-

 

Infos pratiques


tl4
icone

Savoir utiliser le doute

Texte publié le 19 juin 2004 proposé par Agatha
"Grande est la chance de ceux qui savent avancer dans l'espérance. Elle est le lien du coeur à l'âme qui assemble. Ayez en vous l'espérance. Entrez en joie et ne vous inquiétez plus. Ayez en vous cette assurance : vous avez tout pour avancer et devenir. Apprenez à vous renforcer dans votre foi en Dieu et en vous. Quand le doute vous traque soyez assez contents au lieu d'y voir un empêchement. Ne voyez pas le doute comme un ennemi. Servez-vous en pour diluer vos illusions, utilisez le comme un outil qui vous permet de mettre à nu ce que vous êtes. En réalité le doute est un support utile.
Qui peut ? Qui sait ? Et qui suis-je ? Où sont mes illusions ? Quelle est ma vérité ? Demandez vous et répondez vous. Etre en doute vous conduit à un examen nécessaire de vous-même et vous aide à vous éloigner de toutes vos fausses croyances. Eclairez votre vie par le doute. C'est à cela qu'il sert. Employez-le, non pour vous sentir diminué dans la foi, mais pour vous sentir plus proches de votre vérité. Avancez, en vous disant que le doute est un ami qui sait vous informer et vous tenir en éveil sur le chemin. Dois-je tout recevoir sans prendre la peine d'y réfléchir ? Non, cela n'est pas la voie. La voie est un champ de mines dans lequel vous allez sans connaître les dessous. Ecoutez en vous votre intelligence et ayez assez de réflexion pour savoir où vous posez vos pas. Quand vous écoutez autrui vous écoutez aussi sa vision des choses. Recevez, mais donnez-vous un espace libre pour revoir et repenser sans accueillir « ipso facto ». Ce que vous accueillez sans le repenser n'est pas forcément votre chemin et vous risquez de vous y perdre. Ecoutez-vous vous-même en priorité. C'est-à-dire laissez-vous entendre ce que vous ressentez quand vous recevez de l'extérieur. Apprenez patiemment à vous départir des influences. C'est une entreprise de longue haleine pour les uns, plus aisée pour d'autres mais sachez que, tous, vous êtes soumis à influence et que cette dernière altère votre réalité profonde. N'hésitez pas à reprendre, réviser, revoir tout ce que vous pensez ou croyez. N'ayez pas peur de rejeter ce qui ne fait pas écho en vous. Ayez l'intuition car elle seule est importante pour délier les noeuds de vos illusions. Apprenez à vous mettre en état de vigilance. Cessez de vous endormir dans le confort du retrait derrière la pensée d'autrui, la soi disant connaissance extérieure. Nul ne peut connaître votre véritable réalité hors Dieu lui-même. Aussi mes enfants, accueillez vos frères, aimez-les, soyez proches d'eux par le coeur mais ne vous identifiez pas. Ils sont eux et vous êtes vous. S'il existe entre vous des similitudes cela n'implique pas pour autant que tout ce qui vaut, pour eux, vaut pour vous. Chaque âme est unique et son voyage est spécifique. Elle est seule à savoir avec son créateur ce qu'elle est, où elle est et ce qu'elle a à trouver pour son évolution. C'est à votre âme unique que vous devez faire confiance sur votre chemin. Elle sait bien mieux que quiconque vous faire ressentir ce dont elle a besoin pour avancer. Soyez en union avec elle et non avec votre environnement. Apprenez à vous penser et à vous connaître en doutant toujours de l'exactitude de vos certitudes. Sont-elles issues de vos seules expériences, de votre seule analyse et compréhension ? Ou sont-elles des éléments posés par l'extérieur au fur et a mesure de votre cheminement ? Déblayez, nettoyez, rangez en vous. Soyez clairs et limpides, en vous défaisant de toutes les données qui vous encombrent inutilement. Oeuvrez à vous remettre en cause en redéfinissant ce qui est en vous et ne vous est pas bénéfique. Enfants de la terre vous avez à faire un lent chemin mais une voie superbe aussi. Votre champ d'expérimentation est très large et vous avez cette chance merveilleuse d'avoir à votre disposition une multitude d'outils pour bâtir la demeure de votre éternité. Ne vous considérez pas inutiles à vous-mêmes mais regardez-vous au contraire comme des artisans dotés du plus que nécessaire pour ériger et bâtir. Allez vers votre être et votre devenir, confiants en Dieu et conscients de vous. Défaites et défaites encore pour trouver votre vérité. Dieu vous aime et vous attend en cette vérité. Aussi mettez-vous à l'ouvrage et ayez foi."

Commentaires autour du texte
commentaire Merci... écrit par Reine-nathalie le 19.06.2004
commentaire Enfin... écrit par Mariandre le 07.06.2006
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite