L'absence de faits historiques concrets et fiables sur l'existence de Jésus suffit-elle à remettre en cause son existence ? - Aujourd'hui les historiens n'hésitent plus à remettre en cause l'existence même de Jésus, ce pilier de l'Eglise catholique. Le manque de preuves historiques venant s'ajouter aux fausses vérités séculaires

 

Infos pratiques


tl4
icone

L'absence de faits historiques concrets et fiables sur l'existence de Jésus suffit-elle à remettre en cause son existence ?

Aujourd'hui les historiens n'hésitent plus à remettre en cause l'existence même de Jésus, ce pilier de l'Eglise catholique. Le manque de preuves historiques venant s'ajouter aux fausses vérités séculaires des instances religieuses en arrivent à ébranler ces idées que nos ancêtres considéraient comme acquises. L'aspect religieux et impalpable des choses étant omniprésent, doit-on considérer la réalité de Jésus comme avant tout un acte de foi, un fait bien réel mais totalement improuvable ? Pourquoi ne pas le considérer alors comme un homme parmi les hommes, assujetti aux vérités de l'Histoire comme tout un chacun ? L'acte de foi ne devient-il pas alors une sorte d'échappatoire par peur de remettre en cause ce qui peut être l'un des fondements de sa propre spiritualité ?
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite