-

 

Infos pratiques


tl4
icone

Appel

Texte publié le 29 mai 2002 proposé par Patricia
"Rien ni personne ne peut arrêter l'amour que portent ceux qui cherchent à rejoindre Dieu et son royaume. Ils ont en eux cette force unique et celle-ci est leur unique pouvoir pour faire face à la détresse du monde, à la peur, à la tristesse et à la haine. Seul l'amour contre tout ceci. L'amour que vous gardez en vous, que vous partagez sans le perdre car l'amour se donne mais revient encore plus en celui qui le donne, cette fontaine éternelle de bonheur que chacun de vous cache en vous, révélez-la. Laissez-la couler et inonder le monde qui se sent si perdu et gris.
L'humanité se meurt et malheureusement la faim n'est pas l'unique fléau qui touche l'humanité, mais aussi et surtout un énorme manque d'amour, l'autre côté négatif de la force qui se répand dans le coeur des hommes et qui les rend durs, odieux et rien. L'amour rend l'humanité à l'homme et à la vie. La vie n'est pas sans amour. Et rien ne peut se réaliser ou avoir du succès aux yeux de Dieu sans amour, vérité et foi. Dieu regarde mais vos batailles, vos volontés, vos résultats ne valent rien pour lui, ce ne sont que des moments éphémères et sans aucune valeur réelle et significative pour l'avenir et le futur de l'homme. En quoi pourrait-il vous sauver ? A cause de ces petits moments de gloire sur le dos de l'argent, des autres et de l'amour ? Non, Dieu ne cherche pas à sauver l'humanité à n'importe quel prix. Il cherche à sauver l'amour, la foi et la vérité qui réside en l'homme, en la vie et en sa création. Et seul sa création importe, car même s'ils sont peu à s'en rendre compte, ils sont là, ceux qui parcourent le chemin vers Dieu, en sa lumière, en son amour et sa foi.
Votre mort n'est rien, car la mort n'est rien. La mort est un passage vers autre chose, un autre état, une autre "dimension". La mort n'est pas l'éternité et l'infini dont vous imaginez. La mort n'est rien, la vie est tout. Car seule la vie est éternelle, infinie et absolue, car la vie est amour et l'amour est la force. La force est là parmi vous, certains la sentent, certains la touchent, certains l'écoutent et certains l'ont en eux, mais ceux-ci sont peu encore bien que résolus à lutter et à vivre le chemin, ils ont parfois des moments d'instabilité et de doute comme tout être humain. Votre influence, contre la nôtre. Pourtant nous ne sommes pas des ennemis mais des frères et des soeurs, alors pourquoi l'opposition de nos deux mondes ? L'opposition que vous fondez dans votre tête, en vous croyant supérieurs, plus forts, plus intelligents et plus beaux. Il n'en est rien, vous n'êtes rien, que poussière et rien que poussière. Seul l'esprit peut tendre vers la force à travers l'amour mais pour cela il vous manque encore beaucoup de chemin à faire, la route sera longue mes frères. Et vous serez seuls à la faire, puisque vous nous voyez comme des ennemis, des forces du mal et des êtres fantastiques. Nous ne sommes pas plus mauvais, fantastiques ou quoique ce soit que vous, car nous avons été, nous aussi, des êtres vivants. Nous avons, nous aussi fait votre parcours d'aujourd'hui, cela n'est pas nouveau pour nous. Mais on ne comprend pas pourquoi réaliser une frontière entre nos deux mondes alors qu'ils ne devraient pas être éloignés, mais plus rapprochés et unis, car ils se complètent. L'esprit et le corps se complètent ! Vous avez le pouvoir de l'amour et par conséquent de la création et nous avons le pouvoir de la force de cet amour, de la connaissance plus vaste et étendue des mondes et de toute création. A nous deux ensemble on peut réaliser de grandes choses, mais seuls nous nous sentons abandonnées et petits devant l'oeuvre à réaliser. Unissons nos forces mes frères. N'ayez plus de crainte de laisser votre esprit venir à nous, de redécouvrir qui vous êtes et quelle est votre mission sur terre dans cette vie. Nous sommes là à vos côtés avec l'espoir de pouvoir vous venir en aide, de vous guider dans ce chemin et de vous apporter tout notre savoir, connaissance et amour. Nous sommes votre famille, vos amis, vos semblables, nulle frontière nous limite, c'est vos soit-disant limites qui créent des obstacles et des frontières à notre réunification. Car Dieu est le réunificateur de tout être vivant, il réunit en lui toute vie, toute âme, tout esprit, tout amour, toute création et toute vérité. Dieu est tout en un.
Venez mes frères cela fait si longtemps qu'on essaye de parvenir à vous, de vous faire parvenir le message, notre message d'amour et d'espoir en l'homme. Cela fait si longtemps que l'on vous accompagne sans rien demander, sans sentir la fatigue et le désespoir de celui qui voit l'homme s'auto détruire et se morfondre sans sa propre prison. C'est un long suicide collectif que nous témoignons et nous souffrons en silence. Nous écoutons vos plaintes, vos cris, vos peurs, vos douleurs et nous souffrons avec vous. Nous souffrons de ne pouvoir agir, de ne pouvoir aider lorsque vous nous demandez, lorsque vous nous appelez, lorsque vous faites appel à Dieu et qu'il vient mais n'est pas écouté. Nous souffrons avec vous, parce que vous êtes aveugles, sourds et indifférents à l'amour, la vie et la foi. Pourtant il manque si peu pour parvenir à entendre au fond de vous cette voix qui vous demande, qui vous guide et qui vous aime. Elle est là, tous les jours, toutes les minutes et toutes les secondes de votre vie, mais vous la faites taire par votre conscient si grand, égoïste et peu développé. C'est dur, je sais que c'est dur mais rien n'excuse vos manques, vos faiblesses et vos actes de haine, d'égoïsme et d'égocentrisme. Dieu pardonne celui qui comprend son péché, ses erreurs et qui avec le coeur pur demande pardon, mais que faire de l'homme qui ne fait que regarder son nombril avec la certitude qu'il a raison et qu'il mène le bon chemin en passant sur les autres et voir même sur lui-même. Le regret, l'amertume et la culpabilité sont des sentiments durs à porter. C'est un lourd fardeau que vous portez mes frères et cela vous rend chaque fois plus éloignés encore du chemin vers Dieu. Car l'amertume rend l'homme amer contre tout et tous, un homme qui ne vit plus que dans la haine et la rage contre le monde entier. Alors que c'est en lui que la question/réponse, le problème/solution réside.
Au fond de vous, vous avez un autre être, cet être qui est la création que Dieu a mis au monde dans l'intention de créer des êtres qui vivent dans l'amour, dans la lumière de cet amour, dans la force et la création de cet amour. Mais ce "paradis" sur terre ne pouvait se réaliser que par l'homme et son unique volonté et choix. Votre choix ne fut pas celui-ci, mais un autre rempli de douleurs, de souffrances, de peines et de tristesses. Dieu ne peut rien contre cela. Il ne peut qu'accepter sans comprendre vos décisions et les actes qui en découlent. Dieu regarde sa création devenir un monstre et il attend. Il attend patiemment que l'homme reprenne la main sur le côté obscur et qu'il face de cette force négative une force positive. Il attend l'homme, l'homme qui se découvre et qui découvre la vie qu'il ne vit pas en ce moment, une vie imaginée et rêvée. Il ne tient qu'à vous de la créer, vous en avez les moyens et le pouvoir. Je vous parle du pouvoir de l'amour. L'amour en vous est infini et votre amour rejoint le nôtre et ensemble nous pouvons créer et continuer la création que Dieu a rêvé pour l'homme, c'est en cela que nous avons la force. Notre force est l'union, le lien qui nous réunit tous dans un même but, dans un même chemin et même sentiment. Croyez-moi c'est la plus belle des découvertes. Elle vaut la peine d'être cherchée et retrouvée. Le retour à l'essence même de l'esprit est un retour, le vrai, aux origines, à Dieu le père. Tout ceci n'est pas une histoire à dormir debout ou un film de science-fiction ou une histoire d'une autre dimension. C'est votre histoire, l'histoire que vous pouvez créer en vous. L'histoire que chacun peut écrire pour lui à travers son chemin vers Dieu, vers lui-même. Et cela est un chemin que tous peuvent entreprendre, il n'y a pas de règles, de limites, de conditions ou privilèges de certains. Non, il n'y a ici, que l'homme face à lui-même dans une quête de soi et de son chemin celui qui le mènera vers Dieu. C'est le chemin que tous peuvent mener sans exception. C'est un chemin pour tous et toutes, un chemin ouvert à tous. Point de religion, de couleur ou statut, tout homme est semblable aux yeux de Dieu, dans sa quête. Ne cherchez pas de pouvoir, de reconnaissance ou récompense, il n'y en a pas, la seule récompense est la découverte de vous-même, de la vie et d'un peu de l'univers. Dans ce chemin l'homme cherche ses réponses, sa vie, le sens et la foi. Il le fait nu devant Dieu, son coeur pur et son âme tranquille. Celui qui croit venir comme il va conquérir l'argent ou le succès est perdu d'avance, car il ne trouvera rien ou alors trouvera des "espèces" comme lui, dans son genre. Tous ces êtres qui viennent après une vie mal vécue, à peine vécue, nous font de la peine. A ce moment-là rien ni personne ne peut plus rien pour eux lorsqu'ils regardent avec effroi leur vie derrière eux et s'aperçoivent qu'il n'y a rien, c'est le vide, le néant. Et parmi eux, se trouvent des êtres qui malgré leur bonne volonté et leur coeur n'ont pu comprendre à temps le but et la mission de leur vie. Ils se retrouvent face à une vie inutile, une vie faite de souffrance et manque d'amour. Leur regard est triste, tellement triste à cet instant-là, que nous ne pouvons ne pas ressentir leur peine. Rien de plus désolant qu'une vie pour rien. C'est ceux-ci qu'on vise, ces êtres prometteurs, qui sont capables de comprendre et sentir l'amour. C'est en cet homme qu'on dépose notre espoir. C'est cet homme qu'on veut atteindre à travers notre message pour qu'il prenne conscience de ce qui est.
Notre message est pour tous bien évidemment, mais on est conscient que peu d'entre vous en comprendront la portée. Cela n'est en rien à cause de l'intelligence, du savoir ou de la position, mais de l'âme et du coeur. Quelque uns se laissent toucher par la force, d'autres la refusent et la répudient. Nous ne jugeons pas c'est votre décision, qu'il en soit ainsi. Mais ceux qui viennent vers nous avec foi et en l'amour, ceux-là on veut les garder, les protéger et les réunir. Car de ceux-là on peut en faire des hommes de la création. Ceux-là pourront suivre notre apprentissage, pourront comprendre nos messages et recevoir notre aide et continuer le chemin en Dieu, car ils auront trouvé Dieu en eux.
Vous pouvez au moins comprendre qu'on ne vous oblige à rien, qu'on vous laisse toute liberté de choix et action. Vous êtes libres, si l'on peut parler de liberté en tant qu'humain, vous êtes libres de décider et créer ce dont vous voulez. Tout dépend de vous, comme dépend aussi toute votre vie de votre propre responsabilité. Votre vie n'est que le miroir de toutes vos décisions, choix et actions. Aussi le moment venu de regarder votre vie, vous comprendrez que celle-ci n'est qu'entièrement et purement votre création. Et quoique soit l'image qu'elle vous reflétera, elle aura été la vôtre et celle de personne d'autre et sous aucun autre pouvoir que celui de vos propres décisions. Le libre-arbitre. C'est bien beau, mais c'est aussi une épée à deux tranchants car le libre-arbitre ne peut que se retourner contre vous lorsque le moment de la vérité sera là. Voilà la complexité de l'homme qui a sa vie entre ses mains, mais qui ne sait qu'en faire ?!!"

Commentaires autour du texte
commentaire Je pose me question écrit par Liking le 01.06.2007
commentaire Comme liking écrit par Allegra le 02.06.2007
commentaire Solidarité écrit par Sarina le 02.06.2007
commentaire Bonjour Sarina écrit par Josephina le 30.07.2007
commentaire L'amour est le secret... écrit par Aedana le 11.08.2007
commentaire D'un esprit critique écrit par Potronminet le 12.08.2007

Thèmes associés


Nuage de mots clés


Derniers textes parus


Derniers commentaires


Dernières questions parues


Derniers avis parus


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite