-

 

Infos pratiques


tl4
icone

Vision de nos chers animaux disparus

Texte publié le 07 décembre 2008 proposé par Maxel87
Cet été, un dimanche à l'heure de la sieste, alors que je sortais d'un rêve banal et que je me disais : "il est temps maintenant de te réveiller", j'ai ressenti une présence comme un poids derrière la nuque.
Je ne sais pas pourquoi j'ai formulé cette demande :
" Me serait-il possible de voir mes chers animaux disparus ? "
Par un silence et une atmosphère de plus en plus pesante, j'ai compris que ma demande dérangeait, j'ai alors très vite précisé : "juste un instant", avec insistance pour bien montrer que ce n'était pas un caprice.
A partir de là, en étant toujours endormi, je sortais d'un rêve classique pour entrer dans une semi-réalité, en effet je voyais ma chambre avec précision comme si j'avais les yeux ouverts.
Le regard posé naturellement sur le bas de mon placard, je fus attiré par un reflet de rayon de soleil. Ce jeu de reflet sur la porte du placard se transforma petit à petit en une forme de plus en plus précise, celle d'un chat, oui je dis bien un chat gris très ordinaire que je ne connaissais pas, puis un autre qui chahutait avec le premier.
Peu de temps après, alors que je contemplais ce manège, je ressentis une piqûre sur les doigts, je soulevais les draps du lit, un jeune chat jouait avec ma main en tournant sur lui-même et sautillant.
Je trouvais cela assez délirant, je ne vous le fais pas dire, mais j'étais un peu déçu, un peu triste car je ne voyais aucun de mes animaux.
Mon délire ne s'arrête pas là, il est encore temps pour vous de zapper et de changer de chaînes.
Par la fenêtre de ma chambre, la vision que j'avais de l'extérieur m'intriguait, elle ressemblait à une ombre chinoise. Les arbres de la forêt d'en face étaient noirs. C'est à ce moment là que j'aperçus la forme d'un chien qui volait presque, en s'appuyant sur la cime des arbres.
Le sourire m'envahissait, j'étais convaincu de retrouver Ralph un berger belge impressionnant, tout noir que j'adorais.
Mais à ma grande surprise ce chien qui bondissait de branche en branche dans ma direction à grande allure et qui finit par me sauter dans les bras alors que je me rapprochais de la fenêtre, n'était pas Ralph mais Steed mon colley, lui aussi disparu.
J'étais enfin comblé et j'en pleurais de joie, ce qui m'étonnait c'est que je pouvais le serrer dans mes bras, caresser son épaisse fourrure, comme s'il était vivant.
Je pouvais sentir son souffle dans mon oreille, il était toujours aussi beau, aussi fougueux, tellement heureux de me retrouver.
Une semaine plus tard exactement, toujours un dimanche, à peu prés à la même heure, alors que j'étais cette fois en train de lire, bien éveillé, un chat du quartier que je n'avais jamais vu, a sauté sur le rebord de la fenêtre de ma chambre, m'a regardé fièrement sans avoir peur de moi, a fixé le sol en baissant la tête comme pour flairer des odeurs, puis s'en est allé.
Aurait-il vu ou senti nos petits fantômes ?...
Je ne peux rien affirmer, mais cette histoire authentiquement vécue, donnera peut-être un peu d'espoir et ravira je l'espère tous ceux qui ont perdu un petit bout de poils, si cher en nos coeurs.
Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite