Conscience universelle - La tâche du vingt-et-unième siècle est de se libérer de ses différentes formes, y compris celles qu'induit la technique. Après l'exploitation de la faiblesse physique (le féodalisme militaire),

 
tl4
icone

Conscience universelle

Texte publié le 22 avril 2007 proposé par Regis
"La tâche du vingt-et-unième siècle est de se libérer de ses différentes formes, y compris celles qu'induit la technique. Après l'exploitation de la faiblesse physique (le féodalisme militaire), puis économique (le capitalisme), vient l'époque de l'exploitation de la faiblesse psychique. Des forces considérables travaillent à l'aliénation des hommes : des entreprises, des mouvements sociaux adoptent des fonctionnements de sectes. Le dénouement n'apparaît qu'à la fin du siècle, quand le niveau de culture technique des peuples est suffisant pour assurer l'autonomie de tous. Les humains se libèrent alors des influences et dépassent les attachements résiduels du tribalisme. Alors, l'illusion devient aussi un art. Elle permet de faire fonctionner les pulsions du singe, ce qui est nécessaire à son équilibre, sans pour autant qu'il soit prisonnier.
En réaction aux tentatives multiples de prise de contrôle ou d'influence psychique, la montée progressive de la conscience universelle est le trait dominant de cette période. Qu'elle en est la signification, au niveau de l'espèce humaine tout entière ? Pour prendre une métaphore physiologique, si l'on met à un chaton des lunettes striées verticalement pendant ses douzes premières semaines, il ne peut plus percevoir que les mouvements verticaux, même après qu'on lui ait enlevé ses lunettes. L'examen histologique montre que, pendant ce délai, les cellules nerveuses ont poussé leurs dendrites les unes vers les autres et structuré leurs relations. De même, si le chaton porte des lunettes striées horizontalement, il ne discernera que les mouvements horizontaux.
L'espèce humaine est comparable à ce chaton et le réseau mondial de télécomunications construisant ses connexions est comparable aux dendrites des neurones. La conscience future ne nous est pas encore accessible. Nous ne pouvons que la pressentir et aider à son émergence en nous libérant des lunettes striées, autrement dit des grilles de lecture dogmatique. Aux yeux de nos arrière-petits-enfants, nos actes paraîtront grossiers. Sans doute auront-ils appris à voir."

Source : Thierry GAUDIN et Jean-François DÉGREMONT, "2100, Récit du prochain siècle", Payot, 1993, 600 p.
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite