-

 

Infos pratiques


tl4
icone

Les aveugles et l'éléphant

Texte publié le 22 juillet 2009 proposé par Abaqmoh
Il était une fois un village entièrement peuplé d'aveugles. Un colporteur informa les habitants qu'un prince, venu de loin, traversait la contrée à dos d'éléphant.
- Qu'est-ce qu'un éléphant ? demandèrent les aveugles.
Il n'y en avait pas dans les parages, et ils n'avaient jamais entendu parler de cet animal-là.
Le colporteur leur dit qu'il s'agissait d'une bête gigantesque, en tout point extraordinaire. Il piqua si bien leur curiosité que les aveugles voulurent tous approcher l'éléphant pour s'en faire une idée personnelle. Tous, c'était beaucoup trop. Par conséquent, on décida d'envoyer une délégation de trois personnes, que le prince voyageur reçut de bonne grâce. Il autorisa les représentants du village à palper son éléphant à loisir. Ils palpèrent donc, remercièrent et rentrèrent chez eux.
Aussitôt, ils furent entourés et assaillis de questions par les autres villageois. « C'est un animal qui ressemble à un tapis rugueux battu par le vent sur une corde à linge », dit un aveugle qui n'avait touché que l'oreille. « Pas du tout, dit celui qui n'avait tâté que la trompe, c'est une sorte de serpent très épais, très nerveux, à tête poilue et humide. » « Comment donc s'indigna le troisième, qui n'avait palpé que la patte, c'est une bête épaisse et calme comme un arbre. » « Entendez-vous ! » demandèrent les villageois.
Loin de s'entendre, les trois aveugles en vinrent aux mains, chacun prétendant avoir raison. Les autres prirent parti et la querelle tourna à l'affrontement général.
Quand tout le monde fut las de donner et de recevoir des coups, un sage proposa d'envoyer une autre délégation, plus nombreuse, formée de personnes choisies pour leur intelligence, et qui prendraient le soin de demander au prince lui-même une description de sa monture – car les aveugles, se souvenant des paroles du colporteur, doutaient que l'on puisse voyager à dos de tapis, à dos de serpent ou à dos d'arbre.
Il fallut plusieurs jours pour se mettre d'accord sur la composition de cette nouvelle ambassade. Lorsqu'elle arriva, le prince avait levé le camp.
(Auteur et source inconnue)

Commentaires autour du texte
commentaire Aveuglement écrit par Niffoc_nori le 20.08.2009
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite