-

 

Infos pratiques


tl4
icone

Réflexion sur la vie

Texte publié le 02 octobre 2007 proposé par Jobios
Mes 46 ans me permettent de réfléchir sur la vie et ses futilités, sur ce que nous croyons que nous sommes.
L'impermanence me laisse pensif. Rien ne reste éternellement immobile. Que ce soit les choses physiques ou les pensées tout se transforme !
Ma jeunesse d'hier commence à s'éloigner, mais je n'y suis pas attaché et je continue à vivre sereinement et simplement. Pourquoi s'angoisser sur un phénomène que je n'arrêterais pas ? Et pourquoi l'arrêter ? Ce qui nous fait souffrir c'est cet attachement à vouloir tout garder, or il est évident que nous ne garderons rien. Donc pas d'inquiétude inutile. Aimons et ayons du respect pour toutes les formes de vie.
L'interdépendance est également un de mes sujets de réflexion. Je constate déjà qu'à mon petit niveau d'existence mes actions physiques ou mes pensées influent sur mon entourage. Quand j'utilise ma voiture, je contribue avec des millions de conducteurs à polluer un peu plus la planète et à compromettre la vie de nos enfants. Quand je mange une viande, je fais fonctionner les abattoirs où sont maltraités de nombreux pauvres animaux.
Il m'est arrivé aussi de penser méchamment ou de critiquer autrui.
Je comprends aujourd'hui que je me suis laissé guider par la personnalité que mon environnement familial, professionnel et relationnel a contribué à forger et à laquelle je suis attaché en croyant à sa véritable existence. Quel soulagement de s'en détacher et de l'observer ; de voir toutes ces pensées futiles essayées de prendre le contrôle de mon esprit.
La méditation, la réflexion, la philosophie, l'isolement mental m'ont permis de constater que par ignorance nous blessons parfois involontairement notre entourage : les femmes et les hommes, les animaux, la nature. Quelque part cette prise de conscience nous éveille et nous rend responsable.
A mon avis, nous avons une personnalité profonde qui est innocente et simple. Cette personnalité est pleine d'amour et de compassion. Autour de cette personnalité des couches égocentriques se sont formées dès notre première jeunesse.
On nous a appris une langue faisant de nous une personne possédant une nationalité. On nous a inculqué une religion, des idées laïques, philosophiques ou politiques, contribuant à nous donner un mode de pensée et d'action. Des superstitions, des croyances, des règles de vie nous ont été proposées ou imposées, et nous avons choisi ou on nous a fait choisir ce qui semblait de mieux pour nous.

Commentaires autour du texte
commentaire Bien évidement écrit par Guymel le 04.10.2007
commentaire Prendre conscience écrit par Xuneta le 04.10.2007
commentaire Personnalité profonde et monde extérieur écrit par Novablaster le 05.10.2007
commentaire Le bon chemin écrit par Moaken le 08.02.2008
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite