-

 

Infos pratiques


tl4
icone

Clones ou clown !

Texte publié le 03 janvier 2007 proposé par Romanos
J'ai écrit sur le sujet du « clonage » un essai qabalistique il y a quelques années, et ce, sur plus de quatre vingt dix pages. Mais faut savoir aussi que j'ai parfois le tempérament d'un iconoclaste, alors je l'ai brûlé il y a longtemps le considérant médiocre. J'aime la beauté et la perfection. Cet essai était intimement lié à la Gnose -, les Eons, etc... Avec le temps il m'apparaît que ce sujet à propos du clonage est de plus en plus d'actualité de nos jours.
Je me permets de vous proposer la synthèse de cet ancien travail de recherche(s) en grande partie occultiste et qabalistique, cette prose issue de maintes et maintes méditations à l'époque. Il n'y a ici aucune référence livresque ou intellectuelle, hormis en partie, mes méditations et mes travaux de déchiffrements sur des années sur la « Pistis Sophia » connue aussi sous le nom de « Gnose alexandrine ».
Attention ! Cet « e-mail » ou « post-it » n'est pas un récit de science fiction. Mais uniquement de simples hypothèses sur les plans métaphysiques et occultistes sans plus. Bien évidemment elles me sont purement personnelles, c'est-à-dire elles n'engagent que votre scribe. Qui quant à lui est libre de toutes attaches philosophiques ou autres, tel un travailleur libre et indépendant.
Primo
Savants, militaires et philosophes ou idéologues fous -, des hommes d'Etat « de Race blanche » ; tous partis ou tendances politiques confondus à travers l'Europe [Est et Ouest], les Amériques du Nord comme du Sud, etc. envisagent depuis le tout début des années cinquante, de prélever des échantillons d'ADN d'une grande partie de l'espèce humaine.
[Précisons sur le plan scientifique : L'ADN et l'ARN furent découverts « subitement » dès 1948 aux USA par le biais des recherches effectuées en Allemagne pendant la dernière 'Guerre Mondiale'. Ses mystérieux, savants devenus subitement américains pour la plupart, dès la Libération de l'Europe par les Alliés de la peste brune et noire, travaillaient de près ou de loin, quelques années auparavant, dans les services du docteur Menguele – ou de ses séides – dans certains camps de déportation].
Ces échantillons furent -, et le sont toujours -, sélectionnés chez des personnes de race blanche, ayant une brillante santé, ayant un QI au-delà de la moyenne de tout le genre humain et ne possédant aucune tare visible ou cachée ; d'où une recherche généalogique très poussée. [Sur plus de sept générations en moyenne]. Ces recherches très secrètes sont internationales et collégiales. Particulièrement dans un laboratoire mondialement connu en Afrique du Sud. (Vu à la TV il y a près de six ans vers 23:45' un soir sur une chaîne câblée). Le chef de ce service est surnommé le « Docteur la mort ». Son « Dada ou son Violon 'dingue' » : « Créer de nouveaux virus mortels et si possible sans antidote ». Il en a déjà « lancé »... et ces virus sont devenus très célèbres de nos jours. Nous en parlons plusieurs fois par semaine à la radio et la TV au niveau mondial.
Nos laboratoires du Monde entier oeuvrent avec acharnement depuis le début des années 80 pour enrayer ce nouveau fléau des temps « dits » modernes. (Votre scribe, qui est également très intéressé en plus... par certains phénomènes de société, a visionné ce documentaire précité, d'une durée d'une cinquantaine de minutes).
Le clonage ?... une nouvelle appellation de l'eugénisme. C'est une question de modernisme ou d'adaptation linguistique dans les diverses terminologies nazies. Comme le déclara en son temps un ancien Ministre français de la Santé à la télévision, je le cite 'in extenso' : « Dans le mot eugénisme il y a indirectement le mot « nazi » – fin de citation... Donc pour cloner des êtres humains, et bien il faut passer par là en génie-génétique, une sorte de « génie » qui n'en a que le nom.
Dans l'immédiat on tente en vain -, pour le moment du moins -, ou apparemment de cloner des animaux ; notons qu'il est vrai que cette solution « de procréation artificielle et animale » est beaucoup plus rentable ou « pleine d'avenir » pour l'agriculture future, « afin que la faim »... dans le monde soit endiguée. Ouf ! [Ici je deviens cynique, que l'on veuille bien m'excuser... (Rires nerveux...)].
Quand à la nouvelle « génération de clones humains on en parle dans les milieux autorisés, on hausse même le ton chez les scientifiques occidentaux. On nous parle même de « Bio-Ethique », on nous donne de grandes leçons de morale, de déontologie médicale. De déontologie tout court ! Les Eglises de toutes natures s'insurgent. Mais... qu'en est-il en réalité ? Personne ne le sait encore aujourd'hui. Chuuuuut ! C'est top secret. Silence radio comme l'on dit.
Il y a même une secte que ça intéresse rudement. Méditons y brièvement. Après ce si slogan filandreux des années 70 qui clamait à la Radio : « Une nouvelle rrraaaace de magasins » serait-ce : « Un nouvelle rrraaaace d'êtres humains » ? Quid !...
Alors supposons, que malgré toutes ces foudres venues de part et d'autre, le clonage passe dans les moeurs ? Des savants fous ont réussis ! Supposons.
Secundo
Supposons aussi que ces êtres humains artificiels ou clonés, envisagent parvenus à l'âge adultes de se reproduire ! De procréer ! ? Qui seront ces nouveaux bébés issus de parents qui eux ne sont que des « clones » – Sic ! – Que penserons-nous de ces nouveaux êtres, cette nouvelle race devenue adolescente ? Nous, les Hommes et les Femmes issus de voies naturelles. Que nous pouvons nous nommer sans peine semble-t-il : « Les Enfants nés de l'Amour ». Et puis, il faut aussi songer à nous les humains, nés de façon génétiquement naturelle, l'union avec un de ces « clones » – ceci donnerait-il naissance à un « clone » ou à un « clown » ? Ou un peu des deux à la fois. Une créature hybride si vous préférez. Un bien curieux mutant vous ne trouvez pas ?
Ce sera très certainement une nouvelle race d'humanoïdes, – appelons les choses par leur nom car pour votre scribe « un chat est, et sera toujours un chat ».
D'humanoïde ! ? Avec tout ce que ceci peut comporter sur le plan sociologique, politique, « Humain » dans sa plus simple expression du terme. Mieux vaut ne pas trop y penser dans l'immédiat. Ce qui ne veut nullement dire qu'il ne nous faut pas nous montrer par trop naïve et ébahi devant les « merveilleuses » découvertes de la science moderne et de son « Génie-génétique »... Oui ! Certains savants appellent cette section de la science en biologie-génétique le : « Génie » ! Sans commentaire.
Et je n'ose parler d'une nouvelle forme de racisme entre les « Clonés » et les « Non clonés » ? Et aussi cette autre forme de racisme entre les « clonés » et les « Hybrides clonés ». Là on n'en sortira pas facilement sur le plan social et politique.
Revenons à nos « clones » : serait-ce une sorte de race future ?
Je puis ici me permettre de citer l'un des ouvrages écrit par un éminent confrère Occultiste et Initié britannique, l'auteur de « Zanoni », et des « Derniers jours de Pompéï » ; Sir Edward Bulwer Lynton, lorsqu'il écrivit cet étrange livre qui sentait un peu le souffre pour l'époque, nous étions alors à la fin du XIX° siècle, il s'intitulait : « La Race future » ou « La Race qui nous supplantera ».
Tertio (Partie qabalistique et gnostique)
Maintenant, parlons « Occultisme et métaphysique ». Quelles seront les entités qui vont s'incorporer -, ou s'incarner -, dans ces nouvelles enveloppes charnelles dites « copies conformes » ? Et bien c'est très simple. Des entités d'un ou de plusieurs de ces mondes kabbalistiques, des entités qui dépendent uniquement des « Kliphoth » – {Kliphah au singulier – Kliphoth au pluriel, c'est un terme de nature féminine en hébreu-métaphysique, il se traduit en français par l'expression ou par le terme : « Déchets naturels émis par les êtres humains ou les animaux, soit en parlant plus clairement : 'Excréments' »}. Ce seront ces entités issues à l'Instant-même où celui qu'on nomma par la suite « le Démiurge » se révolta contre « Celui qui est au plus Haut des Cieux ». (5 à 4 secondes avant le Big-Bang). Ces Entités sont donc celles du Dehors. Elles veillent dans quelques angles de quelques sub-espaces ou de quelques régions infra-terrestres, et ce depuis des millions de millions de siècles, elles attendent « patiemment » de reprendre ce qu'elles estiment être leur place sur et dans notre Sphère d'existence, – et notre section galactique, – Sphère que nous nommons ici-bas : « La Terre ».
Inquiétant non ? Je rappelle à nouveau, il ne s'agit pas ici d'un texte inspiré par quelque auteur de littérature fantastique. Loin de là. La réalité peut dépasser très largement la fiction de nos jours. Cette dernière partie de ce message est un texte d'occultiste.
Je ne sais plus qui est l'auteur de cette expression au cinéma dans un film très remarquable ; pour conclure cet e-mail je me permets de le paraphraser avec quelques inquiétudes face à cette nouvelle race à venir (peut-être) :
« Les Enfers sont maintenant vides, les démons sont parmi nous ».
Prions le Seigneur Dieu afin que certains savants fous ne puissent commettre l'irréparable.
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite