expliquer cela différemment.

Cependant, je ne peux te le prouver car je ne peux ME le prouver.
Je ne peux qu'éprouver et ressentir et penser... parfois aussi !!!!

En conclusion, merci Oniris.


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite