-

 
tl4
icone

Avatars et « Réconcilation » intérieure

Texte publié le 11 novembre 2006 proposé par Romanos
Prologue :
L'expression « Grands Galactiques » que je vais utiliser dans ce texte est une pure invention. Nous autres les Hommes avons besoin d'images, de signes, de symboles ; j'ai donc repris cette expression fort curieuse chez Monsieur Jacques Bergier, qui dans l'ouvrage : « Le Matin des Magiciens », publié au début des années 60, l'utilisa en premier semble-t-il. Je me souviens encore de notre rencontre amicale et « technique » en 1963, lors d'une conférence métaphysique sur « La Mathèse » ; conférence donnée par feu Monsieur André-Gauthier Walter, lui aussi un merveilleux Ami et Frère en la Philosophie Hermétique. Monsieur Jacques Bergier parlait de la même chose que moi dans les lignes qui vont suivre. Il avait beaucoup d'intuition cet homme. Maintenant si vous me le permettez, je vais vous donner, selon ma perception intérieure ou spirituelle une image de « La Chose » – Celle des Grands Galactiques – car notre nature humaine en a besoin et c'est bien naturel. Cette image est issue du Cinématographe. Il s'agit du film de Stanley Kubrick sortie en salle en 1968, sous le titre : « 2001 l'Odyssée de l'Espace ». Souvenez-vous du MONOLITHE. (Dans le film on ne luis donne aucune adjectif, c'est un mystère qui défie toutes les lois de la physique, de l'astrophysique et de la cosmologie). Le scénario de ce film fut écrit par Arthur Clark – éminent Astrophysicien américain, et Philosophe à ses heures. À la demande du réalisateur de ce film prodigieux, Arthur Clark fut vivement sollicité pour écrire le roman -, puis il rédigea les suites que l'on connaît au fil des années. Je rappelle que ce film le « Monolithe » EFFUSE dans le coeur et l'esprit des hommes de la préhistoire : « La connaissance et la reconnaissance de leur propre individualité ». De leur animalité, de leur instinct jaillit progressivement la Lumière ou la résonance avec leur Moi profond. C'est peut-être en ces instants solennels : « Que la Lumière de l'Intelligence fut » !
Notre sujet :
Pourquoi ne parle-t-on pas de l'avatar de Maïtreya ? Derechef je pourrais répondre pourquoi ne parle-t-on pas de la nouvelle venue du « Christ de la fin des Temps » ? « J'ai entendu ceci à la TV fin 1999 par un millénariste convaincu et tout excité à savoir que la fin du monde était enfin proche ». Un brin sadique ce concitoyen. En effet c'est tout juste s'il attendait avec joie l'Armaguedon, l'anéantissement totale de toute la race humaine. Il est vrai, bien évidemment, qu'il se considérait comme l'élu qui serait sauvé de ce déluge igné venu du fond du ciel. Sinistre et peu généreux ce monsieur n'est-ce pas ? Quelle orgueil et quelle fatuité.
[La dite fin du Monde ou le Bug de la Saint Sylvestre de la même année ; une affaire commerciale qui a très bien marché. Et puis le non moins célèbre chiffre ou Nombre « 999 » ! Il paraît que c'est le frère jumeau de « 666 » ?... étonnant pour le qabaliste que je suis. Il est vrai qu'à l'époque -, et toujours de nos jours -, les pseudo ésotéristes étaient (et sont) fâchés aussi bien avec les « Nombres » qu'avec les chiffres. Mais nous savons aussi qu'ils ne savent ni lire, ni écrire et encore moins compter].
Un nouveau Bouddha ? J'avoue que cela ne me préoccupe pas du tout et je ne suis pas le seul. Notons qu'actuellement il y a un futur Dalaï-Lama en formation spirituelle à Pékin, un autre dans les Himalayas et un autre « en préparation » à Darmasallah auprès de Sa Sainteté le XIV° Dalaï-Lama – l'« Authentique » celui-ci, n'en déplaise à certains sectateurs ou intégristes Bouddhistes du Sud-Est asiatique et adeptes du Bouddhiste attribué au « Petit Sentier » ou « Bouddhiste Hinayaniste » -, le Bouddhiste tibétain fait partie du « Grand Sentier » ou « Bouddhiste Mahayaniste ». Les adjectifs « Grand » et « Petit » n'ont ici aucun sens péjoratif en Théogonie bouddhiste. Ce n'est qu'une question doctrinale il ne concerne que le dogme bouddhiste en général. Sur ce propos il y a beaucoup de choses à dire.
(Les termes sanscrits « Maha » et « Hina » -, grand et petit -, sont très difficiles à traduire en langue européenne. Car il y a dans notre esprit d'occidental beaucoup trop de clivages intellectuels accumulés depuis des générations -, déjà notre mode « binaire » au niveau de notre raisonnement intellectuel quotidien. C'est pour cette raison qu'il nous faut utiliser les termes ou les mots sanscrits avec beaucoup de parcimonie et surtout avec très une grande prudence intellectuelle et culturelle. Si nous avons aucune formation dans le cadre de l'Hindouisme par exemple c'est à éviter impérativement. La lexique latine peut faire l'affaire à la condition « sine qua non » que nous soyons une excellent latiniste, ce qui de nos jours est extrêmement rare. Je parle ici du latin classique et non celui de l'Eglise romaine ou latine qui quant à lui est fortement italianisé au moins dans sa prononciation en étant généreux culturellement).
Chaque religion parle de son futur Prophète qui à la fin des Temps viendra juger les Vivants et les Morts. Ce que je traduis un peu naïvement comme peut le faire le bon Peuple de notre planète pour chacune de ces religions révélées : « Seul notre Prophète à la Vérité, quant à celle du voisin, Beuuuurk ! » Affirmation religieuse sectaire donc très dangereuse.
Au regard de ce qui se passe sur notre fichue Planète bleue, si belle et si fragile, depuis la fin du XVIII° siècle en Occident et en Orient, les Maîtres –, les vrais Dirigeants de ce Monde troublé –, ont opté pour une autre solution, autre que celle visualisée il y a plus de 2500 ans par d'anciens Mages et Devins. C'était une autre époque avec ses propres difficultés de vivre.
C'est ainsi, à la fin du XIX° siècle, le Maître « Kut-Hu-Mi » pour Madame Helena Petrovna Blavatsky, le Maître « M » ou « El Morya » ; ainsi que le Maître « Tibétain » pour Madame Alice Bailey ; avaient tous trois pressenti le danger d'un tel Avatar. L'aryanisme naissant au début du XX° siècle... La montée en puissance des Dictatures au début des années 20, etc... Je ne m'attarderais pas sur ce sujet, ce n'est pas mon propos dans ce texte.
Ce qu'il fallait donc « Eviter » à tout prix, pour la race humaine de cette planète et pour son évolution harmonieuse au niveau Cosmique, c'est qu'il ne se manifeste pas un autre Avatar, qui au fil des décennies provoquerait une nouvelle forme de culte de la personnalité. Engendrant nécessairement des mouvements de masse par trop passionnels, ou beaucoup trop « gesticulants ».
De tout temps, aussi bien avant la naissance du Bouddha Gautama, que celle six siècles plus tard de Yeshouah – Jésus le Xhristos ou le Messie -, « Celui qui est oint » –, les Hommes se considéraient dans l'obscurité la plus totale. La désespérance absolue. Ils attendaient un Roi du Monde qui viendrait les sauver des Ténèbres et des Enfers. Sitôt que Yeshouah fut crucifié, puis ressuscité, qu'il effectua son Ascension, qu'il dispensa dans le coeur de chacun de ses apôtres le Feu de l'Esprit Saint... la Pentecôte. Tous déclarèrent unanimement, tout du moins un ou deux siècles plus tard : « Vivement que le Xhrist puisse revenir parmi-nous pour nous sauver des Forces de la Ténèbre » ! À peine « Monté aux plus Hauts des Cieux », les premiers chrétiens redemandèrent un nouveau Xhristos ? ! Et ce, pour avoir « LA REPONSE » à leurs propres malheurs, malheurs en fait provoqué ou engendré par leurs erreurs en pensée, en parole et en action. Alors karma tout simplement se manifeste négativement.
[A propos de Karma je précise ici qu'il n'est ni positif et ni négatif, il est aussi impersonnel que la gravitation ou la force électrique et/ou électro-magnétique par exemple. Dans le langage courant il est donc inutile de dire quand un problème survient : « Qu'est-ce que je n'ai pas fait au Bon Dieu -, Tien ! y aurait-il donc un mauvais Dieu ? -, nous devrions plutôt SE demander : « Qu'est-ce que je n'ai pas fait au Bon Dieu » ? N'est-ce pas] ?
Le message du Bouddha Gautama au VI° siècle avant notre ère est explicite sur ce point. Ce fut son premier Discours à Bénarès. Celui-ci est presque l'équivalent du Sermon sur la Montagne que Yeshouah prononça six siècles plus tard. Il est vrai que Xristos fut plus explicite sur un certain plan de conscience que le Bouddha « Historique » lui-même. Mais que nous importe.
C'est ainsi que l'Homme recherche à l'extérieur de lui-même les réponses existentielles qu'il a naturellement au plus profond de lui-même dès sa naissance. Voir même avant qu'il soit conçu. Puisque si j'en crois la Loi Cosmique des Renaissances successives, nous devrions commencer à prendre conscience de certaines choses concernant notre petit Moi ou ego. Que sommes-nous compliqués. Il est possible que nous ayons la mémoire courte. Normalement cette leçon devrait être assimilée dans notre propre « Devashan » ou notre propre « Au-delà » que nous nous sommes 'fabriqué' lors des nos vies successives sur ce plan terrestre ou de conscience. C'est un avis très personnel et aussi un raccourci métaphysique et occultiste. Que les « techniciens » en ces domaines veuillent bien m'excuser.
Nous quittons l'ère des Poissons, s'en est fini de celle du Bélier ou du Taureau. L'ère du Verseau pointe son museau. Quand bien même ça sent de plus en plus dans le monde entier la marée... tous ces remugles vaseux ou fangeux.
Parfois il nous arrive de citer des textes ou des paroles de Madame Alice Bayley à propos de Maïtreya ? Quid ?!... Que c'est bizarre. Il me semble que cet Instructeur dans sa « Grande Invocation » donnée au Monde au début des années 20, évoque d'un certain 'Retour' de Christ ou « Logos ». Mais non point celui d'un Bouddha. Je pense qu'il ne nous faut pas interpréter les paroles de tous ces Instructeurs ; personnellement je ne me sens pas capable de les commenter, alors j'évite le plus possible de les citer. Ceci est un avis très personnel j'en conviens, ça fait partie de ma façon « de marcher ou de déambuler » sur mon propre Sentier spirituel. Un chemin rude et délicat j'en conviens. Une sorte de Labyrinthe. Mais le jeu en vaut la chandelle.
Comme je suis chrétien, je vais donc m'exprimer comme tel ; parler selon une philosophie « Christique ». C'est-à-dire selon une base métaphysique et ésotérique « OCCIDENTALE ». Je regrette pour certains d'entre vous peut-être, mais je m'écarte de toutes ces choses pseudo orientales, rédigées à la hâte et en grande partie en un sanscrit boiteux ou profane. Voir parfois en un sanscrit des plus douteux. [La plupart de ces écrivains ne parlaient (ou ne parlent) un traite mot de cette langue sacrée. Fuyons donc à toute vitesse ou à toutes jambes ces exotismes made in Anglia ou « New Age ». Notre langue est très belle et pleine de nuances et de subtilités].
Cessons aussi de discourir de ces Maîtres et autres Avatars qui sentent bon le sable chaud, celui de l'Agartha ou de Shamballah par exemple. Il y a tant de choses mystiques à parler en Occident. Que ce soit tout « simplement » au niveau du christianisme tout d'abord. Il y eut et il y a encore de grands penseurs et écrivains dans ce domaine. Et aussi des Êtres de Lumière qui ont su nous délivrer un merveilleux message d'Amour et de Compassion. Des messages de réconfort et de Paix. Des êtres qui ont aussi souffert dans leur chair. Regarder par exemple notre Petit Soeur Thérèse de Lisieux. [Pour ne citer qu'elle, il y a tant et tant de grands penseurs et de grands mystiques chrétiens ou autres en Occident] Chez notre Petite Soeur, ce qui est le plus sublime, malgré sa souffrance physique provoquée par sa maladie, elle avait le sens de l'humour ! Elle ne se prenait pas sérieux – Reconnaissons l'évidence ça fait beaucoup plus « sérieux », que tous ces pseudo maîtres ou pseudo ésotéristes qui pour certains parlent à la troisième personnes et de plus la plupart sont aussi tristes qu'un jour sans pain.
Ce qui précède et ce qui suit ne sont que mes propres convictions personnelles issues de mes méditations d'hier et d'aujourd'hui. Ne les prenez surtout pas trop au sérieux s'il vous plait, je vous en remercie. Je suis comme vous tous un élève qui sort tout juste du Collège.
L'Agartha... Shamballah... Ha ha ha ha ! Ce sacré farceur d'Ouspensky et les autres bien sûr. Ces deux termes ou mots mystérieux évoqués dans la presse offerte au grand public vers les années 20 et suivantes ne sont pas tout à fait ce que l'on a bien voulu nous faire croire. Loin de là ! L'Agartha et/ou Shamballah ne sont que deux centres psychiques et spirituels. Leur puissance est incommensurable. Il s'agit de centres des Forces gravitationnelles -, Temps-Espace-Durée -, qui maintiennent en autre chose, l'équilibre du Monde visible et invisible des Forces de la Lumière d'avec celles de la Ténèbre. Attention mes Amis, ne nous méprenons pas. Ceci n'est qu'une image allégorique que je vous propose ici. Car la réalité de l'Agartha et/ou de Shamballah échappe totalement à notre intelligence, à notre cerveau aussi. Notre cerveau ne fonctionne à l'état de veille qu'à 10 %, et dans un sommeil profond il peut entrer en activité jusqu'à 20 ou 25 % mais pas plus. C'est ainsi qu'envisager d'entrer en contact psychique ou spirituel avec l'Agartha et/ou Shamballah n'est que pure folie. Seuls les Grands Maîtres sur Terre peuvent envisager d'appréhender seulement et sans danger un de ces Centres. Je dis bien ces Grands Maîtres ou Illuminés (Allumbrados) –, Heu !... pour faire plaisir aux amoureux du sanscrit -, les Boddhisatvas... – ILS ne peuvent seulement « Qu'appréhender » uniquement la « Chose ». Nous autres Mortels, si nous le pouvions notre cerveau ne pourrait tout emmagasiner comme masse d'informations cosmiques, de Lumière, il ne pourrait que se « dissoudre ». Il n'est pas assez puissant sur le plan physiologique. Notre constitution physique sur cette planète est loin d'être achevée si toutefois elle l'est encore. Ce qui précède est une image allégorique. N'oublions pas cette Déesse dans l'Olympe dans la Mythologie grecque, qui voulu contempler Zeus dans toute sa splendeur et toute sa gloire ! Et plof ! boum !... Plus de Déesse.
Que l'on m'excuse pour tous ces mots maladroits que je viens de tracer dans ce dernier paragraphe, c'est très difficile de retranscrire ces impressions et ces émotions après de telles méditations sur un tel sujet. Je crois que je me devais vous écrire tout cela afin que personne à « Alliance Spirite » ne puisse se tromper et se diriger directement sur une voie de garage. Je vous remercie de votre compréhension toute fraternelle ; vous savez je ne suis pas un bien grand écrivain. Ceci n'est que le fruit de mes quelques expériences spirituelles dans un monde hypersensible. Un monde un peu au delà du nôtre. Quelques centimètres seulement pas plus. Je ne suis qu'un élève qui sort tout juste du Collège. Je ne sais si je maîtrise bien mes cours en mathématique, alors feignons d'être parfois un peu poète.
Passons enfin à notre premier « Scoop » apparent :
Les Maîtres ou « les Grands Galactiques » ont décidé, que l'Esprit « Christique » s'effuserait dans le coeur de certains Hommes et de certaines Femmes de notre Planète. Ce peut être un humain qui exercera telle ou telle profession. Nous voulons dire par là que cet être n'aura pas de mission religieuse à proprement parlé. C'est ainsi, qu'il soit un Homme ou une Femme, il pourra être un médecin éminent, un homme ou une femme politique, un économiste de génie, un grand savant, un urbaniste, un « Monsieur Tout l'Monde » aussi, un simple quidam, hé oui ! [Pas d'élitisme – SVP]. Etc... etc... Ces effusions sont issues directement de l'Esprit christique ou du « Logos » –, le « Verbe Divin ». Alors ces êtres influenceront occultement et positivement le cours de la lente et pénible évolution de l'Humanité, de la race humaine. Cela ne se fera certainement sur deux ou trois générations. Mais au minimum « Dix ou onze générations ». Ces effusions seront répandues sur toute la surface de la Terre.
Autre « Scoop » :
Ces « Effusions » ont commencé à se manifester dans le corps des nouveaux nés au tout début des années 40 –, plus précisément entre 1941 à 1942 et bien sûr les années suivantes. C'est à ce moment-là que les « Descentes » ou « Effusions » débutèrent. Cela signa les prémices de l'ère du Verseau. Précisons aussi que les entités humaines bénéficiaires de cette « Effusion » cosmique, ne sont pas conscientes de cet apport spirituel et psychique. Les Grands Galactiques veulent que cela en soit ainsi. Anonymat et impersonnalité cosmique. C'est le mot d'ordre et la dernière signature à ce jour de nos Grands galactiques.
Par contre, rien ne nous empêche, sans savoir si nous « sommes effusés ou non »... quelle importance ! de travailler au bien-être de l'humanité en visualisant au fond de notre Coeur, ce Diamant d'où s'émanent des rayons des espaces infinis de l'Eternité cosmique, répandant ainsi, avec force et vigueur l'esprit « Christique » ou celui du « Logos ».
Les Grands Galactiques, il me semble, en ont décidé ainsi. Donc point de Grands avatars, ni ne gourous sur Terre. Peut-être pour l'ère du Sagitaire ou celle du Scorpion. Nous ne savons. Pour ce faire il nous faudra être très « Sages »... et encore. Car nul ne le sait à ce jour.
Ainsi mes chers Amis, point d'Avatar en sari ou en galabia, coiffé d'un turban ou d'un kéfi. Point de ces Êtres d'exception DE JADIS marchant pieds nus ou en sandales dans les rues de Paname ou de New York. Désolé !
Et puis...
... quelle importance que tout cela pour notre évolution intérieure, personnelle, individuelle. Nous avons en nous tous les Outils. Un nouveau Bouddha ! Mais pourquoi faire puisque le Bouddha historique a dit en substance : « Fuis les prêtres avec tous leurs dogmes, fuis les prophètes ; n'écoute que ta voix à l'intérieure de toi-même uniquement. Car le reste n'est que douleurs et souffrances. La Roue de Karma ne cesse de tourner sur elle même ; de vie en vie tu continueras ainsi à marcher sur chemin des peines et des larmes. Ecoute ton coeur et réjouis-toi ». Tout est dans ces mots je crois. Vivons et espérons.
Pour conclure je vais vous raconter une histoire vraie. Pour vous la conter je n'ai compilé aucun livre et pourtant elle y est mentionnée en partie. Cette histoire est devenue un fait divers que nombre de personnes à cette époque se sont empressées de cacher au grand public, ceux-ci étaient devenus si ridicules aux yeux de leurs membres au sein de divers Ordres initiatiques en Occident. Tous étaient de Hauts dignitaires et dirigeants de ses Organisations initiatiques. Une anecdote qui finit lamentablement pour la famille libanaise qui fut au coeur de ce problème « dit » cosmique ou tout du moins comme beaucoup d'êtres humains l'espéraient ils connurent un profond chagrin. Je fus à cette époque aux premières loges pour connaître cette pénible histoire. En effet j'étais paroissien de l'Eglise Saint julien le Pauvre à Paris. Une Eglise de Rite Catholico-Byzantine Melkite. Bref ! un rite oriental. Son Patriarcat se situe à Antioche (Damas) en Syrie. À cette époque l'archiprêtre venait d'être nommé évêque et métropolite du Rite Melkite pour la France. Par la suite il devint Patriarche d'Antioche. Il se nommait Monseigneur Joseph Nasrallah, il était d'origine syrienne. Il fut mon père spirituel ou l'ancien nommé en grec « Staretz ». Lorsque je l'ai rencontré j'avais à peine treize ans. Quelques mois plus tard, dès mon rentrée en apprentissage il me forma à la théologie orientale et à l'hésychasme. -, la Prière du Coeur. Cet homme était aussi paléontologue. C'était dans ce domaine un grand savant. Il est toujours reconnu comme tel dans le monde savant du Moyen et du Proche Orient. De plus, il avait de grands contacts avec les hommes politiques de ces régions à l'époque. Alors je fus bercé dans le monde arabe chrétien et musulman, les Druzes et les Coptes dès ma quatorzième année. Immense privilège ! Tout ceci pour vous affirmer que ce que je vais vous conter est de premières mains. [Je précise qu'il y a un lien historique très profond entre les Melkites et les Coptes d'Egypte]. Je suis toujours très lié humainement et spirituellement avec « Le monde Copte ».
Entre le 2 et 6 février 1956 une importante conjonction astronomique eut lieu. Selon les astrologues et ésotéristes « de pointe » pour l'époque, cet aspect « banal » en astronomie, annonçait la naissance d'un Messie. Cette naissance aurait lieu au Sud-Est de la Région de Baal Becq au Liban. Les rois du pendule, de la boule de cristal, du tarot en passant par les chefs suprêmes de la géomancie avaient déterminer unanimement au niveau européen : le lieu, la famille, le jour et l'heure de la naissance de cet Avatar tant attendu depuis des siècles. « Sonnez hautbois et résonnez musettes. – Air et chanson célèbres ». Neuf mois plus tard, divers grands maîtres de quelques sociétés initiatiques occidentales, tels nos Rois Mages il y a deux mille ans, prirent l'avion, pour assister à la Naissance du Divine enfant. L'accouchement se déroula normalement. Tout se passa à l'hôpital le plus proche. Il n'y avait pas d'étables convenables dans les environs pour recevoir un tel Être.
Quand je dis que l'accouchement se déroula normalement, ça j'ai raison. Mais les médecins se trouvèrent tous dépités lorsqu'ils s'aperçurent avec tristesse que le nouveau né était hélas trisomique. Ce petit être est un homme qui est toujours vivant de nos jours. Il vit au Liban dans la région Nord de ce si beau pays. Juste à la frontière syrienne. Ces jours sont paisibles au sein d'une communauté maronite.
Je vous est raconté cette histoire, malgré les apparences, avec beaucoup de peine. Il me fallait vous informer de cette pénible histoire, afin que nous tous nous prenions garde à toutes ces vaticinations émanant de la bouche de tous ces faux prophètes de malheurs et autres faux docteurs. Vivez ici et maintenant. Soyez le plus possible heureux dans votre Coeur. C'est ceci qui est le plus important je crois. Je vous remercie.
Au revoir et que ce jour vous profite.
_____________________________________________________________________________________
Ce 20.10.06 – Revu, « corrigé » et rectifié à la suite d'une méditation profonde et aux résultats inattendus quant aux réponses reçues le samedi 04 novembre 2006 à 23:30' locales. Romanos

Commentaires autour du texte
commentaire Boulversant!... écrit par Clemence31 le 11.11.2006

Thèmes associés


Nuage de mots clés


Derniers textes parus


Derniers commentaires


Dernières questions parues


Derniers avis parus


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite