-

 

Infos pratiques


tl4
icone

La quête

Texte publié le 14 décembre 2002 proposé par Patricia
"Un prince venu des pays froids s'arrêta en son chemin vers l'Orient dans un territoire inconnu de lui.
Il regarda autour de lui et peu il y avait à voir à part une nature abondante et à perte de vue. Il cherchait une source, de quoi apaiser sa soif après une si longue route.
Face à lui vint une femme à pied menant un âne chargé de sacs. Il lui demanda alors où il pouvait trouver une source... la femme le regarda dans les yeux puis après un temps, lui répondit :
- Si tu veux m'accompagner je te montrerai la source et t'offrirai à boire.
Il ne voulait pas revenir sur ses pas pour aller boire. Il voulait aller de l'avant pour continuer son voyage. Il ne voulait pas s'attarder. Mais sa soif était grande. Elle lui dit :
- Si ta volonté est plus forte que ta soif continue ton chemin. Je ne sais pas vers quoi tu vas mais es-tu sûr que tu es capable de poursuivre sans puiser à la source d'une fontaine pour apaiser ta soif ?
Il ne savait que répondre. Bien sûr il ne pouvait parvenir à son but sans assouvir sa soif mais il avait une route à faire et ne voulait pas s'en détourner. Il allait à l'Orient car il pensait y trouver ce qu'il cherchait. Il ne savait quoi mais il voulait trouver quelque chose qui donne un sens à la vie, au monde et à Dieu.
A contre-coeur il dut accepter l'offre de la femme qui lui semblait trop fière à son goût mais qui avait dit juste. Elle dit :
- Suis-moi et tu verras qu'il est nécessaire parfois de s'arrêter, de se détourner d'un chemin qu'on croit le nôtre pour voir avec clarté le but. Car seul le but importe ici. Et toi, tu cherches sans savoir quoi... ta quête n'a point de but.
Il l'accompagna tout le long du chemin à pied avec son cheval et ils parlèrent, ils parlèrent longtemps... peu à peu, il s'aperçut qu'il ne savait pas quel était véritablement le but de son voyage, qu'il cherchait sans savoir, qu'il voulait trouver, mais quoi ? Il regarda cette femme à l'allure fière, en son habit simple mais dont les paroles étaient remplies d'une sagesse qu'il ne détenait pas... et plus il la regardait, plus il la trouvait belle, plus elle lui paraissait dotée et unique. Si simple et si spéciale.
Arrivé à un carrefour, elle lui demanda s'il était sûr de vouloir apaiser sa soif. Oui, cette fois il était sûr. Il avait en lui non seulement la soif de l'eau pure, mais aussi la soif de l'homme qui se cherche sans se trouver, l'homme en quête de quelque chose d'inaccessible, mais pourtant qui devait exister. Quelque chose qui donne le sens de l'existence, du monde et de tout ce qui est. Il la suivit jusqu'à un puits. Elle pris de l'eau du puits, la versa dans une cruche à coté et la lui offrit... en ce geste, le regardant droit dans les yeux... elle lui transmit quelque chose qu'il avait toujours cherché sans savoir. Et dans son regard l'homme vit le sens, le but et l'essence. Tout était en ce regard.
- Apaise ta soif... et tu apaiseras ton âme et ton coeur.
Il but et cette eau venue des profondeurs de la terre, assouvi sa soif mais réveilla en lui un sentiment d'être en train de se ressourcer au plus profond de lui de quelque chose d'essentiel qu'il n'avait jamais connu jusqu'à alors. Il lui demanda :
- Comment et pourquoi ton regard ?
- C'est le regard que je devais avoir, celui dans lequel tu trouverais ce que tu cherches en croyant le trouver de par le monde alors que c'est en toi et en moi que tu le trouves.
- Qu'est-ce que j'ai trouvé ?
- Tu as trouvé l'amour !
- Qu'est-ce que l'amour ?
- L'amour est un sentiment qui te bouleverse, qui te porte, qui te transforme, qui change toute ta vision du monde et donne un sens à tout ce qui est en ce monde. C'est un lien invisible qui unit les hommes entre eux, qui transforme en un ce qui était deux, qui rend fort ce qui restera fragile à l'intérieur et qui permet aux hommes de créer en ce monde ce qu'ils ont créés en eux par amour. Cette union des âmes en Dieu est l'essence de l'être, est l'éternité de l'être l'absolu en tout.
- Alors c'est l'amour que je vois en toi. C'est l'amour que je cherchais sans savoir. C'est l'amour mon but, mon sens et ma quête !!
- Oui, mais vois-tu, tu croyais trouver loin et ailleurs ce qui était déjà en toi depuis toujours. Mon regard n'est que la mémoire de qui est en toi et ce qui est par-delà de tout et tous. Pour trouver ce que tu ne savais chercher, tu as du prendre un chemin que tu croyais revenir en arrière et contre-temps alors qu'en fait ce n'était qu'un autre chemin... celui qui t'était destiné. Le chemin que nous suivons par notre propre volonté n'est pas toujours le meilleur, mais comme tu as cherché sans savoir, que ta quête est juste et pure, Dieu m'a envoyé te montrer le chemin à suivre, le tien. Et en ce chemin il t'offre la vie, car l'Amour est l'expérience de la vie.
En ce chemin je suis celle qui t'accompagnes."

Commentaires autour du texte
commentaire Re: Le voyage écrit par Sefora le 14.12.2002
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite